mediacongo.net - Actualités - Oubliée dans le programme d’urgence de 100 jours : voici ce que les artistes demandent à Félix Tshisekedi !



Retour Culture

Oubliée dans le programme d’urgence de 100 jours : voici ce que les artistes demandent à Félix Tshisekedi !

Oubliée dans le programme d’urgence de 100 jours : voici ce que les artistes demandent à Félix Tshisekedi ! 2019-03-23
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2019_actu/03-mars/18-24/kamerhe_artistes_manif_19_000.jpg -

Ils étaient une centaine d’artistes, toute corporation confondue, à battre le pavé, le 20 mars 2019, à Kinshasa, pour interpeller le Chef de l’Etat, Félix Tshisekedi, pour avoir oublié la culture dans son «Programme d’Urgence» dans lequel il définit les axes prioritaires durant ses 100 premiers jours à la tête de la RDC. Peintres, stylistes, designers, coiffeurs, photographes, danseurs, opérateurs et animateurs culturels, plasticiens, écrivains, poètes, slameurs, musiciens, céramistes ainsi que sculpteurs, tous réunis au sein du Collectif des Artistes et Culturels, «CAC», ont déposé, au terme de cette marche pacifique, au Palais de la Nation, leur mémorandum qui reprend  quelques mesures urgentes dans le secteur culturel que le Chef de l’Etat peut rapidement étudier et donner solution dans un plus bref délai.  

Tout a commencé à la Place Le Royale dans la commune de la Gombe, point d’orgue, avant de faire une escale au Ministère de la Culture et des Arts où les Artistes ont fait l’économie de leur mémorandum à la presse et ont déposé une copie à la ministre de tutelle.

Calicots en main, tambours battant, chansons et danses au rythme de fanfare,  ils ont, par la suite, poursuivi leur chemin jusqu’ à la Cité de l’Union Africaine. Hélas ! Le Mouvement a été bloqué par les agents de l’ordre qui ont empêché les manifestants à accéder au bureau  du Président de la République.

La tension est forte jusqu’à tel point que le Commissaire provincial de la Police nationale Ville de Kinshasa, est intervenu en personne pour calmer les Artistes.

Très ouvert en esprit et coopératif, le Général KASONGO Sylvano a réussi de trouver un compromis, proposant aux membres du Collectif, de constituer une délégation qui devait être reçue au Palais de la Nation. C’est là que le célèbre percussionniste, Paul Ngoie Leperc, en sa qualité de coordonnateur du CAC et l’ensemble des professionnels de la culture ont pu remettre au Directeur du cabinet du Chef de l’Etat leur mémo contenant toutes les revendications par rapport aux différents maux qui rongent le secteur culturel en RDC.

Tête-à-tête Vital Kamerhe et les Artistes 

De son côté, celui que les Congolais appellent affectueusement le pacificateur, Vital KAMERHE, a pris les soins d’écouter la délégation du CAC pendant quelques temps. Ainsi, il a promis de les recevoir, sauf changement de dernière minute, ce vendredi 22 mars, en son cabinet de travail pour décortiquer et trouver des solutions rapides afin de permettre aux Ambassadeurs de mieux défendre la culture.

Signalons que, dans ce mémo, les Artistes proposent  quelques mesures jugées urgentes à Félix Tshisekedi afin de leur permettre d’exercer en toute quiétude leur travail de Créateur. Premièrement, la mise en place d’une commission mixte d’experts (Présidence-Gouvernement-Acteurs culturels) pour le programme d’actions du gouvernement dans le secteur de la culture et des arts pour le quinquennat, proposition de réglementation sur le statut juridique de l’Artiste et des industries culturelles créatives.

Deuxièmement, ils exigent la suppression de la taxe injustifiée sur l’autorisation de sortie imposée aux artistes sans fondement légal. Et, aussi, la suppression des frais exigés par la Commission Nationale de Censure avant la mise en exécution publique des spectacles et des œuvres artistiques.

Toutefois, la réhabilitation des infrastructures  culturelles dans tout le pays, tels que les salles d’exposition, les centres culturels, les bibliothèques ainsi que les salles de spectacle (MONGITA, Espace MOTO NA MOTO ABONGISA, Centre CULTUREL LES ZOO, MUSEE NATIONAL, THEATRE DE VERDURE…).  Non seulement, ces espaces sont abandonnés et  vétustes, mais certains sont transformés en des lieux funéraires.

Toutefois, ils ont profité de l’occasion pour rappeler également au Président de la République d’envisager de rendre au Palais du Peuple sa fonction première,  celle du Palais de la Culture.

Pour les Artistes, cette situation est inadmissible, d’autant que les artistes sont en quête des lieux leur permettant de s’exprimer, et la population se trouve privée de spectacles de qualité pouvant divertir mais aussi éduquer. Car, pense le Collectif, la jeunesse congolaise a besoin de divertissements ludiques et sains.

Par ailleurs, le CAC demande la révision de la politique de financement des projets artistiques par les Fonds de Promotion Culturelle, « FPC ».

Au-delà de toutes ces revendications, le Collectif  suggère l’implication politique et personnelle du Chef de l’Etat dans l’accélération du processus d’inscription de la Rumba comme Patrimoine Culturel Immatériel de l’Unesco dont la date butoir tombe le 29 mars 2019. Car, renseigne-t-on, ceci est une opportunité historique pour la consécration et la confirmation de la musique congolaise dans le patrimoine de l’humanité.

Jordache Diala
La Prospérité / MCP, via mediacongo.net
1665 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Moïse, prophète aux visages multiples
left
ARTICLE Précédent : Le menu de la 1ère édition du festival panafricain de la grillade à Conakry !
AUTOUR DU SUJET

Kinshasa/Binza Pompage : les travaux de construction du saut-de-mouton avancent à grands pas

Société ..,

Programme d’urgence du chef de l’Etat : la preuve irréfutable de la « volonté » manifestée

Economie ..,

Kinshasa : 40% de travaux de sauts-de-mouton déjà exécutés, selon l’OVD

Société ..,

100 jours : les travaux non effectués seront remboursés (porte-parole)

Société ..,