mediacongo.net - Actualités - Kinshasa : les marchands interdits de vendre le long des artères principales



Retour Provinces

Kinshasa : les marchands interdits de vendre le long des artères principales

Kinshasa : les marchands interdits de vendre le long des artères principales 2019-05-14
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2019_actu/05-mai/13-19/vendeur-ambulant-sur-grande-artere.jpg -

L'opération "Kin Bopeto" (Kin ville propre, en lingala) revoit le jour avec le nouveau gouverneur de la ville Gentiny Ngobila

Les petits commerçants du boulevard Lumumba et de l'avenue Kasa-Vubu ont été surpris par les agents de l'ordre, ce lundi 13 mai, qui les ont chassés de leurs lieux de négoces en emportant leurs marchandises pour les uns et détruisant voire les étals pour les autres.

Les commerçants ambulants et ceux qui opèrent sur le long des artères principales crient au désarroi. Nombreux ont perdu leurs marchandises arrachées ou brûlées, comme c'est le cas au rond-point Moulaert, les policiers ont mis à feu les bureaux des changeurs de monnaie et détenteurs des cabines téléphoniques.

Selon la police, ces petits commerçants n'ont pas le droit d'exposer leurs marchandises au bord de la route au motif qu'ils salissent la ville.

Du côté de la population, divers avis émergent.

Les victimes se plaignent de ce comportement "réduisant à néant nos efforts. Sans emploi, nous évoluons dans l'informel pour subvenir, au jour le jour, au besoin des nôtres". Et d'ajouter "l'État doit en amont créer des emplois. Nous occupons les artères pour être à proximité des différents consommateurs afin de mieux vendre. Ils nous chassent sans nous proposer une alternative. Au lieu de s'attaquer aux conséquences, il vaudrait mieux attaquer la cause".

Pour elle, l'État doit commencer par l'essentiel à l'instar de la sécurité et le social de la population.

"L'autorité devrait s'occuper des déchets qui inondent les chaussées, les mêmes sur lesquelles nous travaillons n'a pas l'air de l'inquiéter", se défendent-ils.

Pas d'accord avec ces derniers, une frange de la population approuve la décision de l'autorité en ces termes : "lorsqu'on a la fièvre, on se rend à l'hôpital et le médecin avant d'en diagnostiquer la cause, trouve des voies et moyens pour stabiliser la température". C'est ce que fait notre ville "on ne fait pas d'omelette sans casser les oeufs, cette décision vient résoudre une partie de l'insalubrité qui caractérise la ville". "Cependant, triste est de constater que ces mesures ne semblent pas si efficaces dans la mesure où quelques jours suffisent pour les voir à nouveau vaquer librement à leurs occupations", regrette-t-elle.

Serge Maheme (Stagiaire)
MEDIA CONGO PRESS / mediacongo.net
2863 suivent la conversation
6 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Mosakoli | 8HPLQJY - posté le 14.05.2019 à 10:16

C'est une mesure à encourager, pourvu que cela ne devienne pas "shida" pour les policiers commis à cette besogne. ça ne doit pas être une action spontanée, mais bien plus, qlq chose de permanent. Il y a un changement de nos mentalités à tous, autorités, policiers, services spéciaux, peuple, tous devons changer pour le bien de tous. Mais bien sûr, l'Etat doit aussi veiller à assurer la sécurité social du peuple pour ne pas pousser les gens à l'informel qui participe à salir notre ville et à réduire notre dignité.

Non 7
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
LE GLAS des imposteurs | 1XVY75Q - posté le 14.05.2019 à 08:56

C'est tout ce que le soit disant nouveau gouverneur a trouvé comme mesure .Bande des médiocres,au lieu de créer l'outil de production et l'emploi mais aussi une politique d'encadrement de la jeunesse.

Non 5
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
CLC pour la Libération | XNQ6D44 - posté le 14.05.2019 à 07:27

@Ceux qui disent qu'ils en ont assez avec les vendeurs ambulants: Avez-une une seule idée du pourquoi ces gens se transforment en vendeurs ? C'est parce que les différents gouvernements avaient complètement démissionné de leur mission de créer des emplois ou un environnement socio-économique pouvant générer des emplois. Ces vendeurs n'ont que leurs commerces de débrouillardise pour survivre et faire vivre leurs famille sinon ils se transformeraient aussi en Kulunas et vous serez les premiers à leur souhaiter la mort. On résoud un problème en commençant par sa cause et non pas ses conséquences. C'est inhumain de dépouiller des gens qui n'ont déjà quasi rien pour...

Non 4
Oui 14
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
DIEUTEVOIT | N1D2FAO - posté le 14.05.2019 à 06:28

c'est une décision médiocre et arbitraire. Il ya beaucoup de chantier à Kinshasa, il ne devrait pas commencer par une décision qui va le rendre aussi vite impopulaire. il y a lieu d'exiger Kin bopeto sans inquiéter les compatriotes qui vivent de la débrouillardise parce que les emplois ne sont pas créee et le secteur informel vient à la rescousse. Ce peuple meurtri est d'ailleurs à féliciter pour sa résilience pendant toutes les décénnies kabila. Alors, Cher Gouverneur, il y a lieu de revoir cette décision

Non 6
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
kimbilikiti | HY4YZL1 - posté le 14.05.2019 à 06:09

commencez par creer de l’emploi, ils vont tous disparaitre dans la rue..

Non 4
Oui 14
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Vince Mutupeke | VJV8R63 - posté le 14.05.2019 à 05:44

Bonne nouvelle, nous en avons assez avec les vendeurs ambulants, ils mettent des saletés partout.

Non 13
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Le Festival Amani se tiendra du 13 au 15 février 2015 à Goma
AUTOUR DU SUJET

Contrairement à mes prédécesseurs, j’ai construit à N’Djili (Bourgmestre)

Provinces ..,

Interdiction des marches politiques à Kinshasa cette semaine

Société ..,

Interdiction des marches politiques ce lundi à Kinshasa : Sylvano Kasongo met en garde tous les...

Société ..,

Circulation bloquée à Kingasani dans la matinée par plusieurs dizaines de « Wewa » (Témoins)

Société ..,