mediacongo.net - Actualités - Les femmes appelées à s’impliquer dans la lutte contre la traite des personnes en RDC



Retour Femme

Les femmes appelées à s’impliquer dans la lutte contre la traite des personnes en RDC

Les femmes appelées à s’impliquer dans la lutte contre la traite des personnes en RDC 2019-05-10

La coordinatrice de l’ONG « l’Eveil de la femme congolaise », Dorcas-Nancy Mbombo Mukenge a appelé, jeudi au cours d’un entretien avec l’ACP, les femmes congolaises et les jeunes filles à s’impliquer efficacement dans la lutte contre la traite des personnes, en particulier celle des femmes et des enfants en RDC.

Mme Mbombo a indiqué que son ONG lutte contre la criminalité (traite) transnationale organisée qui impose l’insécurité et la perte de la main d’œuvre aux pays d’origine des victimes.

Les femmes et les enfants seraient, d’après Mme Mbombo, des potentielles victimes de la traite des personnes à cause de leur vulnérabilité. Elle les invite donc de s’assumer pour lutter contre ce fléau qui les avilisse.

Elle a par ailleurs énuméré des facteurs qui favorisent la traite des personnes dans le monde en général, et particulièrement en RDC, notamment la pauvreté, la demande de main d’œuvre à bon marché et docile, l’industrie du sexe où sont exploitées souvent les femmes, les mariages forcés, la recherche d’une vie meilleure et aussi l’ignorance de la population congolaise sur la question de traite des personnes.

L’ONG « l’Eveil de la femme congolaise », a-t-elle dit, entreprend des initiatives de sensibilisation du public pour prévenir ce crime de manière efficace. Elle intervient aussi dans la prise en charge psychique et médicale, l’hébergement ainsi que la réintégration sociale des victimes de la traite par l’apprentissage des métiers.

Mme Mbombo s’est réjoui du fait que le président de la République Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo ait nommé récemment par ordonnance une femme, en la personne Rebecca Meta Kasanda, comme coordinatrice de l’Agence pour la prévention et la lutte contre la traite des personnes.

Cette nomination a-t-elle souligné, devra interpeller toutes les femmes congolaises pour qu’elles s’impliquent efficacement dans la lutte contre cette tare en RDC.

Elle a exhorté la population congolaise de se mettre aux côtés du chef de l’Etat, pour appuyer sa politique dans la lutte contre ce phénomène en vue d’attirer les investissements étrangers en RDC.

La traite des personnes est le fait de recruter, transporter, transférer et héberger une personne de point A vers un point B dans le but de l’exploiter, rappelle-t-on.


ACP / MCP, via mediacongo.net
178 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Les femmes en période d'ovulation, des rivales aux yeux des autres femmes ?
left
ARTICLE Précédent : Violences sexuelles en RCA: la RDC va rester «attentive et solidaire»