mediacongo.net - Actualités - Beni : les FARDC qualifient de « non événement » la revendication du groupe État islamique sur l'attaque contre leur caserne



Retour Provinces

Beni : les FARDC qualifient de « non événement » la revendication du groupe État islamique sur l'attaque contre leur caserne

Beni : les FARDC qualifient de « non événement » la revendication du groupe État islamique sur l'attaque contre leur caserne 2019-04-19
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2019_actu/14-20/hazukay_mak_0191904_00.jpg -

Le porte-parole militaire de l'opération Sokola 1, le major Mak Hazukay

Les forces armés de la RDC qualifient de non événement la revendication du groupe État islamique sur l'attaque de leur campement dans le triangle de la mort à Beni dans la province du Nord-Kivu. Le porte-parole des Fardc indique que cette revendication ne constitue pas une nouveauté car c'est depuis plus de 4 ans que Beni fait face à une menace terroriste. Le porte-parole militaire de l'opération Sokola 1, le major Mak Hazukay confirme cependant une incursion des ennemis ayant causé la mort des civils et deux militaires.

« L'opinion doit retenir que Kamango se trouve dans une zone que nous avons baptisée "triangle de la mort", une zone où se déroule les opérations contre les intégristes de l'ADF et c'est vrai que nous avions essuyé une incursion dans laquelle nous avions perdu des compatriotes et aussi deux militaires. Cette revendication ne constitue pas pour nous une nouveauté car c'est depuis plus de 4 ans que nous faisons face à une menace terroriste malheureusement cette thèse ne passait pas. Si c'est vrai que ces gens ont revendiqué l'attaque, pour nous ils l'ont fait parce qu'il y a eu une pression qui a été exercée sur eux à Kamango et environs, mais nous continuons à travailler », a déclaré le major Mak Hazukay.

Rappelons que jeudi 18 avril, le groupe État islamique à travers son site Amaq, a revendiqué une attaque contre la caserne des Fardc à Kamango, à la frontière entre la RDC et l'Ouganda. Cette zone est depuis les jours passés une cible des rebelles présumés de l'ADF. Cette revendication semble confirmer la thèse d'une liaison entre ces deux groupes. Mais les rapports de plusieurs enquêteurs dont GEC dans les années passées montrent qu'il n'y a pas de liens. Toutefois, la 15ème page du rapport dénommé « le groupe des ADF vu de l'intérieur » du groupe d'étude sur le Congo (GEC) parle d'un probable lien avec d'autres groupes islamistes étrangers.


MEDIA CONGO PRESS / mediacongo.net
2364 suivent la conversation
9 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Le Congo d'abord | UVCW7WI - posté le 22.04.2019 à 08:36

Les frères et amis RD congolais vivant dans la zone Beni-Lubero-Oicha-Mbau-Kamango-Kasindi doivent cesser de supporter les groupes armés dit mai-mai car sans le savoir (peut-être), ils jouent le jeux de l'ennemie. Maintenant qu'ils se sont permis d'attaquer aux humanitaires de l'OMS qui pourtant aident nos propres frère à ne pas être victimes de ebola, l'image des locaux est sali. Ils ont prouvé que leur combat n'est pas digne!

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Myaccount | K2SH8W6 - posté le 20.04.2019 à 08:14

Ils sont entré au congo, comme ils le declarent, mais par qu'elle frontiere? Car ce pays dont ils ont traverser pour arrivé serra impliqué d'avoir laisser traverser des terroristes.

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Serge Mputu | 8ZUB9AY - posté le 19.04.2019 à 21:45

Salima tu joues au cynique. Tu es quelque part a Nairobi ou Johannesbourg, jouant au laron. Tes posts ici n'ont ni tete ni queue. Des propos gratuits!

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima | TTYVYQL - posté le 19.04.2019 à 21:00

Le loup garou est au sein des fardc. Il faut juste épurer l'armée de tout ce qui est venu d'ailleurs ou issu de ces loups garou

Non 4
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima | TTYVYQL - posté le 19.04.2019 à 20:56

Eux revendique après que Fatshi a déclaré que l'état islamique complotait d'instaurer un califat à l'est du Congo! La bande d'aventuriers venue avec Kabila le Laurent avait fait pénétrer le loup garou dans l'enclos d'agneaux. À nsi kongo point d'arabes et Cie.

Non 4
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Myaccount | K2SH8W6 - posté le 19.04.2019 à 20:12

Par quel frontière sont ils rentrer dans notre pays????

Non 1
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Serge Mputu | 8ZUB9AY - posté le 19.04.2019 à 19:26

Cependant les FARDC ne doivent pas se decourager pour autant; puisque l'Etat Islamique va etre boute hors de chez nous et nous les vaincrons de facon indiscutable! D'ailleurs je prie pour nos FARDC et nos Forces de defense aussi.

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Serge Mputu | 8ZUB9AY - posté le 19.04.2019 à 19:22

La menace et les attaques contre nos civils dans cet endroit du pays; en partant de Beni, Beni ville et le territoire de Butembo; finalement on sait desormais, officiellement: que le Congo, dans sa partie-Est, est bien la cible du groupe Etat Islamique. Et ca, c'est une information de taille qu'on avait besoin cette fois. Et l'EI le confirme! Maintenant on comprend que l'Est du pays: est sous attaque islamiste et donc, il sied ici de souder les coudes. Pour faire disparaitre cette pieuvre de satan dans notre Grand Nord.

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Serge Mputu | 8ZUB9AY - posté le 19.04.2019 à 19:13

Bien qu'a notre Etat-major de l'Armee, c'est connu depuis quelques annees deja; d'ailleurs le gouvernement congolais, sous Joseph Kabila, l'avait aussi affirme a l'epoque... Mais cette these du gouvernement, ne passait pas dans l'opinion publique. L'opposition congolaise de l'epoque: pour elle, c'etait une fuite en avant; de Kabila et son gouvernement... Mais que le site Amaq revendique cette attaque: alors-la, c'est serieux. Il est temps que nos Forces Armees et nos Autorites: prennent cela dans le vrai sens, parce que maintenant on sait qui est derriere les attaques de Beni.

Non 0
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Le Festival Amani se tiendra du 13 au 15 février 2015 à Goma
AUTOUR DU SUJET

Beni : 3 civils massacrés par des présumés ADF à Watalinga

Provinces .., Beni, Nord-Kivu

Nord-Kivu : l’AFDC-A Beni accueille "chaleureusement l’autonomie vis-à-vis du FCC"

Provinces ..,

Quatre otages relâchés par des miliciens pour passer un message à la population à Beni

Provinces ..,

Beni et Oicha : 5938 élèves passent les examens d’État

Provinces .., Beni, Nord-Kivu