mediacongo.net - Actualités - Tueries de Yumbi : « Il est essentiel de veiller à ce que les auteurs soient punis », Michelle Bachelet



Retour Société

Tueries de Yumbi : « Il est essentiel de veiller à ce que les auteurs soient punis », Michelle Bachelet

Tueries de Yumbi : « Il est essentiel de veiller à ce que les auteurs soient punis », Michelle Bachelet 2019-03-13
Provinces
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2019_actu/03-mars/11-17/michelle_bachelet_19_000.jpg -

Michelle Bachelet, Haut-Commissaire de l'ONU aux droits de l'homme

Michelle Bachelet, Haut-commissaire des Nations-Unies aux droits de l’Homme, a, dans une déclaration le mardi 12 mars, dénoncé des "crimes atroces" commisses pendant des violences impliquant les membres des communautés Nunu et Tende dans le territoire de Yumbi (Mai-Ndombe) en décembre 2018.

La déclaration de Michelle Bachelet est intervenue après la sortie d'un rapport d'experts de son bureau sur les violences qui ont émaillé le territoire de Yumbi.

Pour la Haut-commissaire de l’ONU : « Il est essentiel de veiller à ce que les auteurs soient punis, et que les nombreux femmes, enfants et hommes victimes de ces terribles violences obtiennent justice et assistance. »

Michelle Bachelet appelle cependant les autorités congolaises à « initier un processus de réconciliation et de vérité entre les communautés Banunu et Batende ». Selon elle, ce processus est « indispensable pour apaiser les conflits intercommunautaires et prévenir de nouvelles violences ».

Selon le rapport des enquêteurs de l'ONU, au moins 545 personnes ont été tuées dans les violences commises à Yumbi, Nkolo II et Bongende. Le même rapport affirme que ces tueries ont été planifiées et exécutées avec l'appui des chefs de certains villages à majorité Tende. Des policiers étaient directement ou indirectement affiliés à l’une ou l’autre des communautés impliquées dans les violences.

Dans leur rapport, les enquêteurs de l’ONU précisent que la plupart d'assaillants étaient équipés d’armes à feu de type calibre 12. D’autres assaillants étaient équipés d’armes blanches, dont des machettes, des longs couteaux et autres objets tranchants.

Djodjo Vondi
MEDIA CONGO PRESS / mediacongo.net
364 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Pose de la première pierre pour la construction d’un amphithéâtre à l’ISSS/CR
AUTOUR DU SUJET

Tuerie de Yumbi: la CNDH relève l’implication d’autorités gouvernementales

Provinces ..,

Tueries de Yumbi : Mushobekwa affirme que Gentiny Ngobila sera « un témoin clé » au procès

Provinces ..,

Tueries de Yumbi : Mushobekwa pointe du doigt certains acteurs politico-administratifs locaux...

Provinces ..,

Retour à Yumbi sur les traces d’un massacre prémédité

Provinces ..,