mediacongo.net - Actualités - « Si on n’organise pas les locales ça ne sera pas pour des raisons techniques mais politiques », Corneille Nangaa



Retour Politique

« Si on n’organise pas les locales ça ne sera pas pour des raisons techniques mais politiques », Corneille Nangaa

« Si on n’organise pas les locales ça ne sera pas pour des raisons techniques mais politiques », Corneille Nangaa 2019-05-24
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2019_actu/05-mai/13-19/nangaa_corneille_19_022.jpg -

Près de cinq mois après les scrutins du 30 décembre 2018, les élections locales et municipales ne sont toujours pas organisées en République démocratique du Congo.

Pour le président de la centrale électorale, «  Si on n’organise pas les locales ça ne sera pas pour des raisons techniques mais politiques », a-t-il tenu à préciser au cours d’un entretien ce vendredi 24 mai, avec les chefs des médias locaux. Corneille Nangaa regrette que ces élections n’aient pas été organisées le 30 décembre dernier. Car, rappelle-t-il, le choix de n’avoir que trois scrutins était inscrit dans l’accord politique de la Saint-Sylvestre.

« Nous venons de rater une occasion. Nous étions en mesure d’organiser le 30 décembre tous les scrutins. On aurait fait des économies. C’est le grand regret que nous pouvons avoir. On aurait pu voter à tous les niveaux. Ce n’est pas normal d’être permanemment en situation électorale », a déclaré Corneille Nangaa.

Le président de la Ceni a, au cours du même entretien avec les responsables des médias, exprimé son  souhait de voir organiser les élections à la base comme on l’appelle avant la fin de cette année afin de minimiser le nombre de nouveaux majeurs. Car leur accroissement impliquerait l'actualisation du fichier électoral actuel qui est, selon lui, actuel et inclusif et répond aux normes internationales.

Peu avant cette communication du président de la Ceni, institution d’appui à la démocratie, plusieurs organisations ont appelé à l’organisation imminente des élections locales et municipales notamment la conférence épiscopale nationale du Congo (Cenco) afin de boucler avec le cycle électoral.

Il sied cependant de noter que cette conférence de presse du président de la centrale électorale est la dernière puisque les membres de la Ceni ont jusqu’au mois de juin pour céder leurs places à d’autres animateurs.

Djodjo Vondi
MEDIA CONGO PRESS / mediacongo.net
1039 suivent la conversation
2 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

LE GLAS des imposteurs | 1XVY75Q - posté le 24.05.2019 à 18:06

Ces élections pas avec toi NANGAA ...[CETTE PARTIE DU COMMENTAIRE A ETE SUPPRIMEE POUR CAUSE D'INSULTES].

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Renforcement des liens de coopération entre Berlin et Kinshasa
AUTOUR DU SUJET

Elections 2018 : la Ceni prépare son rapport

Politique ..,

Ceni : Norbert Basengezi a démissionné

Société ..,

Corneille Nangaa: la CENI est l’une des commissions électorales les plus professionnelles...

Politique ..,

Présidence de la Ceni : Nangaa prêt à céder son poste

Politique ..,