mediacongo.net - Actualités - PNC : recrutement en cours des jeunes diplômés d’au-moins 22 ans



Retour Société

PNC : recrutement en cours des jeunes diplômés d’au-moins 22 ans

PNC : recrutement en cours des jeunes diplômés d’au-moins 22 ans 2019-04-20
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2019_actu/04-avril/15-21/pnc_recrues_19_002.jpg -

Il y a peu, la fonction publique venait d’engager des jeunes pour renforcer  le personnel de cette institution de la République Démocratique du Congo. Cette fois-ci, c’est au tour de la police nationale congolaise de penser à préparer sa relève afin de protéger la population et ses biens, sur toute l’étendue du territoire national. A tout dire, elle a décidé de procéder au recrutement des jeunes diplômés, sur base d’un certain critérium.                     

L’enregistrement  des candidats se fait à sa direction des ressources humaines, située dans l’enceinte du commissariat général de la police, sur l’avenue victoire, non loin du Palais du Peuple  à Kinshasa. Selon le communiqué de la police nationale congolaise, après un test d’évaluation, ces jeunes congolais détenteurs de diplômes d’Etat iront en formation à l’Académie de la police de la République Arabe d’Egypte, pour l’année académique 2019-2020.

Les candidats intéressés par cet appel sous le drapeau ont eu à remplir un certain nombre des conditions, entre autres avoir un diplôme d’Etat des humanités ou son équivalent, avoir au-moins 22 ans jusqu’au 1er octobre 2019, présenter une copie d’attestation de bonne vie et mœurs, être apte physiquement et réussir au cours qui sera organisé à cet effet.

Réaction de la population

La population salue cette initiative prise par les nouvelles autorités du pays afin de rajeunir la police nationale ; mais elle espère qu’une fois leur formation terminée, ces nouvelles recrues serviront le pays avec patriotisme.

Pour bon nombre de Kinois, exiger au candidat de remplir certaines conditions, c’est valoriser ce secteur dont l’image a été longtemps ternie.


La Prospérité / MCP, via mediacongo.net
2579 suivent la conversation
4 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Salima | TTYVYQL - posté le 21.04.2019 à 12:27

Tant mieux s'ils vont à Efo. Avec de bons instructeurs dans un nouvel esprit d'état de droit, ça portera de bons fruits.

Non 0
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme | J4TI6QP - posté le 21.04.2019 à 07:46

Pourquoi la DGI, DGDA, CNSS, Mines... les offres d'emploi ne sont pas publiés sauf dans l'armée et la PNC RDC pays de merdes

Non 1
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
MICVIL | A3RC351 - posté le 20.04.2019 à 23:17

De l'arnaque. On parle de l'Égypte pour attirer les jeunes, alors qu'ils iront à Efo à Kananga. Moi-même j'en suis victime.

Non 3
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima | TTYVYQL - posté le 20.04.2019 à 22:16

Il n'y a pas de logique à aller former un corps de police en Égypte. Si les égyptiens ont un savoir particulier en matière de de police, c'est plutôt des instructeurs qu'il faut importer de ce pays. Ou alors y envoyer se former des formateurs qui reviendront former leurs collègues sur le terrain. Sinon, c'est combien de policiers on enverra se former là! 10 milles ? À ne jamais oublier toute la logistique d'emmener une masse de gens mangeurs de fufu et kuanga et de le garder discipliner dans un milieu quasi musulman.

Non 2
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Pose de la première pierre pour la construction d’un amphithéâtre à l’ISSS/CR
AUTOUR DU SUJET

Gestion des fonds publics/Ebola : l'ex Ministre de la santé, Oly Ilunga en garde à vue

Santé ..,

Xénophobie sud-africaine : ECCHA condamne la répression inhumaine de la manifestation pacifique...

Provinces ..,

Beni : des nouveaux éléments de la police déployés en appui aux FARDC pour sécuriser la région

Provinces ..,

Tracasseries policières: Sanctions envisagées contre les roulages récalcitrants

Société ..,