mediacongo.net - Actualités - Beni : les miliciens de l’UPLC prêts à déposer les armes 


Retour Provinces

Beni : les miliciens de l’UPLC prêts à déposer les armes

Beni : les miliciens de l’UPLC prêts à déposer les armes 2019-05-16
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2019_actu/05-mai/13-19/mai_mai_19_001.jpg Beni, Nord-Kivu-

Les combattants de l'Union des patriotes pour la libération du Congo (UPLC) disent être prêts à déposer les armes, se rendre et collaborer avec le gouvernement congolais. L'annonce a été faite le dimanche 10 mai par Kambale Mayani, commandant d'État-major de la brigade «Simba wa yuda», active dans les zones de Kalunguta, Maboya, Kalingathe, Kalau, Pabuka dans le territoire de Beni, au cours d'une interview accordée à Vision de Midi.

Le commandant de l’Uplc a déclaré que son groupe n’a rien à voir avec les «Maï- Maï», comme les autorités l’ont toujours affirmé, mais c’est plutôt un «mouvement politico-militaire» dont l’objectif est de pacifier le Congo. A cet effet,il a fait savoir que ce mouvement est prêt à travailler avec le gouvernement pour le rétablissement de la paix et la sécurité en RDC. Pour ce faire, le commandant de l’Uplc a appelé les autres groupes armés à travailler également avec le gouvernement actuel en vue de matérialiser la vison du chef de l'État.

« Nous sommes prêts à accompagner le groupement actuel pour matérialiser la vison du chef de l'État actuel Félix Tshisekedi. Nous attendions celui qui a le souci de reconstruire le pays et le peuple congolais et nous venons de le trouver c'est lui[Félix Tshisekedi]. Nombreux ne savent pas pourquoi nous avions pris les armes. Nous avons vu que la paix ne régnait plus en RDC, avec les gens qui souffrent, le viols, les massacres...et le président de l'époque ne se souciait pas de la population congolaise. C'est pour cette raison que nous jeunes de l'UPLC on avait préféré prendre les armes...» a déclaré le commandant de la brigade «Simba wa yuda» de l'UPLC.

En outre, il a fait savoir que leur objectif était de voir une alternance politique au sommet de l’État et a estimé que c'est « le début de la reconstruction de la RDC». Il a également affirmé qu'une délégation dirigée par le colonel Mukulu, venu de Kinshasa, est attendue pour « la signature d'un acte d'engagement» avec ce mouvement.

Néanmoins, Kambale Mayani a dit regretter que « les Maï Maï ne veulent pas la paix et ne veulent pas sécuriser la population avec ses biens». Pour sa part, il a réaffirmé le soutien de l'UPLC aux équipes de riposte contre Ebola.

« Nous avons décidé de dire que nous allons accompagner ceux qui interviennent dans la riposte contre Ebola partout où nous pouvons nous retrouver et tous ceux qui viennent de Butembo vont chaque fois montrer leurs documents de vaccination pour éviter d'éventuelles contaminations d'Ebola dans les zones sous notre contrôle...» a-t-il conclu.

La paix dans le territoire de Beni est, depuis plusieurs années, menacée par la présence des groupes armés nationaux et étrangers qui sont accusés d’exactions contre la population civile.

Delphin Mupanda / Correspondant de Beni
MEDIA CONGO PRESS / mediacongo.net
284 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Le Festival Amani se tiendra du 13 au 15 février 2015 à Goma
AUTOUR DU SUJET

Beni: Kasindi totalement paralysé ce matin sur appel de la société civile

Provinces .., Beni, Nord-Kivu

Nord-Kivu : un conflit de pouvoir coutumier divise la population de Kibumba

Provinces ..,

L’épidémie d’Ebola au Nord-Kivu et en Ituri est la plus complexe de l’histoire du monde...

Santé ..,

Beni : les habitants de Butanuka, zone du dernier massacre, menacent de déménager pour la mairie

Provinces .., Beni, Nord-Kivu