mediacongo.net - Actualités - 08 mars au Kasaï-Central : les femmes exigent 30 % des postes au prochain gouvernement provincial



Retour Provinces

08 mars au Kasaï-Central : les femmes exigent 30 % des postes au prochain gouvernement provincial

08 mars au Kasaï-Central : les femmes exigent 30 % des postes au prochain gouvernement provincial 2019-03-08
Femme
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2019_actu/03-mars/04-10/ntumba-ornella-08-mars-femme-kasaienne.jpg -

Madame Ornella Ntumba représentante de la femme kasaïenne lors de la célébration de la journée du 8 mars 2019. (© Ondes du Progrès)

Une seule députée provinciale sur 32 que compte cet organe délibérant du Kasaï, une seule députée au niveau national. Ajouté à ceci, les différents abus enregistrés lors du phénomène Kamwena Nsapu, marqué par des violations flagrantes des droits des femmes et des filles.

Ces dernières victimes des viols, violences, tueries, divorces, de séparation de mariage, des mariages forcés ainsi que des grossesses non désirées, la situation de la femme du Kasaï est plus qu’interpellatrice, et ne peut laisser indifférente toute personne éprise de genre. Au vu de ce tableau sombre, les femmes du Kasaï ont voulu hausser le ton à l’occasion de la Journée internationale de la femme.

Parité dans la formation de la nouvelle équipe provinciale

Elles ont, à travers leur mémo présenté par Madame Ornella, interpellé les autorités tant nationales que provinciales à faire de cette question de parité homme-femme leur cheval de bataille.

C’est pourquoi, elles recommandent aux autorités provinciales de tenir compte de la parité dans la formation de la nouvelle équipe du gouvernement provincial pour avoir au moins 30% des femmes aux postes ministériels et dans les instances dirigeantes ou décisionnelles des services publics provinciaux, de veiller à l’effectivité de la gratuité de l’enseignement primaire et bientôt secondaire comme l’a promis le nouveau Chef de l’État, prendre en charge la scolarisation des filles et encourager celles orientées vers les sciences, les technologies et les mathématiques.

Aux honorables députés provinciaux, d’élire la seule femme députée à un poste au Bureau définitif de l’Assemblée provinciale, accorder une attention particulière aux édits qui concernent la promotion des droits des femmes et de veiller à leur mise en application effective par l’Exécutif provincial.

Aux parents, d'encourager et de soutenir la scolarisation de leurs filles, éviter à leurs filles des mariages précoces ou forcés.

Aux femmes du Kasaï, de s’engager à défendre leurs droits et d’éviter de se compromettre dans l’exercice de leurs fonctions ou activités.

Signalons que la Journée internationale de la femme a été marquée à Tshikapa par une conférence-débat autour du thème national, animée au temple de l’église CEC Centrale par Mesdames Omari et Wivine Mude Nkoko.

Selon le Bureau urbain de Genre, Famille et Enfants, plusieurs autres activités seront organisées tout au long de ce mois de mars.

Sylvain Kabongo (Correspondant au Kasaï)
MEDIA CONGO PRESS / Ondes du Progrès
1048 suivent la conversation
3 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Serge Mputu | 8ZUB9AY - posté le 08.03.2019 à 17:41

La parite homme-femme n'est meme plus une problematique! Pour nos societes d'Afrique. C'est meme une obligation. On doit retablir cet equilibre cosmique et c'est une obligation que l'homme africain rehisse son compere feminin. Ca va equilibrer notre equilibre du cosmos et de celui de notre continent. Si Dieu ramene la femme sur son piedestal: comment nous opposer a cela? Voila pourquoi je dis bonne fete! A tous les mamans.

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Serge Mputu | 8ZUB9AY - posté le 08.03.2019 à 17:23

Le nouveau gouvernement doit prendre a coeurs nos multiples difficultes actuelles. En tout cas de faire du Grand Kasai cet autre havre d'industries locales et de pole de developpement! La femme kasaienne doit se hisser plus haut, maintenant. Je crois qu'avec cette coalition CACH-FCC, la Grand Kasai trouvera son compte. Je sais que le nouveau gouvernement FCC va le faire. Dans cette Alliance des fils et des filles lubas il y aura moyen de reconcilier tout le Congo avec son passe de sang. Le Congo va s'en sortir. Je le sais.

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Serge Mputu | 8ZUB9AY - posté le 08.03.2019 à 17:16

Il faut que cesse, au Kasai, toutes ces oppositions inutiles et violentes qui continuent de meurtrir nos terres. C'est de trop et il faut que ca cesse. Le Kasai, le Kasai- Central, le Kasai-Oriental, le Sankuru et le Lomami: nous ne voulons plus des violences et d'oppositions sauvageonnes brutes, qui n'ont fait que retarder notre developpement et notre prosperite collective. Je demande, au nouveau president Tshisekedi: de prendre a coeurs nos maux qui ont ete empires par ces bandits armes des kamwena nsapu! Les femmes kasaiennes: doivent se mettre cette fois au meme diapason des autres provinces, et qu'on sorte de cette situation difficile. Au nouveau gouvernement: je demande de ne...

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Le Festival Amani se tiendra du 13 au 15 février 2015 à Goma
AUTOUR DU SUJET

Mois de la femme : "Ma lutte pour l'égalité est de défendre l'intégrité nationale de la RDC"...

Femme ..,

JIF 2020 : Les femmes PT-NTIC soutiennent la vision du chef de l’Etat sur l’égalité du genre

Femme ..,

8 mars, le pagne et ce qui va avec…

Femme ..,

Le 8 mars au Congo: "halte au folklore" et à la "Fête du pagne"

Femme ..,