mediacongo.net - Actualités - Mort des experts de l’ONU en RDC : des agents de l’Etat arrêtés, mais pas inculpés 


Retour Société

Mort des experts de l’ONU en RDC : des agents de l’Etat arrêtés, mais pas inculpés

Mort des experts de l’ONU en RDC : des agents de l’Etat arrêtés, mais pas inculpés 2019-03-12
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2019_actu/03-mars/01-03/zaida_sharp_experts_19_0214.jpg -

Michael Sharp et Zaida Catalan au Conseil de sécurité. Les experts sont des consultants indépendants mandatés par le Conseil de sécurité. © © Congo Files/RFI

Cela fait deux ans jour pour jour que l'Américain Michael Sharp et la Suédoise Zaida Catalan ont été assassinés en République démocratique du Congo. Le 12 mars 2017, ces deux experts de l'ONU étaient enlevés sur la route non loin de la localité de Bunkonde dans la province du Kasaï central où ils enquêtaient sur l'origine des violences pour le compte de Conseil de sécurité.

Pendant plus d'un an, le gouvernement congolais et même l'ONU ont assuré que c'était l'œuvre de miliciens Kamwena Nsapu du nom de ce chef qui s'était insurgé contre l'autorité de l'Etat. Mais notamment grâce à plusieurs enquêtes de médias internationaux, dont RFI, des agents de l'Etat et militaires ont été arrêtés, mais jamais inculpés dans ce dossier.

A ce jour, trois agents de l'Etat ont été formellement arrêtés. Il s’agit notamment des inspecteurs de la direction générale des migrations, José Tshibuabua et Thomas Nkashama. Ce sont eux qui ont menti aux experts pour les amener jusqu'au lieu de leur assassinat. Michael Sharp et Zaïda Catalan pensaient rencontrer le 12 mars 2017 des membres de la famille du chef Kamwena Nsapu, mais l'essentiel des gens qui les entouraient étaient des agents ou proches des services de renseignement, dont messieurs Tshibuabua et Nkashama.

Les deux agents ont été arrêtés fin 2017 mais ils n'ont été présentés à la justice qu'un an plus tard, juste avant la publication des révélations des Congo Files. Des milliers de pages de documents confidentiels de l'ONU qui pointaient leur responsabilité. Malgré cela, les deux compères ne sont accusés que du meurtre des accompagnateurs congolais des experts de l'ONU.

Juste après les révélations des Congo Files, le colonel Jean De Dieu Mambweni qui avait joué un rôle majeur dans l'organisation de leur mission a lui aussi été arrêté. Il était non loin du lieu de l'assassinat le jour du meurtre ; il aurait même fourni les balles qui auraient tué les experts. Il a été arrêté à des fins d'enquête, mais comme les deux autres agents de l'Etat, il n'a jamais été inculpé dans le cadre de ce dossier.


RFI / MCP, via mediacongo.net
3031 suivent la conversation
5 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Zorro | 24BNA3S - posté le 13.03.2019 à 10:03

Jamel, tu ne vas pas rendre tous responsables des morts en RDC. Si d'abord ceux qui sont sensés nous protéger n'ont aucune considération pour la vie humaine qui est sacrée, tu crois que ce sont les autres qui vont bien nous protéger ? Que fait notre armée ou police ? Cherche bien, tu verras que les officiers sont trempés dans les affaires que protéger la population. Pourquoi au Rwanda, Zambie,... On ne tue pas leur population ? Chez nous il y'a une grande irresponsabilité de l'Etat les autres en profitent. Tu as déjà entendu le procureur s'impliquer pour des enquêtes sérieuses sur le massacre à l'Est ? Soyons responsables.

Non 1
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
KOKOLO MBUMBULU YELELE | O6X6C39 - posté le 13.03.2019 à 09:26

La RDC ne cesse d’être l'exemple de l'impunité totale et le pouvoir actuel s'inscrit dans le protectionnisme des criminels alors les UN passent par la vitesse supérieure à la CPI pour que les commanditaires, les criminels soient jugé.

Non 1
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jamel | UPHR8QX - posté le 13.03.2019 à 09:21

Soyons des Scientifiques | XG2YWI8 et VERITE' | MYBMKJD vous avez raison sur toute la ligne mais je me pose une question : Pourquoi on doit mobiliser le monde entier pour la mort d'Américain et d'une Norvegienne ??? Les 10.000.000 des congolais morts à l'Est dont les commenditaires sont connus.Ils sont Congolais, Rwandais, Ougandais, Américains, Francais, Britaniques et Canadiens. Le commerce de colton se fait au grand silance du monde entier. les avions petits porteurs américains attérissent dans les villages à l'Est. On est où là.

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
VERITE' | MYBMKJD - posté le 13.03.2019 à 06:31

Soyons des Scientifiques | XG2YWI8, Oui Oui nous connaissons tous les criminels. Le Pantin a ete' nomme' pour proteger les criminels que tout le monde connait. Les Americains connaissent tres bien les criminels avec les 80 fosses communes au Kasai. Mais Felix et les Kasaiens sont trop bêtes vraiment.

Non 4
Oui 15
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Soyons des Scientifiques | XG2YWI8 - posté le 12.03.2019 à 23:55

Tshibuabua et Nkashama boza ba aventuriés médiacongo tika biso tovanda.... Tshibuabua et Nkashama bakoki jamais kozua courage yakoboma ba americais

Non 7
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Pose de la première pierre pour la construction d’un amphithéâtre à l’ISSS/CR
AUTOUR DU SUJET

Procès de deux experts de l’ONU : les avocats de Vincent Manga obtiennent la remise de...

Société ..,

Meurtre d'experts de l'ONU en RDC : la Monusco prête à aider contre un nouveau dysfonctionnement

Société ..,

Meurtre de deux experts de l’ONU : une récompense de 1000 USD à celui qui aidera la justice...

Provinces ..,

Meurtre des experts de l’ONU : Ilunga Lumu révèle la présence de l’un de ses coprévenus...

Société ..,