mediacongo.net - Actualités - Élection des gouverneurs : aucune femme élue 


Retour Femme

Élection des gouverneurs : aucune femme élue

Élection des gouverneurs : aucune femme élue 2019-04-15
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2019_actu/04-avril/15-21/ms.jpg -

Aucune femme candidate à l’élection des gouverneurs et vice-gouverneurs n’a été élue à la tête d’une province en République démocratique du Congo. Selon les résultats publiés par la Commission électorale nationale indépendante (Ceni), mercredi dernier, à l’issue de l’élection des gouverneurs et vice-gouverneurs des 18 provinces, la victoire revient seulement aux hommes. Les députés provinciaux étant des grands électeurs n’ont pas jeté leur dévolu sur la créature féminine.

Et pourtant, certaines d’entre elles pouvaient également assumer la fonction de gouverneur au regard de leur parcours politique, compétence, intelligence, etc. Comme en 2017, l’histoire s’est répétée une fois de plus. Il faudrait attendre encore 5 ans pour voir, peut-être, une femme être portée à la tête d’une province du pays. Pour l’heure, les politiciennes congolaises ne semblent pas encore convaincre leurs pairs qui sont majoritaires dans les Assemblées provinciales.

Même la secrétaire général du Mouvement de libération du Congo (MLC), Mme Eve Bazaïba Masudi, n’a pas été élue dans la province de la Tshopo. Cette femme militante, dynamique et intelligente incarnait plutôt l’espoir. Hélas ! Les députés provinciaux en ont décidé autrement. Bien que la Constitution de la République consacre la parité homme-femme, les partis politiques et regroupements politiques dirigés plus par les hommes n’ont toujours pas assimilé ce prescrit de la loi. C’est ce que les femmes militantes auraient souvent qualifié de mauvaise foi de la part de leur partenaire politique.

Quand l’être masculin veut s’accaparer de tout, la femme, elle, n’a pas d’autres solutions que d’évoluer dans l’ombre de son semblable. Face à une telle situation, la solidarité des femmes issues de toutes les tendances telles que politique, société civile… est plus que nécessaire afin de se faire une place importante au sein de toutes les institutions du pays.

Si, grâce à cette unité, les Congolaises ont obtenu gain de cause en inscrivant la parité homme-femme dans la loi mère, elles peuvent également gagner le pari de la mise en œuvre de cette parité à tous les niveaux.

En lieu et place de subir le diktat des hommes, les femmes sont appelées à sortir de leur léthargie en vue de mettre leur compétence au service de la nation.


Tempête des tropiques, MCP, via mediacongo.net
2059 suivent la conversation
9 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Anonyme | VQ8M5YK - posté le 15.04.2019 à 14:06

LE GLAS des imposteurs | 1XVY75Q - posté le 15.04.2019 à 10:29: vous allez sortir avec qui? car c'est maintenant que vous debutiez l'implantation de votre petit parti ecidé! fayulu est une grenouille qui se croyait aussi grand comme un boeuf!vous attendrez longtemps.

Non 4
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Congolais LAMUKA! | TSWZGT3 - posté le 15.04.2019 à 14:03

C'est la politique du pantin Tshilombo. Mawable. Voler n'est pas bien. Le Congo recule au moment où le Rwanda est déjà dans la ligne de la valorisation de le Femme, déjà 50% dans toutes les institutions sont devenus obligatoire.

Non 1
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme | VQ8M5YK - posté le 15.04.2019 à 14:02

LE GLAS des imposteurs | 1XVY75Q - posté le 15.04.2019 à 10:29: vous allez sortir avec qui? car c'est maintenant que vous debutiez l'implantation de votre petit parti ecidé! fayulu est une grenouille qui se croyait aussi grand comme un boeuf!vous attendrez longtemps.

Non 5
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme | VQ8M5YK - posté le 15.04.2019 à 13:59

E,Bazaiba est une aigrie qui est à la base des imputations mensongeres sur la victoire de felix tshisekedi, pour elle c'est le garçon de course de son maitre bemba qui est le vrai gagnant,alors pourquoi on ne l'a pas elu au nom de ces deux criminels? le peuple ne plus naif!

Non 5
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
LE GLAS des imposteurs | 1XVY75Q - posté le 15.04.2019 à 12:37

Merci VERITE' | MYBMKJD - posté le 15.04.2019 à 12:31.

Non 2
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
VERITE' | MYBMKJD - posté le 15.04.2019 à 12:31

L'unité | 5O7OOY8 C'est tout ce que tu peux dire ??? Ces betises de nominations de la presidence jusqu'aux Gouverneurs t'arrange ??? Il faut debouloner le FCC-CACH, c'est une bande des malhonnetes mediocres.

Non 2
Oui 11
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Paul | UDTY9WS - posté le 15.04.2019 à 11:38

Chers MediaCongo, que dites de Mme Fifi MASUKA, Vice-gouverneur de la Province du Lualaba ?

Non 1
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
L'unité | 5O7OOY8 - posté le 15.04.2019 à 11:02

*@LE GLAS des imposteurs | 1XVY75Q*: Continuez à manifester dans les réseaux sociaux ! Idiot satanique !

Non 8
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
LE GLAS des imposteurs | 1XVY75Q - posté le 15.04.2019 à 10:29

LE GLAS des imposteurs | 1XVY75Q - posté le 15.04.2019 à 10:13 "...A un certain niveau d'altitude l'aigle ne vole plus mais il plane". Le temps de parler de la corruption et des résultats fabriqués par la CENI est révolu,sortons et manifestons comme en ALGÉRIE et au SOUDAN."Laissez les plaintes aux femmes". Assez

Non 3
Oui 11
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Les femmes en période d'ovulation, des rivales aux yeux des autres femmes ?
left
ARTICLE Précédent : Violences sexuelles en RCA: la RDC va rester «attentive et solidaire»