mediacongo.net - Actualités - Insécurité à Lubumbashi et Goma : Félix Tshisekedi en sapeur-pompier ?



Retour Société

Insécurité à Lubumbashi et Goma : Félix Tshisekedi en sapeur-pompier ?

Insécurité à Lubumbashi et Goma : Félix Tshisekedi en sapeur-pompier ? 2019-04-15
Politique
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2019_actu/04-avril/15-21/tshisekedi-arrivee-lshi-csd.jpg -

A Lubumbashi, chef-lieu de la province du Haut-Katanga, et Goma, chef-lieu du Nord-Kivu, l’insécurité bat son plein. De paisibles citoyens congolais sont tués dans l’indifférence la plus totale. Pour marquer son implication, le chef de l’Etat, Félix Tshisekedi a décidé de faire le déplacement dans ces deux villes avec dans ses mains le bâton de la paix. A Lubumbashi, il a tenu, samedi dernier, la réunion du Conseil supérieur de la défense (CSD), assortie de mesures urgentes pour ramener le calme dans la capitale cuprifère. Avec la même détermination, il a débarqué dimanche à Goma, dans le Nord-Kivu.

Si la mise en place d’un nouveau gouvernement a pris du retard, le président de la Républque, Félix Tshisekedi n’en démord pas dans sa détermination à aller de l’avant dans la marche de l’Etat. Il s’inscrit désormais dans la voie d’étouffer toutes les poches d’insécurité dans la partie Est de la RDC.

Depuis un temps, les populations de Lubumbashi et Goma vivent dans la psychose. A Lubumbashi, chef-lieu de la province du Haut-Katanga, la peur se lit sur tous les visages. A la base, des tueurs masqués qui charrient la mort et la désolation à leur passage. Le président de la République s’est engagé à y mettre un terme. C’est le vendredi que Félix Tshisekedi est arrivé à Lubumbashi, avec dans sa suite, le Premier ministre sortant et les principaux membres du gouvernement ainsi que les galonnés des services de la défense et de la sécurité. Sur place à Lubumbashi, le chef de l’Etat a présidé la réunion du Conseil supérieur de la défense, avec pour objectif de mobiliser les hommes des troupes et tous les services de sécurité aux fins de ramener le calme dans la ville de Lubumbashi.

A l’issue de cette réunion du CSD, à laquelle a également pris part le directeur de cabinet du chef de l’Etat Vital Kamerhe, des directives ont été données aux hommes des troupes et à tous les services de défense et de sécurité pour que souffle dans la ville de Lubumbashi un nouveau vent de sécurité. Dans sa communication aux membres du CSD qui ont fait spécialement le déplacement de Lubumbashi, le chef de l’Etat a donné des orientations précises pour que Lubumbashi retrouve toute son accalmie.

Dans la ville, les témoignages affluent déjà. Avec le passage du chef de l’Etat, la population rend déjà compte d’un retour au calme. « Depuis un temps, Lubumbashi était plongé dans une insécurité totale. On tuait ça et là, sans que les autorités ne trouvent les moyens d’y mettre fin. Depuis que le chef de l’Etat a annoncé son arrivée, le calme est presque revenu. Nous espérons que ça va continuer ainsi, même après le départ du président de la République », a indiqué un taximan interrogé sur la place de la Poste, au cœur du centre-ville de Lubumbashi. Un autre habitant de Lubumbashi n’a pas pu retenir son émotion. « Les autorités savent ce qui se passe à Lubumbashi, mais, elles ont laissé faire. J’espère qu’après le passage du président de la République, des choses vont évoluer dans le bon sens », note-t-il.

LE CSD IMPOSE LE RYTHME

(© Présidence)

Quoi qu’il en soit, en délocalisant vers Lubumbashi, la réunion du CSD, le chef de l’Etat a posé un geste fort visà-vis de ceux qui, tapis dans
l’ombre, cherchent à créer le désarroi dans la ville. S’agissant de la situation sécuritaire de la ville de Lubumbashi et ses environs, le CSD a donc décidé de la suppression de tout détachement des policiers, des militaires ainsi que des éléments de la Garde républicaine (GR) dans le gardiennage et les sociétés minières compte tenu du déficit d’encadrement des hommes de troupes de la police et de l’armée.

Pour remonter le moral des troupes et réengager les services de la défense et de sécurité dans le schéma de la paix, le CSD a levé l’option de permuter certains officiers, avec la promesse d’améliorer le bien-être des troupes. « En ce qui concerne l’administration, le chef de l’Etat a décidé la permutation des officiers et la relève des troupes au sein de l’armée et de la police. En ce qui concerne le social, le président de la République a décidé de procéder à l’amélioration du bien-être du militaire et du policier et la régularisation des grades », a déclaré Michel Bongongo, assumant l’intérim du ministre de la Défense, dans le communiqué final lu à l’issue de la réunion du Conseil supérieur de la défense.

