mediacongo.net - Actualités - Le Rwanda a invité Macron à la commémoration du 25e anniversaire du génocide 


Retour Afrique

Le Rwanda a invité Macron à la commémoration du 25e anniversaire du génocide

Le Rwanda a invité Macron à la commémoration du 25e anniversaire du génocide 2019-03-13
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2019_actu/03-mars/01-03/macron_rwanda_genocide_19_0214.jpg -

"Le président Macron a en effet été invité à la 25e commémoration du génocide de 1994 contre les Tutsi", a déclaré Olivier Nduhungirehe, secrétaire d'État rwandais aux Affaires étrangères.

Le gouvernement rwandais a invité le président français Emmanuel Macron à assister à la commémoration du 25e anniversaire du génocide le 7 avril à Kigali, a annoncé mardi à l'AFP le secrétaire d'État rwandais aux Affaires étrangères, Olivier Nduhungirehe.

Macron serait le deuxième président français à se déplacer à Kigali depuis le génocide. "Le président Macron a en effet été invité à la 25e commémoration du génocide de 1994 contre les Tutsi", a déclaré Olivier Nduhungirehe. Le chef de l'État français n'a pas encore fait connaître ses intentions. S'il devait accepter l'invitation, Emmanuel Macron serait le deuxième président français à se déplacer à Kigali depuis le génocide qui empoisonne toujours les relations entre les deux pays.

Nicolas Sarkozy avait été le premier chef de l'État français à se rendre au Rwanda en février 2010. A cette occasion, il avait admis à Kigali des "erreurs d'appréciation" de la France à l'époque du génocide. Près d'un quart de siècle plus tard, le rôle joué par la France au Rwanda reste encore un sujet hautement polémique, objet de tensions récurrentes entre Paris et Kigali.

Paris a toujours démenti toute implication dans les massacres. Le président rwandais Paul Kagame, arrivé au pouvoir après le génocide, a accusé les autorités françaises d'avoir soutenu le pouvoir hutu et d'avoir été un acteur des tueries ayant fait, selon l'ONU, quelque 800.000 morts entre avril et juillet 1994, essentiellement parmi la minorité tutsi, mais aussi chez les Hutu modérés. Paris a toujours démenti toute implication dans les massacres.

Les relations entre Paris et Kigali, qui s'étaient à nouveau refroidies sous la présidence de François Hollande, semblent s'être réchauffées depuis l'élection d'Emmanuel Macron en 2017. Paul Kagame avait déjà invité Emmanuel Macron à venir au Rwanda lors d'une visite à Paris en mai 2018. Il s'agissait du premier déplacement en France du chef de l'État rwandais depuis 2011.


Europe1 / MCP, via mediacongo.net
226 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : RDC: le Burundais Egide Mwéméro bientôt devant la justice militaire?
left
ARTICLE Précédent : Le Botswana ré-autorise la chasse à l'éléphant dans son territoire
AUTOUR DU SUJET

Le groupe État islamique cherche à s'installer en RDC

Provinces ..,

Rwanda-Ouganda: le torchon brûle entre les présidents Kagame et Museveni

Afrique ..,

Rwanda-Ouganda : le torchon brûle entre les présidents Kagame et Museveni

Afrique ..,

"La miséricorde de la jungle" : un film antimilitariste à la frontière entre Congo et Rwanda

Culture ..,