mediacongo.net - Actualités - Ebola : 57 personnes décédées en une semaine



Retour Santé

Ebola : 57 personnes décédées en une semaine

Ebola : 57 personnes décédées en une semaine 2019-05-29
Provinces
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2019_actu/05-mai/27-31/ebola_mort_19_000.jpg -

La maladie à virus Ebola a fait cinquante- sept morts en une semaine dans les provinces du Nord – Kivu et de l’Ituri apprend-t-on de la synthèse hebdomadaire du ministère de la santé relative à l’évolution de la riposte contre Ebola.

Pour ce document, le ministère a enregistré pour la semaine du 20 au 26 mai 2056 cas suspects investigués et testé au laboratoire. 88 cas et 57 décès ont été confirmés.

«Les principaux foyers de l’épidémie sont Mabalako, dans le territoire de Beki , Butembo et Katwa dans le territoire de Lubero. Parmi les 57 décès, 25 étaient des décès communautaires, soit 43,9 %, et 32 ont eu lieu dans un Centre de traitement d’Ebola (CTE) » indique le rapport.

La guérison des 16 personnes qui sont sorties des CTE est une nouvelle encourageante pour l’équipe de lutte contre Ebola et une lueur d’espoir pour la population de ces entités touchées par cette maladie.

Rappelons que l’épidémie d’Ebola est partie de la province du Nord-Kivu le 1er août avant de toucher l’Ituri. Elle a déjà causé 1 257 décès dont 1 193 parmi les 1.832 confirmés et 94 probables.

Avec une moyenne de 100 cas chaque semaine dont des dizaines de décès, l’épidémie reste insaisissable et sa riposte est sous – financée.

Ces derniers mois, les équipes de riposte font face à des résistances communautaires contre les activités anti – Ebola. Le ministère de la santé a fait état de 132 attaques contre les équipes de riposte et structures sanitaires depuis le début de l’épidémie.

Un pic de nouveaux cas et des décès a été observé ces dernies mois à Butembo et à Katwa, après une série d’attaques contre les CTE.

Un hygiéniste de l’équipe de prévention et contrôle des infections a été tué samedi lors d’une attaque intervenue dans le soulèvement samedi d’une partie des habitants du village de Vusahiro dans la zone de santé de Mabalako au Nord -Kivu.

En avril, un médecin camerounais travaillant pour le compte de l’OMS a été tué alors qu’il participait à une réunion dans un hôpital universitaire à Butembo.


MEDIA CONGO PRESS / Prunelle RDC
1614 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Tshuapa: une maladie semblable au choléra fait de nombreuses victimes à Ikela
left
ARTICLE Précédent : Crise cardiaque : habiter à un étage élevé diminue le taux de survie
AUTOUR DU SUJET

Equateur : la surveillance de la tuberculose impactée négativement par la Covid-19 et Ebola

Santé ..,

Ebola au Nord-Kivu : “D’ici-là, nous pouvons sortir de l’auberge” (Ministre provincial...

Santé ..,

Butembo : 2 personnes guéries d'Ebola quittent du CTE

Provinces ..,

Ebola : un cas de guérison signalé à Butembo

Santé ..,