Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Medias & tendances Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - Premier-BET - 04 juin 2024
mediacongo
Retour

Société

La sexualité dans les établissements de l’ESU au centre d’un débat à l’UNIKIN

2014-06-14
14.06.2014 , Kinshasa
Société
2014-06-14
Ajouter aux favoris
La Ligue des Familles Heureuses en Christ (LIFAHC) a organisé jeudi à Kinshasa une conférence-débat sur «La gestion des problèmes sexuels au sein des établissements de l’Enseignement Supérieur et Universitaire(ESU) », à l’intention des étudiants de l’Université de Kinshasa (UNIKIN).

Le Pr David Mayele , président de la LIFAHC, qui a circonscrit cette journée dans le cadre de la  sensibilisation des étudiantes et étudiants à la promotion  des valeurs spirituelles, intellectuelles et morales en vue de mener une vie intègre et d’épanouissements suivant la volonté divine, a dit : « maudit est celui qui couche avec des filles hors mariage, avec une femme mariée et celle qui a l’âge de sa mère. Toute femme, qui couche avec les hommes, reste avec une conscience chargée et souille mêmes sa vie conjugale future».

L’abandon des pratiques sexuelles précoces  avant le mariage et  la promotion des valeurs telles l’amour, la paix, la virginité, la compréhension mutuelle, la douceur, l’humilité, ont été recommandés.

 Pour sa part, le secrétaire général administratif de l’UNIKIN, le Pr Joseph Katanga, a dans son exposé sur « la pensée de Dieu sur le sexe », expliqué  le rôle et la valeur que Dieu donne au sexe de l’homme et de la femme, lesquels doivent être perçus spirituellement dans  la foi, à travers le mystère du mariage (Ephésiens 5:31-32). « Le mariage est le reflet ou l’image de l’union du Messie avec son Eglise.

Le sexe chez les humains n’est pas un simple organe d’accouplement comme chez les animaux. Dieu n’accepte pas chez l’homme et la femme de jouir du sexe dans le vagabondage ou dans la prostitution, le concubinage, la polygamie ou la polyandrie et l’homosexualité », a-t-il dit. D’autres sous-thèmes notamment « les abus de sexe dans le pouvoir », « le sexe et la justice », « comment gérer sagement son sexe », «  le sexe et le comportement » etc... ont été développés par le Pr Liassa, le prophète Daniel Kawata, les pasteurs Sita Luemba, Israel Ndomba, Edouard Ngungu et le Pr Pierre Mukendi.

La nécessité de renforcer l’éducation sexuelle  et  spirituelle dans les universités a été soulevée par les participants pour une formation de qualité de la jeunesse, au cours des échanges et débats. Le recteur de l’UNIKIN,  le Pr Labana Lasay-Abar, qui a présidé cette conférence–débat,  a émis le vœu de voir la LIFAHC renforcer ce genre de rencontre pour la formation intégrale de l’élite de demain en RDC.

C’est vous qui le dites :
8712 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


right
Article suivant « Pratiques immorales » dans la police: le Général Sylvano Kasongo donne une ultime mise en garde aux PCR
left
Article précédent Mbuji-Mayi : deux mille francs congolais exigés aux élèves pour l’acquisition d’un bulletin à l’EPSP/Kasaï Oriental I

Les plus commentés

Politique L’Ouganda officialisé agresseur de la RDC par l’ONU

14.06.2024, 13 commentaires

Politique Gouvernement Suminwa : les ministres seront évalués tous les trois mois (Félix Tshisekedi)

15.06.2024, 8 commentaires

Politique Kinshasa veut faire plier Apple

14.06.2024, 7 commentaires

Politique Incident politique au Parlement : quand l’ordre protocolaire dérange les perceptions

13.06.2024, 6 commentaires


Ils nous font confiance