mediacongo.net - Actualités - Syrie : une dizaine de morts dans le pilonnage d'Alep par les jihadistes



Retour Monde

Syrie : une dizaine de morts dans le pilonnage d'Alep par les jihadistes

Syrie : une dizaine de morts dans le pilonnage d'Alep par les jihadistes 2019-04-15
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2019_actu/04-avril/08-14/alep_destruction_19_0214.jpg -

Un homme observe les dégâts sur le toit d'un bâtiment qui a été touché par une roquette dans la ville d'Alep, dans le nord de la Syrie, le 14 avril 2019

Au moins 11 personnes ont été tuées et autant blessées dimanche en Syrie dans des tirs de roquettes contre la grande ville d’Alep, au nord-ouest, tenue par les troupes gouvernementales syriennes, a annoncé l’agence de presse officielle Sana. L’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH) fait état de six morts dans les rangs des services de renseignement du régime.

Une pluie de roquettes et d’obus s’est abattue dimanche sur plusieurs quartiers résidentiels à l’ouest de la ville d’Alep, faisant de nombreuses victimes et d’importants dégâts dans les bâtiments et les voitures.

Les projectiles ont été tirés des régions rurales tenues par les jihadistes de Hayat Tahrir al-Cham, l’ancienne branche d’al-Qaïda en Syrie, à l’ouest de la grande métropole. Le bombardement a été précédé de l’explosion d’une bombe placée dans le quartier de Sukkari. Les roquettes ont surtout visé le secteur résidentiel de Khalidiya.

Lourd bilan

Il s’agit de l’un des plus violents pilonnages et du plus lourd bilan en pertes humaines depuis que les troupes gouvernementales ont repris le contrôle de la totalité d’Alep, en décembre 2016.

Le pilonnage d’Alep est intervenu au lendemain de raids menés par l’aviation russe contre des positions des jihadistes près de la ville d’Ariha, dans la province voisine d’Idleb.

Le cessez-le-feu n'existe plus que sur le papier

Les violations de la trêve conclue en septembre dernier sous le parrainage de la Russie et de la Turquie sont quotidiennes depuis que les jihadistes ont étendu leur contrôle sur tout Idleb, en janvier.

Selon l’Observatoire syrien des droits de l’homme, ces accrochages ont fait plus de 300 morts civils et des centaines de combattants des deux camps depuis l’annonce d’un cessez-le-feu, qui n’existe plus que sur le papier.

Paul Khalifeh
RFI / MCP, via mediacongo.net
118 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Fifa : sanction alourdie pour Platini et Blatter ?
left
ARTICLE Précédent : Les Etats-Unis cherchent leur réponse à la chute de l'ex-ennemi Béchir
AUTOUR DU SUJET

Syrie : intensification des frappes gouvernementales dans la province d'Idleb

Monde ..,

Reconnaissance de l'annexion du Golan par Israël: Manifestations à travers la Syrie contre la...

Monde ..,

Syrie: le terrible bilan de huit ans de guerre

Monde ..,

Golan : la Syrie saisi le Conseil de sécurité

Monde ..,