mediacongo.net - Actualités - Equateur: quatre députés provinciaux visés par des mandats d’amener pour corruption lors des sénatoriales



Retour Provinces

Equateur: quatre députés provinciaux visés par des mandats d’amener pour corruption lors des sénatoriales

Equateur: quatre députés provinciaux visés par des mandats d’amener pour corruption lors des sénatoriales 2019-05-17
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2019_actu/05-mai/13-19/equateur-assemblee-provinciale-mbandaka.jpg -

Selon une plainte déposée par Wina Lokondo, candidat du Mouvement de Libération du Congo, MLC, des élus provinciaux de l'Equateur sont accusés d’avoir monnayé leurs voix pendant l’élection des sénateurs d’avril 2019.

Tout est parti d’une plainte déposée par Wina Lokondo, candidat du MLC de Jean-Pierre Bemba. Il n’a pas compris comment il n’a pu engranger qu’une seule voix alors que son parti compte quatre députés à l’Assemblée provinciale de l’Équateur.

Le procureur général près la Cour d’appel de Mbandaka a lancé des mandats d’amener contre le vice-président de l’organe délibérant, Alexis Nkumu du MLC, le rapporteur Lopose Peter du regroupement PALU-A, le questeur Ruphin Elodji toujours du MLC ainsi que la présidente de la commission économico-financière Marie-José Molebo, également du MLC.

Réaction de défiance des députés provinciaux

Excédés, 20 députés provinciaux sur les 21 que compte l’Assemblée provinciale de l’Équateur ont voté, mercredi, une recommandation demandant au gouverneur de la province de déclarer le procureur général près la Cour d’appel de Mbandaka persona non grata. Pour eux, le procureur ne peut poursuivre leurs collègues en pleine session parlementaire, surtout qu’il n’y a pas, selon eux, de cas de flagrant délit.

Pour sa part, le procureur maintient les mandats d’amener, qui ont une validité de trois mois. Il soutient que l’acte qu’il a posé doit être exécuté et il qu’il n’a de compte à rendre qu’à sa hiérarchie.


RFI / MCP, via mediacongo.net
1660 suivent la conversation
5 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

VERITE' | MYBMKJD - posté le 17.05.2019 à 13:45

Perte de temps, lui meme Felix avait-il ete' elu ? La suspension temporaire de Trichekedi etait pour calmer les anciens combattants, le pantin n'a aucun pouvoir, combine de fois doit on vous dire cela ??? Voila pourquoi il est incapable de deboulonner le systeme qui l'a mis en place.

Non 4
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Billy Ngoy | BZ1EB43 - posté le 17.05.2019 à 12:44

L'attitude des élus de l'Équateur ne frise pas l'indépendance de la justice? Si les constitutionnalistes peuvent dire un mot.

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
CLC pour la Libération | XNQ6D44 - posté le 17.05.2019 à 11:45

@Antoine: Qui peut expliquer comment NGOBILA a reccueilli 29 voix alors qu'il n'y a pas 29 députés du FCC à l'APK et que les 12 de l'UDPS ont voté pour leur candidat ? Qui peut expliquer que BAZAIBA n'ait eu que 3 voix à la TSHUAPA alors qu'il y a plus des députés LAMUKA ? Mais bizarrement, la base de LAMUKA ne réagit pas face à des cas de corruption flagrante de leurs députés.

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
CLC pour la Libération | XNQ6D44 - posté le 17.05.2019 à 11:42

@Antoine: Très bonne reflexion ! J'ai été très déçu de voir que même les opposants ont condamné FATSHi quand il a pris des mesures à la limite de son droits constitutionnelles pour suspendre l'installation du sénat en signe de la lutte contre la corruption. Ces agissements montrent à quels points le sort de la population ne les intéresse pas contrairement à ce qu'ils déclarent mais c'est plutôt accéder au pouvoir qui les motive. On a vu comment les députés LAMUKA du Nord Kivu, de la TSHUAPA, de KINSHASA,...ont été corrompu pour les votes soit des gouverneurs, sénateurs ou du bureau des assemblées provinciales. Qui peut expliquer comment NGOBILA a reccueilli 29 voix...

Non 1
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Antoine | GNF1HEC - posté le 17.05.2019 à 10:10

Oh, dans LAMUKA on dénonce maintenant des cas de corruption? Eve Bazaïba du MLC avait pourtant fait des déclarations contre le Président Félix quand il avait suspendu l'installation des sénateurs pour cause des enquêtes sur des cas de corruptions. Bako mesana,.....

Non 1
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Le Festival Amani se tiendra du 13 au 15 février 2015 à Goma
AUTOUR DU SUJET

Équateur : le problème de la rétrocession des Fonds à la province soumis à Mabunda

Provinces ..,

Equateur : des enseignants dispensent des cours dans des huttes béantes à Ingende

Provinces ..,

Equateur : le chef de division de la Communication et médias aux arrêts

Provinces ..,

Equateur : un convoi de pirogues motorisées chavire, un mort et trois disparus

Provinces ..,