mediacongo.net - Actualités - Nyakeru Tshisekedi appelle à la revalorisation du métier de sage-femme en RDC



Retour Femme

Nyakeru Tshisekedi appelle à la revalorisation du métier de sage-femme en RDC

Nyakeru Tshisekedi appelle à la revalorisation du métier de sage-femme en RDC 2019-05-10
Santé
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2019_actu/05-mai/06-12/nyakeru_denise_19_0214.jpg -

La première dame de la RDC, Denise Nyakeru Tshisekedi, a appelé jeudi 9 mai à Kinshasa à la revalorisation de la profession de sage-femme et à une règlementation en faveur de cette noble profession. Les obstacles qui empêchent le plein exercice de cette profession sont à la base de la mortalité maternelle et infantile en RDC, a-t-elle estimé lors de la cérémonie de clôture des activités commémoratives de la Journée internationale de la sage-femme placée sous son patronage.

« Une sage-femme est un personnel qualifié. Elle surveille, soigne et conseille les futures mères, pendant leurs grossesses, l’accouchement et les porte partout. Elle joue aussi un rôle crucial dans le processus qui mène à la vie. S’il est des femmes qui méritent tout notre encouragement, toute notre considération, les sages- femmes sont indéniablement de ce nombre », a plaidé Denise Nyakeru Tshisekedi.

Selon elle, il faut que tout le monde réfléchisse sur la façon de revaloriser cette profession. Cette réflexion devrait aboutir à une démarche coordonnée, inclusive et plus efficace d’accompagnement de la sage-femme dans l’exercice de son métier ainsi qu’à une réglementation efficace et efficiente de cette profession en RDC.

« La sage-femme, lorsqu’elle est valorisée, garantit aux femmes une santé sexuelle reproductive de qualité. La condition de la sage-femme dans la société a des implications directes sur les causes de la mortalité infantile enregistrée dans notre pays…. », a-t-elle poursuivi.

En revanche, le recul considérable observé sur la protection des sages-femmes comporte des graves conséquences. « Savez-vous qu’environ 7 000 nouveau-nés meurent chaque jour ? Savez-vous que trois femmes meurent chaque heure pour des causes évitables liées à la grossesse et à l’accouchement ? », a interrogé Mme Tshisekedi.


Radio Okapi / MCP, via mediacongo.net
1512 suivent la conversation
8 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

MM | V4NSQJU - posté le 13.05.2019 à 15:21

Le sage | SD3Y66Q - posté le 10.05.2019 à 11:21, tu cherches à connaître le français ou nous devons parler de la science, sage-femme c'est un personnel qualifié parce que passe par un cursus normal et obtient un titre reconnu. Toute sage-femme n'est pas sage-femme sans qualification

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
MM | V4NSQJU - posté le 13.05.2019 à 15:16

Leontine Kamunyingi | GWN6SYU - posté le 10.05.2019 à 04:27, Mme Léontine comme il y a plein des personnes qualifiées pourquoi tant des décès maternels. Que chacun se mette à sa place ainsi, il y aura de l'ordre et le succès sera manifeste. Il y a trop des médecins qui ne font même pas le stage de professionnalisation et cherche toujours des grands hôpitaux refusant l'intérieur du pays.

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Le sage | SD3Y66Q - posté le 10.05.2019 à 11:21

Je suis mort de rire du manque de professionnalisme de nos journalistes. Documentez-vous chers journaleux. Lisez cette phrase: Une sage-femme est un personnel qualifié. Elle surveille, soigne et conseille les futures mères, pendant leurs grossesses, l’accouchement et "les porte partout". C'est quoi ça le porte partout??? Les professionnels de santé parlent du "POST-PARTUM" donc les 42 jours qui suivent l'accouchement. Votre métier n'est pas facile chers journalistes, sachez vous documenter au lieu d'étaler des insanités en public.

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Congolais LAMUKA! | TSWZGT3 - posté le 10.05.2019 à 10:07

Son nom c'est Nyakeru Tshilombo et non Nyakeru Tshisekedi, corriger svp

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jamel | UPHR8QX - posté le 10.05.2019 à 08:38

@Madame Léontine, les femmes ne vont pas remplacer les médecin et vice versa. Chacun est spécialiste dans un domaine précis. Depuis quand un médecin ou infirmier accouche ? Toi tu es une femme, je l'espere, as-tu deja mis au monde ? et qui t'a fait accouché ?

Non 3
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
CLC pour la Libération | XNQ6D44 - posté le 10.05.2019 à 07:28

@Madame Léontine (Suite) :Allez une fois visiter l'intérieur du Pays pour comprendre les conditions dans lesquelles accouchent les femmes Congolaises et par qui elles sont accompagnées pour leurs accouchements. Dans mes connaissances directes, au moins 5 femmes sont décédées lors de leur accouchement en moins de 3 ans, alors qu'en Occident, je n'arrive pas à retrouver parmi mes connaissances même un seul nom d'une femme décedée durant son accouchement. La formation de sage-femme ne requiert pas beaucoup des pre-requis académiques, ce qui peut s'avérer très intéressant par rapport au contexte Congolais où une bonne partie de la population n'a pas pu parachever des études...

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
CLC pour la Libération | XNQ6D44 - posté le 10.05.2019 à 07:21

@Madame Léontine: Connaissez-vous le ratio entre le nombre de médecins/Infirmiers au Congo et son nombre d'habitants ? Un simple exemple, on estime que la RDC dispose de moins d'un médecin pour 1000 habitants tandis que la moyenne Africaine (qui n'est déjà pas fameuse) varie entre 2 et 3 médecins pour mille habitants. De fois, quand on ne comprend pas de quoi on parle, mieux vaut s'abstenir de critiquer. Le ratio que je viens d'évoquer pour la RDC n'est pas un chiffre statistique abstrait car il impacte beaucoup surle taux de mortalité au sein d'une population, et notamment sur la mortalité des femmes ou enfants durant les accouchements. Allez une fois, visiter l'intérieur du...

Non 1
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Leontine Kamunyingi | GWN6SYU - posté le 10.05.2019 à 04:27

Non Madame,la RDC a déjà formé autant de médecins et infirmiers accoucheurs qualifiés qui cherchent l'empoi.Pourquoi doit on faire recourir à ce personnel non qualifié?

Non 11
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Les femmes en période d'ovulation, des rivales aux yeux des autres femmes ?
left
ARTICLE Précédent : Violences sexuelles en RCA: la RDC va rester «attentive et solidaire»
AUTOUR DU SUJET

Violences sexuelles en RDC : "C’en est trop, il faut que ça s'arrête !" (Denise Nyakeru...

Sur le net ..,

Viol collectif d'une mineure de 13 ans : l'affaire prend des proportions nationales

Société ..,

La 1ère dame s’engage à travailler aux cotés des Congolaises pour le développement de la RDC

Femme ..,