APRÈS LUBUMBASHI, CAP SUR GOMA

(© Présidence)

Comme à Lubumbashi, la ville de Goma est confrontée au même problème d’insécurité, subissant les ondes de choc du vent qui soufflait depuis des mois sur les villes de Beni et Butembo. C’est pourquoi, après Lubumbashi, le chef de l’Etat a mis le cap sur Goma où il entend imprimer la même dynamique que celle insufflée dans le chef-lieu du Haut-Katanga.

Selon le programme du protocole d’Etat de la présidence de la République, c’est le dimanche dans la matinée que le président Félix Tshisekedi est arrivé à Goma. Le chef de l’Etat est porteur d’un message comme celui livré aux populations de Lubumbashi. Il s’agit de mobiliser tous les services de l’Etat pour le retour rapide de la paix.

Autant dire qu’après avoir consolidé le front extérieur, au regard de nombreux voyages que le chef de l’Etat vient d’entreprendre en dehors du pays, Félix Tshisekedi se recentre maintenant sur le front intérieur. Quoi de plus normal que de commencer ce périple national par la partie Est de la RDC en proie à une vague permanente d’insécurité. En tout cas, après son passage à Lubumbashi, le chef de l’Etat a donné le ton. Ramener la sécurité dans les zones troublées de l’Est de la RDC est désormais son cheval de bataille.


MEDIA CONGO PRESS / mediacongo.net
6116 suivent la conversation
13 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Mampuya | T6L7OKA - posté le 15.04.2019 à 21:41

Papa wa Roma 666. .....Vous etes un simple Minus. Moi Je suis né dans un village. L' ecole primaire a pied sans chaussures. Les humanites par ci et par là. Universite en Europe tout en faisant l' ouvrier. La specialisation en travaillent, les masters ecc. J 'ai un bon salaire. Tshilombo depuis sa naissance est nourri par l 'Etat Congolais depuis sa naissance. Avec un titre academique douteux. Il est president de RDC grace a Kabila. Moi Je sais d' ou Je viens, misere et pauvrete. Voilà pourquoi Je defend le peuple. Mais Tshilombo? Sait il que veut dire etre pauvre au Congo et en Europe? ...

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
PAPA WA ROMA 666 | UI11G4O - posté le 15.04.2019 à 16:46

Mampuya | GFNVXBG - posté le 15.04.2019 à 16:05, regardez moi l'autre imlbécile qui veut nous mentir, n'est pas toi MAMPUYA que j'appelait MAPUMBU YA MBUZI , n'est pas toi qui chantait et nous écrivait des idioties pour toi Roi et dieu KABILA KABANBE, et aujourd'hui tu ose critiser les voyages de FATSHI au moment où ce fils du pays cherche a mettre fin au feu que toi MAMPUYA MAPUMBU YA MBUZI et ton KABILA vous avez enflammé dans ce pays ? tu dois fermer tes fesses et n'ai rien dire, car tu es un ivrogne du sang des personne que ton dieu KABILA tuer , crois tu que nous t'avons oublié, MAPUMBU YA MBUZI va te faire foudre.

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | GFNVXBG - posté le 15.04.2019 à 16:06

(suite) pour moi Tshilombo est un parvenu, mais c'est mon président point et barre.

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | GFNVXBG - posté le 15.04.2019 à 16:05

Mosakoli | 8HPLQJY - posté le 15.04.2019 à 14:12 Sur ce blog, je n'ai jamais commenté un seul voyage de Kabila, ni le présenter comme un Dieu. Sur ce blog j'avais écri ceci sur Kabila: Surement il a beaucoup des défauts et nous pouvons meme écrire un livre, c'est etre humain, mais une chose était certaine qu'il n'était pas demagogue, mais nationaliste, patriote". Voilà l'unique commentaire que vous trouverez sur Kabila écri par moi meme, sur ce blog". Ce commentaire n'a jamais plu aux intégralistes de l'opposition à Kabila à tout prix. Moi je suis nationaliste,patriote, et je n'ai jamais contesté l'élection de Tshilombo, bien que je le supporte pas. Pour moi cest un...

