mediacongo.net - Actualités - Formation du gouvernement : plus que deux semaines avant la clôture de la session ordinaire parlementaire



Retour Politique

Formation du gouvernement : plus que deux semaines avant la clôture de la session ordinaire parlementaire

Formation du gouvernement : plus que deux semaines avant la clôture de la session ordinaire parlementaire 2019-05-30
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2019_actu/05-mai/13-19/ilunkamba_19_0214.jpg -

le nouveau Premier ministre, Sylvestre Ilunga Ilunkamba

Le calendrier serré contraint le nouveau Premier ministre, Sylvestre Ilunga Ilunkamba, d'accélérer la présentation de son programme et des membres du prochain exécutif national devant la représentation nationale. Il devrait arriver à expédier ce grand dossier et tant d’autres avant le 15 juin.

Les avis divergent sur la capacité de Sylvestre Ilunga à tenir son engagement d’aller « très vite » dans la formation de l'équipe gouvernementale, conformément à la recommandation du président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo. Les consultations se poursuivent bien sûr pour la formation du prochain exécutif national, mais le temps ne joue pas en faveur d’Ilunga et sa tâche n’est pas simple, même au sein de sa propre famille politique.

« Je vais mobiliser toutes mes capacités pour faire fonctionner de manière harmonieuse la coalition au sein du gouvernement et contribuer à l’amélioration des conditions des vies des Congolais dans la transparence et assurances », déclarait-il le 20 mai. Plus concrètement, le Premier ministre devrait apporter une touche particulière au travail antérieur qui a permis de mettre en œuvre la coalition Front commun pour le Congo-Cap pour le changement. Il est attendu sur les questions de la définition de la taille de son équipe et la validation des candidats selon les quotas adoptés par les deux familles politiques.     

Par rapport à l’action du prochain exécutif national, Ilunga Ilunkamba aura plusieurs chantiers importants, dont l’économie nationale. En effet, la Fédération des entreprises du Congo (FEC) n’a pas attendu pour présenter les piliers indispensables de l’action du prochain gouvernement. Il y a, entre autres, la relance économique, la poursuite de l’industrialisation de l’économie nationale, la fin de la multiplicité des taxes (phénomène de dédoublement des impôts) et la lutte contre les contrôles économiques illégaux des services non habilités.

Pour la FEC, il est clair que la priorité des priorités reste bien entendu la bouffée d’oxygène à l’économie nationale. Cela devrait passer par des actions concrètes visant à améliorer le climat des affaires et des investissements. En matière de lutte conte les taxes illégales, la FEC cible notamment la taxe de promotion de l’industrie sur les sociétés minières et la redevance logistique terrestre. Pour réussir sa politique gouvernementale, à en croire toujours cette fédération, le Premier ministre devra adopter un document de politique et des stratégies de réformes du climat des affaires. Une condition pour inscrire dans la durée les réformes et mieux coordonner les efforts de l’équipe gouvernementale.   


Adiac-Congo / MCP, via mediacongo.net
8347 suivent la conversation
1 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Prof. Dr.Robert KIKIDI | WE8J2GQ - posté le 03.06.2019 à 09:43

Il est d'impérieuse nécessité de mette l’accent sur la compétence technique et qualité morale ou la technocratie en vue de concilier les impératifs politiques et la moralité dans le critérium. Il faudra que les ministres ne soient pas seulement du FCC-CACH mais de toutes les tendances, y compris la société civile que nous sommes pour obtenir l’adhésion populaire.

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Kinshasa : Eliezer Ntambwe lance le 03 septembre son parti – ACR
AUTOUR DU SUJET

Gouvernement : chaudes empoignades autour du partage

Politique ..,

Pourquoi Sylvertre Ilunga Ilunkamba a été désigné Premier ministre en RDC ?

Politique ..,