mediacongo.net - Actualités - Kinshasa : Godefroid Mpoy Kadima déterminé à poursuivre les auteurs de détournement des fonds dus à la ville de Kinshasa



Retour Provinces

Kinshasa : Godefroid Mpoy Kadima déterminé à poursuivre les auteurs de détournement des fonds dus à la ville de Kinshasa

Kinshasa : Godefroid Mpoy Kadima déterminé à poursuivre les auteurs de détournement des fonds dus à la ville de Kinshasa 2019-05-15
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2019_actu/05-mai/13-19/papk.jpg -

Le président de l’Assemblée provinciale de Kinshasa, (APK), Godefroid Mpoy Kadima, a réaffirmé au cours de la plénière de mardi, sa volonté et celle de son bureau de poursuivre les ministres et autres dirigeants de la ville, ayant détourné les deniers publics dus à la ville.

« Vous avez ma parole d’honneur, tant que je serai président de cette Assemblée provinciale tout le monde répondra, il n’y aura pas d’intouchables. Seulement l’Etat de droit que nous prônons tous a des contraintes », a fait savoir le président de l’APK.

Il a, en outre, indiqué que son institution ne peut pas interpeller quelqu’un qui a déjà quitté le gouvernement provincial. Pas d’amalgames, mon pouvoir est limité dans le temps, a-t-il dit.

Le souhait du bureau est que les dossiers puissent aboutir afin que la ville de Kinshasa soit rétablie dans ses droits. « Il faut rapidement récupérer cet argent pour que les banques ne soient pas préjudiciées. C’est avec ces banques que nous allons construire la capitale congolaise », a dit Godefroid Mpoy.

A ce stade, ce sont jusque-là le ministre des Finances Guy Matondo, le directeur général de la Direction générale des recettes de Kinshasa (DGRK), Raoul Elenge, qui ont été convoqués par la plénière de l’APK, pour expliquer leur gestion des recettes dues à la ville de Kinshasa, signale-t-on.

Au cours de la plénière, les députés provinciaux ont observé un huis clos pour examiner le projet du règlement financier de l’Assemblée provinciale de Kinshasa.

Les inspecteurs de la police judiciaire enquêtent sur le dossier du ministre provincial des Finances

Par ailleurs, les inspecteurs de la police judiciaire poursuivent leurs enquêtes autour de la gestion des finances de la ville de Kinshasa par le ministre Guy Matondo, après son interpellation la semaine passée par la plénière de l’Assemblée provinciale de Kinshasa, a déclaré mardi, le rapporteur de cet organe délibérant, Léon Nembalemba, affirmant également que le bureau de l’APK avait saisi le procureur général près la Cour de cassation au sujet dudit dossier.

Guy Matondo est accusé d’avoir contracté auprès des banques, au nom de la ville de Kinshasa, des dettes évaluées à environs 20 millions USD. Il lui est également reproché d’avoir enregistré des arriérés des salaires des ministres et des fonctionnaires de la province.


454 suivent la conversation
3 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

anomyme | QLWXBBK - posté le 29.05.2019 à 23:03

Cette situation ubuesque a permis au dg de la DGRK,sieur Raoul ELENGE, de mettre en place une gestion discriminatoire de la paie des agents et cadres. Les uns étant payés avec une avance d'au moins 3 sur les derniers qui accusent au jour d'aujourd'hui plus de 6 mois d'arrières de salaires y compris la paie du 13ème mois dit prime de mobilisation de l'année 2017 celle de l' année 2018 qui devait être payée au mois de février 2018 n'a toujours pas été payée depuis lors.Tandis que la dernière paie pour les cadres est pour le moi de janvier pour les uns et pour d'autres celui du mois de février payé au mois de mai 2019 soit entre le 20 et 24. Merci Matondo et Elenge : le...

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
anomyme | QLWXBBK - posté le 29.05.2019 à 22:56

Le ministre Matondo ne pouvait pas se comporter en seigneur sans la bénédiction de son gouverneur André Kimbuta. Que l'APK ainsi que le parquet général puissent pousser loin leur investigations et la justice pourra être faite et le droit dit.

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
anomyme | QLWXBBK - posté le 29.05.2019 à 22:54

Le ministre Matondo ne pouvait pas se comporter en seigneur sans la bénédiction de son gouverneur André Kimbuta. Que l'APK ainsi que le parquet général puissent pousser loin leur investigations et la justice pourra être faite et le droit dit.

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Le Festival Amani se tiendra du 13 au 15 février 2015 à Goma