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mosakoli | 8HPLQJY - posté le 15.04.2019 à 14:12

Le malheur du pays, c'est nous-mêmes les congolais. Nous sommes intelligents, mais face à de petits intérêts, nous fermons les bons yeux. Regardez le commentaire de Mampuya ici bas. Ce qu'il dit est vrai. Mais quand il nous présentait Kabila comme un dieu, voyager avec pompe, se faire chanter à la télé et à la radio était normal. Aujourd'hui il relève les mêmes failles.

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
SHAKA | 2ZKD172 - posté le 15.04.2019 à 14:05

Kabila vous hantes par son intelligence et son sens politique comparés a vos mafieux idiots de soit disant leaders de l'opposition depuis 18 ans ils n'ont rien reçues contre kabila malgré l'aide de vos frères de la CENCO,ils les a humiliés tous,regardé TSHILOMBO dès qu'il s'est mit avec RAIS il vient de décroché la présidence que son père n’avez pas reçue en 38 ans des contestations, vous blâmé celui qui a la gagne au lieu de blâmés vos faibles battus a tout les coups par Kabila

Non 3
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme | J4TI6QP - posté le 15.04.2019 à 13:55

La main noire de KANAMBE Hypolitte pour l'insécurité à Lubumbashi, Kolwezi

Non 4
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Zemira | 4SRZTHP - posté le 15.04.2019 à 11:31

Félix n'a pas les moyens pour solutionner l'insécurité récurrente à l'Est du pays. Il va aller de promesse en promesses. Son mentor de Kabila aimait son proverbe suivant en kinyarwandais (dans Jeune Afrique) : "Deux promesses non tenues sont déjà un mensonge".

Non 9
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
VERITE' | MYBMKJD - posté le 15.04.2019 à 10:31

Ce pantin est entrain d'amasser les frais des missions. Au KATANGA ce sont les Kasaiens qui ont fuis leur village de Mbuji-Mayi qui font le banditisme, Felix est entre' dans le jeu de son mari Kanambe.

Non 26
Oui 11
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
SVSV6VH | ZVSV6VH - posté le 15.04.2019 à 10:29

L’accalmie à Lubumbashi n'est pas encore la preuve que le chef de l'Etat a solutionné la crise. un monitoring de proximité avec des mesures concrètes devait être mis en place, afin d'apprécier au quotidien l'appropriation des recommandations du chef par chefs des différents états majors responsabilisés.

Non 0
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | GFNVXBG - posté le 15.04.2019 à 10:18

Cherchons de rendre notre pays normal, et Tshilombo un Président normal.Avec des titres pompeux, rendre ou faire croire extraordinaire son travail, cela va couter cher, voir sa chute. En Europe la visite d'un chef de l'état à l'interieur de son pays ne s'accompagne pas avec des titres trionphalistes dans les jounaux. Il est en train de faire son boulot. La politique se fait avec des moyens du pays, pas par la présence, ou un défilé auprès du peuple à faire des promesses.

Non 10
Oui 17
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Muravumba | 29KBYHZ - posté le 15.04.2019 à 09:57

L'insécurité au Nord-Kivu ne sera pas reglée par un voyage et des discours poétiques du président de la République mais par la maitrise des enjeux miniers et frontaliers avec le Rwanda et l'Ouganda. Tenez.Les criminels traversent souvent la frontière rwandaise après leurs forfaits. La plupart des criminels viennent des régions de Nyiragongo et Munigi à la frontière avec le Rwanda. De nombreux biens emportés par les criminels sont vendus au Rwanda.

Non 0
Oui 20
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Masakho | I7NSSXZ - posté le 15.04.2019 à 09:51

La régularisation des grades c'est une bonne annonce aux Militaires et policiers aigris qui n'ont jamais été nommé depuis plus de 10 ans pour des raisons non illicites. C'est donner encore l'occasion qu'on puisse ajouter le grade aux leurs qui reçoivent parce que seuls eux qui en ont le droit. Soit un simple saupoudrage ou simple chapelet de bonnes intentions auprès des Militaires ou policiers non promus, défavorisés, aigris et mécontents.

Non 0
Oui 14
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Pose de la première pierre pour la construction d’un amphithéâtre à l’ISSS/CR
AUTOUR DU SUJET

Fin de la mini-tournée du Président Félix Tshisekedi dans l’Est de la RDC

Provinces ..,

Naufrage d’une pirogue sur le lac Kivu : le vendredi 19 avril décrétée « journée de deuil...

Provinces ..,

Refus de Félix Tshisekedi de nommer Albert Yuma à la Primature : le FCC « pas encore...

Politique ..,

Le Président Félix Tshisekedi préside la réunion spéciale sur la situation sécuritaire de Beni

Politique ..,