Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Media & tendance Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - MCN 2023 - Meilleurs Voeux
Retour

Culture

Riche mois de mai pour la littérature congolaise : Heureuse recrudescence de l'activité littéraire en RDC

2014-05-14
14.05.2014 , Kinshasa
Culture
2014-05-14
Ajouter aux favoris

Même si elle ne bénéficie pas encore de la reconnaissance qui doit être la sienne, la littérature congolaise est en train de reprendre du poil de la bête. En témoignent les nombreuses et diversifiées activités y relatives, auxquelles elle s'adonne de plus en plus. En tout cas, on sent, on voit, on vit une réelle recrudescence de cette littérature qui semble décidée de sortir des sentiers battus.

Depuis un peu plus d'une année, en effet, on signale régulièrement la sortie d'ouvrages, tous genres confondus, écrits par des compatriotes vivant au pays. L'accent à l'aspect « vivant au pays » fait allusion au fait qu'il s'agit, à quelques rares exceptions-près, de jeunes écrivains (la jeunesse étant plus relative à la production littéraire qu'à l'âge de naissance), qui sont généralement dépourvus de moyens, qui ne bénéficient d'aucun soutien des pouvoirs publics, dans un pays dépourvu de maisons d'édition, en dehors de quelque deux ou trois qui sont autant actives que viables.

Conséquence logique, il ne se passe plus un seul mois sans qu'au moins un livre ne soit présenté au public.

Ces jeunes auteurs qui arrivent quand même à publier dans ces conditions, au prix de mille et un sacrifices, méritent d'être félicités et encouragés. Pour ce mois de mai, l'agenda est fort chargé.

Le samedi 24 mai à 11 heures, l'Institut français (Halle de la Gombe), sera le théâtre de la présentation du roman intitulé Ebamba, Kinshasa makambo, de Richard Ali a Mutu Kahambo. Ce livre, écrit en lingala, est édité par les Editions Mabiki.

Pour rappel, il est important de signaler que Richard Ali a Mutu Kahambo signe là son deuxième ouvrage. Le premier, un recueil de 4 nouvelles, édité par la même maison, s'intitule La cauchemardesque de Tabu. La nouvelle intitulée « La cauchemardesque de Tabu », et qui donne donc le titre à l'ouvrage, avait remporté, en son temps, le Prix Marc Twain du concours portant le même nom et qui était organisé par l'Ambassade des Etats-Unis d'Amérique en RDC. Richard Ali est également l'initiateur et le Coordonateur national de l'Association des Jeunes Ecrivains du Congo, Ajeco.

Mais avant cette cérémonie, la « Maison des savoirs », située sur l'Avenue Président Kasa-Vubu, dans la commune qui porte le même nom, juste en face du Carrefour des jeunes, sera en ébullition ce samedi, 17 mai 2014, à 13h30, avec la présentation de l'ouvrage Le talent de Mika retrouvé, de Banatcheck Nguizani, paru aux Editions Paulines.

Trois jours plus tard, ce sera au tour de Gilbert Tshibangu de présenter son roman, « A la rencontre du destin » qui sera baptisé au Centre Wallonie-Bruxelles.

Le vendredi 30 mai prochain, Nsimba Mani se fera le plaisir de présenter au public son roman intitulé L'Odyssée australe de Boulinga, à l'Hôtel Sultani, dans la Commune de la Gombe. L'ouvrage est publié aux Editions Paulines. Ce roman sera publié en quatre saisons.

Tous ces auteurs sont membres de l'Ajeco, cette structure qui se bat bec et ongles pour sortir la littérature congolaise de la léthargie dans laquelle elle a été plongée. Lorsqu'on parle de la richesse de la RDC, les yeux sont presqu'imperturbablement rivés sur les richesses minières. Mais les pays qui ont émergé ont d'abord mis en exergue leur culture dans toute sa diversité.

Les penseurs, dans ces différents pays, avaient beaucoup contribué à baliser la voie à cette émergence. C'est ainsi qu'aujourd'hui encore, dans ces sociétés, les penseurs ont toujours occupé une place de choix.

En RDC, il y a encore beaucoup à faire dans ce domaine. La littérature y est encore un enfant pauvre de la culture. Beaucoup en sont ainsi arrivés à croire à la quasi-inexistence ou à l'hibernation de cette littérature. Les écrivains ont donc longtemps été des laissés pour compte. Il leur a fallu un courage inouï et une sacrée détermination pour sortir tant soi peu la tête du marigot. Les résultats ne peuvent pas ne pas impressionner.

Dynamique et déterminée, l'Ajeco, dont le secrétaire général est Rodrigues Issamaleko, est décidée à inclure tout le monde, les décideurs en particulier, mais également tous les autres partenaires avertis et pour lesquels la chose culturelle ne se limite pas qu'à la musique, afin que la littérature prouve enfin qu'elle est très capable de porter haut l'étendard de la RDC.

Il faut ici saluer l'implication bénéfique de certaines chancelleries occidentales, particulièrement française et belge, dans le soutien à cette littérature.


C’est vous qui le dites : 0 commentaire
8489 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


right
Article suivant En partenariat avec l’Institut Français : l’UE lance le festival du film européen dans trois villes de la RDC
left
Article précédent Forum sur la musique : African Music Forum veut poser des bases de l’industrie musicale en RDC

Les plus commentés

Politique Alain-Daniel Shekomba: « Le bilan de Félix Tshisekedi est largement positif, demander un autre bilan que celui de la stabilité politique, c’est de la sorcellerie ! »

24.01.2023, 27 commentaires

Politique Joseph Kabila “n’a jamais touché son salaire de 680.000 USD”, Olive Kabila

25.01.2023, 26 commentaires

Politique Attaque du Rwanda contre un avion de chasse congolais : Kinshasa parle d’un « acte de guerre » et menace Kigali

25.01.2023, 22 commentaires

Politique Les 4 ans du pouvoir de Félix Tshisekedi : que de promesses non tenues !

26.01.2023, 19 commentaires


Infos congo - Actualités Congo - IMCongo Application - bottom - 30 août 2022

Ils nous font confiance

Infos congo - Actualités Congo - confiance