mediacongo.net - Actualités - Suppression de tout détachement d’hommes en uniforme en RDC 


Retour Politique

Suppression de tout détachement d’hommes en uniforme en RDC

Suppression de tout détachement d’hommes en uniforme en RDC 2019-04-14
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2019_actu/04-avril/08-14/felix_tshisekedi_conseil_sup_lshi_19_0214.jpg -

Le Conseil supérieur de la défense, réuni samedi Lubumbashi, sous la direction du Commandant suprême des Forces armées de la République démocratique du Congo(FARDC)et de la Police nationale congolaise, (PNC), Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, a décidé de la suppression de tout détachement des policiers, militaires ainsi que des éléments de la Garde républicaine dans le gardiennage et les sociétés minières sur toute l’étendue du territoire national, et le gouvernement a été instruit de  prendre les dispositions nécessaires à cet effet.

Dans le communiqué de presse lu par le ministre d’Etat, ministre de la Défense nationale, anciens combattants et réinsertion a.i Michel Bongongo, à l’issue de cette rencontre, le Conseil supérieur de la défense a pris cette décision compte tenu du déficit criant d’encadrement des hommes de troupe de la police et de l’armée tournés vers le détachement dans le gardiennage et les sociétés minières, et l’insuffisance des moyens logistiques, selon le rapport présenté par l’Inspecteur général des Forces armées de la RDC,  sur la situation sécuritaire de la ville de Lubumbashi et ses environs.

Quant à la situation générale du pays, le Conseil supérieur de la défense assure que le calme règne sur toute l’étendue du pays, à l’exception de quelques coins à l’est notamment  à Beni et Butembo où  l’activisme des rebelles ougandais des Forces démocratiques alliées(ADF) et  la maladie à virus Ebola préoccupent  sur les le plan sécuritaire et sanitaire  la haute autorité du pays, indique  la source  précisant que  le conseil a salué le déroulement dans le calme des élections additionnelles  à Beni, Butembo et Yumbi.

Permutation des officiers et  relève des  troupes

Le Président de la République a, au sujet  de l’administration des hommes œuvrant sous le drapeau, décidé de procéder dans les prochains jours à la permutation des officiers et à la relève des troupes au sein de l’armée et de la police, après avoir entendu les rapports du chef d’Etat-major général des FARDC et du Commissaire général de la police nationale congolaise, poursuit le communiqué qui souligne que Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo a aussi décidé de l’amélioration du  social pour le bien-être du militaire et  du policier congolais sans oublier la régularisation de leurs  grades.

En ce qui concerne, la démobilisation le désarmement et la réinsertion (DDR), le président de la République,  a félicité tous les compatriotes  qui ont  jugé bon  de déposer les armes et de se mettre à la disposition de la République. Il a encouragé ceux qui hésitent encore à leur emboîter le pas, avant d’instruire le gouvernement  à tout mettre en œuvre pour le démarrage rapide des opérations pré-DDR et de DDR en vue de leur réinsertion sociale, rapporte le communiqué.

Retour progressif des déplacés

Par ailleurs,   le Conseil supérieur de la défense a rassuré du retour effectif et progressif des déplacés de Yumbi au fur et à mesure que le Génie militaire s’applique à la reconstruction des infrastructures démolies, signale enfin le communiqué notant que le président de la République a également instruit le Gouvernement à multiplier les efforts pour la réconciliation des communautés et la restauration de l’autorité de l’Etat en vue d’une paix durable dans  cette entité de la province de Mai Ndombe.

Rencontre avec les forces vives du haut Katanga

Après le Conseil supérieur de la défense, le Chef de l’Etat a reçu, dans la soirée, les personnalités et autres cadres provinciaux du Haut Katanga, au premier rang desquels le Patriarche Gabriel Kyungu wa Kumwanza.

Personnalité emblématique du Grand Katanga, Gabriel Kyungu, qui a conféré pendant plus d’une heure avec le Chef de l’Etat ne cache pas son soutien à Felix Antoine Tshisekedi Tshilombo.

Kyungu wa KUMWANZA était au premier rang sur le tarmac de l’aéroport de la Loano pour accueillir le Président de la République le  jour de son arrivée à Lubumbashi.

Les principaux responsables des confessions religieuses ont aussi présenté leurs civilisés au Chef de l’Etat. Les uns et les autres ont salué la promptitude avec laquelle  il a réagi face à l’insécurité  qui trouble la quiétude des citoyens, avant de  prendre  l’engagement de s’impliquer dans la pacification de la ville de Lubumbashi.


