mediacongo.net - Actualités - La première dame de la RDC préoccupée par la situation des femmes 


Retour Femme

La première dame de la RDC préoccupée par la situation des femmes

La première dame de la RDC préoccupée par la situation des femmes 2019-03-10
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2019_actu/03-mars/04-10/Denise-Tshi.png -

La 1ère Dame de la RDC, Denise Nyakeru Tshisekedi s’est dite préoccupée par la situation que traversent les femmes de la République Démocratique du Congo (RDC), particulièrement celles de l’Est qui sont victimes des violences sexuelles, vendredi à l’occasion du lancement officiel des festivités liées à la journée mondiale de la femme.

Cette journée est célébrée sous le thème international : « Penser de manière égale, construire intelligemment, innover pour le changement ». Au niveau national, cette festivité est placée sous le thème : « Ensemble, promouvoir la paix, la sécurité et le genre par l’accès aux services publics de qualité ».

Elle a fait remarquer que la femme, jadis jeune fille, aujourd’hui est devenue une femme, citoyenne préoccupée par les problèmes de son pays.

C’est pour cette raison qu’elle a appelé la femme à l’effort pour que la saveur du résultat soit ressentie. Selon elle, les femmes doivent relever les défis du lendemain dans la démarche du développement du pays.

« C’est un honneur pour moi de lancer ce mois de la femme surtout en mettant un accent sur les nombreuses femmes qui traversent des moments pénibles et que mon privilège est ressenti pour une responsabilité en pensant à ces femmes qui, jour après jour, nuit après nuit côtoient quotidiennement la mort, la souffrance, la désolation  et des violences sous diverses formes », a dit la première Dame de la RDC.

A cet effet, Mme Tshisekedi Tshilombo s’est déclarée interpellée sur le pourquoi de ces violences, et les inégalités vécues  par ces femmes. «  Ne nous trompons pas, ces femmes vivent avec nous, elles sont distantes ou pas mais elles sont bien présentes, dans nos familles, nos quartiers, nos villes, nos provinces, notre pays, mais pas uniquement sur nos postes téléviseurs, ni dans les réseaux sociaux », a-t-elle martelée, soulignant qu’il est plus que temps que cela cesse.

Elle a laissé entendre que les dispositions des journées de la femme prises en RDC sont un grand pas dans la bonne direction mais pas une finalité car le texte a de la valeur lorsqu’on l’applique comme il se doit. « Les femmes au niveau national et international ne seront valables que si elles-mêmes prennent conscience », a ajouté la première Dame, qui a précisé qu’il incombe aux femmes la responsabilité d’accomplir valablement le destin de différents législateurs mais également et surtout de leur créateur.

Elle a invité les femmes à demeurer tel que le Seigneur veut qu’elles soient, indiquant qu’elle parle de la femme symbole de l’amour sans lequel aucune émancipation, aucun développement, aucune intelligence, aucune innovation ne seraient réalisées.

 « En dépit des meurtrissures et des souffrances, en dépit de tout ce que nous ne cessons d’endurer quotidiennement, soyons et demeurons femmes éprises d’amour envers nos semblables, nos pères, nos frères et sœurs et nos époux », a-t-elle rappelé.

Les femmes selon elle, doivent être, non seulement le symbole d’amour mais aussi un modèle, c’est à ce titre qu’elles pourront récupérer les droits méprisés et bafoués.

L’animosité, la passivité, le manque de conviction sont parmi les reproches qui font souvent que la femme congolaise  soit  faiblement représentée dans les institutions nationales, régionales et internationales.

 Toutefois a  conclu la première Dame «  ces perceptions biaisées et incorrectes de la réalité ne peuvent être corrigées que par les valeurs que nous portons toutes  et qui sont connues de tous, à savoir le travail, l’éthique, la patience ainsi que la persévérance ».


ACP / MCP, via mediacongo.net
152 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Les femmes en période d'ovulation, des rivales aux yeux des autres femmes ?
left
ARTICLE Précédent : Violences sexuelles en RCA: la RDC va rester «attentive et solidaire»
AUTOUR DU SUJET

Bunia : à moitié nues, des femmes des militaires manifestent pour réclamer la relève de leurs...

Provinces .., Bunia, Ituri

Marie-José Ifoku encourage les femmes congolaises à se faire dépister

Femme ..,

Haut-Uele : les femmes revendiquent 30% de représentativité dans le prochain gouvernement...

Femme ..,

Vient de paraître : « Les femmes de Pakadjuma »

Culture ..,