mediacongo.net - Actualités - 300 touristes ont visité le parc des Virunga au mois d’avril, selon le directeur adjoint 


Retour Science & env.

300 touristes ont visité le parc des Virunga au mois d’avril, selon le directeur adjoint

300 touristes ont visité le parc des Virunga au mois d’avril, selon le directeur adjoint 2019-05-28
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2019_actu/05-mai/27-31/virungaparc.jpg -

Trois cents (300) touristes ont visité le parc des Virunga (situé dans la province du Nord-Kivu) au mois d’avril dernier, depuis la reprise des activités dans ce site au mois de février de l’année en cours, a indiqué son directeur adjoint, Innocent Mburanumwe, au cours d’un entretien lundi avec l’ACP. Selon M. Mburanumwe, l’attrait que présentent les animaux tels que les gorilles de montagnes et de plaines, les chimpanzés ainsi que d’autres mammifères, est à la base de l’afflux de ces touristes. Cette biodiversité donne de la valeur et de l’originalité à ce parc, le premier à être créé en Afrique et qui a réussi à se hisser au rang de deuxième parc au monde jusqu’à être inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco.

Dans le souci de rendre encore plus attrayant le parc des Virunga, l’Institut Congolais pour la conservation de la nature (ICCN) a entrepris des travaux de viabilisation de ce site et l’aire du parc, notamment en construisant le barrage électrique de Matebe d’une capacité installée de 13,5 Mégawatt qui pourra offrir la possibilité d’alimenter toute la cité de Kiwanja et le territoire de Rutshuru, sans oublier une ligne qui pourra alimenter la ville de Goma, renseigne la source.

L’ICCN a pris également l’option de construire des écoles et d’offrir de l’eau potable à la population riveraine du parc.

L’exploitation du pétrole dans le parc des Virunga

Par ailleurs, concernant le projet d’exploitation du pétrole dans le parc des Virunga, le directeur adjoint a rappelé l’opposition de la population locale à ce projet, ajoutant qu’une marche de protestation avait même était organisée pour marquer ce désaccord.

« Je ne pense pas que ce dossier puisse être ressuscité aujourd’hui. L’exploitation du pétrole en plein parc va dégrader la faune avec comme conséquence la mort des poissons du lac Kivu par intoxication. Cette exploitation entrainera également des pertes de la faune et la flore. Ceci conduira à la disparition des gorilles de montagnes du fait que leur habitat sera entamé », a argué M. Mburanumwe.

Il a démontré les avantages de réserver le parc au tourisme, soulignant que celui-ci est une source de recettes qui peuvent renflouer les caisses de l’Etat et faire bénéficier à la population locale une amélioration des conditions de vie.


ACP / MCP, via mediacongo.net
304 suivent la conversation
1 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

kap | DR16Q1Y - posté le 28.05.2019 à 16:52

TANT Qu'il y a l'insécurité , les milices, il n' y aura pas d'espoir et de vie pour ce grand parc. les populations avoisinantes du parc doit être le premier a le protéger.

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : C’est prouvé : vous ne pouvez pas avoir plus de 150 « vrais » amis sur Facebook
left
ARTICLE Précédent : Une Firme suisse compte s’impliquer dans la construction des parcs publics en RDC