ACP / MCP, via mediacongo.net
6645 suivent la conversation
13 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

congo yetu | PXFHW23 - posté le 15.04.2019 à 16:02

c'est bien,mais il faut bien les payé par ce que dans le gardiennage il touche plus que ce que leurs soldes

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Muravumba | 29KBYHZ - posté le 15.04.2019 à 15:54

Oui, c'est bien de relever ces détachements des sanctuaires miniers mais il faudrait à présent nous indiquer quelle est la mesure de couverture sécuritaire des zones ainsi dégagées dans un contexte de persistance des groupes armés qui vivent par le sang et le pillage.Lorsq'une mesure aussi importante est prise, elle doit directement etre compensée par une autre, ceci nous évitera de remplacer une mesure par un vide tout simplement parce que l'on ne vise pas l'efficacité mais on est animé du souci de plaire aux audiences, aux journalistes et aux sirènes des organisations internationales.

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
SHAKA | 2ZKD172 - posté le 15.04.2019 à 14:15

c'est pas le rôle des militaires et de la police de surveillées les boutiques privés comme je vois a Kinshasa ,ces gens doivent embauchés des vigiles des sociétés privées en plus cette mesure vas générer les emplois des gardiennages

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
EN DIEU NOTRE ESPOIR | JL4Y99K - posté le 15.04.2019 à 14:03

Faire partir tout ce monde des postes de gardiennage c'est bien bon mais qui les remplaceront?Les sociétés de gardiennages ne travaillent pas avec des armes comment feront-elles face aux bandits de grand chemin?

Non 1
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Muravumba | 29KBYHZ - posté le 15.04.2019 à 11:55

Un remède pire que le mal compte tenu du contexte.

Non 1
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Masakho | I7NSSXZ - posté le 15.04.2019 à 09:48

La régularisation des grades c'est une bonne annonce aux Militaires et policiers aigris qui n'ont jamais été nommé depuis plus de 10 ans pour des raisons non illicites. C'est donner encore l'occasion qu'on puisse ajouter le grade aux leurs qui reçoivent parce que seuls eux qui en ont le droit. Soit un simple saupoudrage ou simple chapelet de bonnes intentions auprès des Militaires ou policiers non promus, défavorisés, aigris et mécontents.

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Ladislas Mafunda Badey | Q9QZZS4 - posté le 15.04.2019 à 09:30

Voilà au moins un Président qui vit au quotidien la situation du pays et qui donne des solutions ponctuelles. Faudrait-il aller à l'université pour être sage? C'est dans le sang!Les âmes bien nées se comptent au bout des doigts.

Non 4
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Le livre ouvert | U7NPB7H - posté le 15.04.2019 à 08:25

Bonne décision, mais il faut faire le suivi de façon permanente.

Non 0
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Masakho | I7NSSXZ - posté le 15.04.2019 à 08:22

Les militaires et les policiers s'impatientent déjà les premiers signaux de l'amélioration de leurs conditions sociales. Felix sera vite rejeter par ces derniers s'il ajouterait seulement 20.000FC comme son frère TSHIBALA. Or le fait seulement de payer ces pauvres fonctionnaires au taux jour serait souhaitable que ajouter 20.000FC.

Non 2
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
ilunga k | OVBSTLI - posté le 14.04.2019 à 20:43

Les decisions c'est bien. Seulement, elles doivent être bien réfléchies et ne pas rester au niveau du saupoudrage ou simple chapelet de bonnes intentions. Le temps n'est plus aux essais-erreurs-corrections,etc.

Non 2
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
lumière du ciel | 6VGCCQJ - posté le 14.04.2019 à 18:39

nous soutenons cette décision...

Non 0
Oui 15
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | GFNVXBG - posté le 14.04.2019 à 18:00

Le problème ne pas celui de la supression, mais pourquoi ces hommes étaient là. Qui va assurer la surveillance des ces centres névralgiques pour l'économie du pays?

Non 11
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
DANNY MERLIN MUKENDI | 61YFO62 - posté le 14.04.2019 à 17:49

il mérite cette chance nous l'aimons de tout ker

Non 5
Oui 14
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Renforcement des liens de coopération entre Berlin et Kinshasa
AUTOUR DU SUJET

Lamuka/Nord-Kivu demande à Félix Tshisekedi de restructurer la Cour constitutionnelle et la CENI

Politique ..,

RDC-USA : échange entre le président Tshisekedi et la délégation d'officiers militaires...

Politique ..,

Le président de la BAD à Kinshasa pour un état des lieux de la coopération avec la RDC

Economie ..,

Scandalisé par les massacres perpétrés à Djugu, Félix Tshisekedi promet de rétablir la paix

Politique ..,