mediacongo.net - Actualités - Twitter a partagé par erreur les données confidentielles de certains utilisateurs



Retour Sur le net

Twitter a partagé par erreur les données confidentielles de certains utilisateurs

Twitter a partagé par erreur les données confidentielles de certains utilisateurs 2019-05-14
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2019_actu/05-mai/13-19/caec4555bb4efe71fc361eb0cb365.jpeg -

La géolocalisation d’utilisateurs iOS a été envoyée à un partenaire du réseau social. Si les conditions du bug semblent limitées, il n’empêche que Twitter a préféré avouer sa faute.

Twitter victime du syndrome Facebook ? La société a révélé ce 13 mai qu'à la suite d'un bug dans son application iOS, les données de géolocalisation de certains comptes ont été transmis à l’un de ses partenaires. Cela, même si l’utilisateur avait désactivé cette possibilité au sein de l’application.

On ne connaît pas le nombre de comptes concernés
Dans un communiqué, la société de San Francisco explique toutefois que cela a eu lieu dans des circonstances très précises. Tout d’abord, il faut que l’utilisateur ait configuré deux comptes au sein de son application. Ensuite, il faut que le partage de localisation soit activé sur un des comptes, mais pas sur l’autre. C’est là l’origine du bug.

Ensuite, les données transmises à son partenaire ne donnent pas une géolocalisation exacte – via par exemple des coordonnées GPS. Il s’agit d’un code postal ou un nom de ville à 5 kilomètres près. De plus, ces données ne sont pas rattachées à un identifiant précis. Le partenaire n’a donc pas pu faire le rapprochement entre une position et une personne.
Twitter explique seulement qu’elles ont été transmises lors d’un processus de « real-time bidding », un système d’enchère en temps réel bien connu dans le secteur de la publicité en ligne.

Enfin, Twitter s’est assuré que son partenaire n’a pas conservé ces données et qu’elles n’ont été stockées que pendant une « courte période », sans toutefois en précisé la durée. Le réseau social ne précise pas non plus le nombre de comptes concernés, ni l’identité de l’entreprise qui a eu accès à ces données. Tous les utilisateurs concernés ont été prévenus individuellement.

La réputation de Twitter entachée
Si la précision des données transmises semble limitée – si l’on en croit Twitter – il n’empêche que ce genre de dysfonctionnement peut vite rompre la confiance de certains utilisateurs. Qui plus est dans un climat de défiance envers plusieurs services, Facebook en tête. Comme l’a montré la dernière conférence développeurs de Facebook, la tendance est plutôt de suivre le comportement prôné par Apple depuis plusieurs années : limiter au maximum l’exploitation des données personnelles de ses clients.


194 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Yahoo! réduit la voilure
left
ARTICLE Précédent : USA: Au zoo du Bronx, elle entre dans l'enclos des lions pour leur dire "Je t'aime"
AUTOUR DU SUJET

Un prétendu compte Twitter de Kabila est un faux

Sur le net ..,

Pékin a utilisé Twitter et Facebook pour discréditer les manifestants à Hong Kong

Sur le net ..,

Médias : Le compte Twitter de Be One Télévision piraté

Sur le net ..,

Alphabet et Twitter portent Wall Street vers des records

Economie ..,