mediacongo.net - Actualités - Boxe: première victoire officielle pour une Iranienne



Retour Sport

Boxe: première victoire officielle pour une Iranienne

Boxe: première victoire officielle pour une Iranienne 2019-04-17
Femme
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2019_actu/14-20/boxe_iranienne.jpg -

Samedi 13 avril, l'Iranienne Sadaf Khadem a remporté son premier match officiel de boxe à Royan (Charente-Maritime). Dans son pays, ce sport est interdit aux femmes. le 13 avril 2019, à Royan. (© Medhi Fedouach/AFP)

Sadaf Khadem est la première Iranienne à combattre dans une compétition officielle de boxe. Samedi 13 avril, elle a remporté son match face à la Française Anne Chauvin, à Royan (Charente-Maritime). Professeure de fitness à Téhéran (Iran), elle a commencé la boxe anglaise il y a quatre ans. Mais dans son pays, les rings sont interdits aux femmes.

Devant près de 1 500 spectateurs, la jeune boxeuse, âgée de 24 ans, a pressé son adversaire française, Anne Chauvin, 25 ans, qui compte à son actif quatre combats (deux défaites et deux victoires). Sadaf Khadem s'est vu décerner la victoire à l'unanimité des juges, une première pour une boxeuse iranienne.

"Ouvrir la voie aux femmes"

"On a gagné pour les femmes et on doit être forte partout pour gagner pour les femmes", a-t-elle déclaré sur le ring après ce succès. "Je dédie cette victoire à tous les hommes et femmes qui ont donné leur vie pour défendre mon pays, un million de morts. Les femmes peuvent franchir les montagnes si elles le veulent", a-t-elle ajouté.

"L'idée de ce combat est venue quand le CIO (Comité international olympique) a sommé les pays qui ne rendaient pas tous les sports mixtes à les rendre mixtes dans leur pays sous peine d'exclusion des équipes masculines des Jeux olympiques", explique Mahyar Monshipour, champion du monde poids super-coqs WBA entre 2003 et 2006.

"Mes parents étaient contre le fait que je pratique la boxe, mais ont accepté l'idée et ils me soutiennent. Tout ce que je fais maintenant, c'est grâce à eux", estime-t-elle. Pour réaliser son rêve de boxer devant un public, elle s'envole pour la France et rejoint le coach Mahyar Monshipour, champion du monde de la discipline d'origine iranienne. Sadaf Khadem dit vouloir ouvrir la voie aux autres femmes afin qu'elle puisse pratiquer légalement ce sport dans son pays.

La Fédération française de boxe et le ministère des Sports ont alors joué le jeu en donnant les autorisations nécessaires "car elle n'est pas résidente en France et elle n'est pas française", précise ce conseiller technique au ministère, impressionné par le mental de la jeune femme.


France Info / France 24 / MCP, via mediacongo.net
292 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Foot-transfert : Bruno Bla et Gladys Bokese s’engagent avec Shark XI FC
left
ARTICLE Précédent : Linafoot : Dcmp se débarrasse difficilement du SC Rojolu
AUTOUR DU SUJET

« Rumble in the jungle » : c'était il y a 45 ans

Sport ..,

Boxe: 45e anniversaire du Combat du siècle, un œil dans le rétroviseur

Sport ..,

USA: Un boxeur meurt des suites de son violent KO lors d'un match

Sport ..,

Jeux africains Rabat 2019 : La RDC espère des médailles d’or ou d’argent en boxe

Sport ..,