mediacongo.net - Actualités - Crash d'Ethiopian Airlines : la France analyse les boîtes noires, les États-Unis clouent au sol les Boeing 737 MAX



Retour Monde

Crash d'Ethiopian Airlines : la France analyse les boîtes noires, les États-Unis clouent au sol les Boeing 737 MAX

Crash d'Ethiopian Airlines : la France analyse les boîtes noires, les États-Unis clouent au sol les Boeing 737 MAX 2019-03-14
Afrique
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2019_actu/03-mars/11-17/ethiopian_airlines_schema_boites_noirs_19_000.jpg -

La compagnie Ethiopian Airlines dont un Boeing 737 MAX 8 s’est écrasé dimanche près d’Addis Abeba, faisant 157 morts, a annoncé ce jeudi 14 mars 2019, avoir envoyé les boîtes noires à Paris où elles seront analysées.

“Une délégation éthiopienne dirigée par le Bureau Investigation Accident (AIB) a emmené par avion l’enregistrement des données du vol (Flight Data Recorder – FDR) et l’enregistrement des conversations du cockpit (Cockpit Voice Recorder – CVR) à Paris pour enquête”, a déclaré la compagnie sur son compte Twitter.

L’Ethiopie, qui ne dispose pas de l‘équipement nécessaire, a confié la lecture des deux boîtes noires au Bureau d’enquêtes et d’analyses (BEA), un organisme public français chargé des enquêtes de sécurité dans l’aviation civile. Le BEA a précisé que les autorités éthiopiennes communiqueraient elles-mêmes “sur les progrès de l’enquête”.

L’Allemagne avait auparavant annoncé ne pas pouvoir prendre en charge les boîtes noires, n’ayant pas les moyens techniques de les analyser.

Le crash de l’avion d’Ethiopian Airlines près d’Addis Abeba, qui a fait 157 morts, est le second en moins de six mois pour le Boeing 737 MAX 8. Dans des circonstances similaires, un avion du même type de la compagnie indonésienne Lion Air s‘était abîmé en mer au large de l’Indonésie en octobre, faisant 189 morts.

Mercredi, le président américain Donald Trump a fini par céder à la pression en annonçant que tous les Boeing 737 MAX allaient être cloués au sol aux Etats-Unis. Il se rallie ainsi au consensus international sur ce nouvel avion du constructeur américain. Au ledemain du crash en Ethiopie, la Chine, l’Indonésie et la compagnie Ethiopian Airlines ont décidé lundi d’immobiliser temporairement les flottes de Boeing 737 MAX8.


AFP / Africanews / MCP, via mediacongo.net
518 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Fifa : sanction alourdie pour Platini et Blatter ?
left
ARTICLE Précédent : Musée Royal de l’Afrique centrale : l’histoire refoulée d’une statuette
AUTOUR DU SUJET

Crash du Boeing 737 MAX 8: Ethiopian Airlines renouvelle sa confiance à l'avionneur américain

Afrique ..,

Les mesures de sécurité qui auraient pu sauver les passagers des deux Boeing 737 MAX étaient...

Monde ..,

Ethiopian Airlines : des « similitudes » avec le crash de Lion Air

Monde ..,

Ethiopie: Hommage aux victimes du crash d’Ethiopian Airlines

Afrique ..,