mediacongo.net - Actualités - Insécurité sur les voies routières Bukavu-Uvira-Fizi: un citoyen écrit au Gouverneur et propose des pistes de solution



Retour Provinces

Insécurité sur les voies routières Bukavu-Uvira-Fizi: un citoyen écrit au Gouverneur et propose des pistes de solution

Insécurité sur les voies routières Bukavu-Uvira-Fizi: un citoyen écrit au Gouverneur et propose des pistes de solution 2019-06-02
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2019_actu/05-mai/27-31/ruzizi_plaine_19_0214.jpg -

Vue, route plaine de la Ruzizi dans le territoire d'Uvira. Ph. Tiers

Citoyen Congolais, Kitchele Mulumbi Séverin n’en peut plus ! La situation sécuritaire sur le tronçon routier Bukavu-Uvira-Fizi dans le Sud de la province du Sud-Kivu devient inquiétante et il ne peut rester calme. Il décide de saisir le Gouverneur nouvellement élu.

Dans cette correspondance, ce citoyen regrette que maintenant que le pays est unifié, le pouvoir est déjà démocratique depuis 2004, mais l’heure devient grave plus qu’elle ne l’a jamais été car il ne se passe plus un mois sans qu’il y ait des victimes des pillages et des tueries sur ces tronçons routiers axe Bukavu-Uvira-Fizi.

Ceci se commet précisément dans la plaine de Ruzizi pour ce qui est du Territoire d’Uvira et le tronçon de la Route nationale n°5 Lwanga-Nyange et Lulimba-Kilembwe en ce qui concerne le Territoire de Fizi note-t-il.  

Revenant sur des cas récents d’insécurité sur ce tronçon routier caractérisés par des enlevements, pillages, vols et incendie des véhicules, Kitchele Mulumbi Séverin relève qu’actuellement les voyageurs préfèrent déjà passer par le Rwanda, Bujumbura-Uvira/Kamvimvia au lieur d’emprunter cette route avec des conséquences économiques pour la province et le pays.

Quelques cas d’insécurité rapportés

«En ce qui concerne le Territoire de Fizi, ces évènements des pillages sur passagers se sont accentués depuis l’avènement des réfugiés burundais en 2016. Quelques mois après leur arrivée, nous avons connu une attaque contre le véhicule d’un Ministre Provincial de l’intérieur et de la décentralisation du Sud-Kivu dans le tronçon Lwanga Kabumbe. Dans cette attaque, le dernier a perdu trois membres de sa famille ainsi que ses deux gardes du corps et ses biens. Cet évènement a déçu toute la population de Fizi-Uvira disant : ils ont fait ainsi à un arbre frais qu’en sera-t-il pour un arbre sec ? Cette attaque était une injure contre la République. Le cas le plus neuf dans ce tronçon est de la mort d’un enfant de moins de trois ans qui était au bord d’une moto avec sa maman. Le motard est tombé dans une embuscade où les assaillants étaient en train de piller, et il n’a pas voulu s’arrêter. Les bandits ont ouvert le feu sur la moto, le motard et l’enfant sont morts sur place et la maman a été sauvée par la grâce de Dieu. Dans le tronçon Baraka-Nyange, en plus de ces pillages sus signalés, les militaires commis dans la garde routière constituent eux-mêmes, une menace pour les passagers. Ils exigent 1000fc à chaque passager. Et dans cet angle, nous enregistrons plus de 9 barrières payantes sur ce tronçon qui quitte Fizi centre vers Nyange. Les militaires aux passagers, le mauvais traitement dont ils sont victimes de la part du Gouvernement Congolais avec tous les risques possibles qu’ils courent dans ces forêts de Ngandja comme si c’est cette population qui les a engagés sous le drapeau. Les sources concordantes montrent que, dans tous les cas des attaques des pillages, que ça soit à Uvira ou à Fizi, les militaires des FARDC commis dans les positions sur ces voies ont une grande part de responsabilité. Ceci étant, et soyez-en rassuré, que ce fléau sécuritaire sur ces coins de la République est une complicité d’une mosaïque des KULUNA en culotte, en costume et en cravate ainsi que des KULUNA en uniforme qui vivent avec la population locale ».

mettre en place un service secret du renseignement attaché au Gouvernorat du Sud Kivu

Des pistes de solution

Pour trouver une solution, il propose à l’autorité provinciale de faire le plaidoyer au Gouvernement central afin de remplacer d’urgence tout le commandement militaire basé à Fizi et Uvira «qui a déjà montré sa limite », de mettre en place un service secret du renseignement attaché au Gouvernorat du Sud Kivu, affecter ce service non seulement dans le Territoire d’Uvira et de Fizi, mais aussi dans tous les autres territoires de la Province, pour détecter tous ces « Kuluna ». «Car Faire confiance aux services de renseignement existants, serait tomber dans une routine qui a causé du tort à tous vos prédécesseurs car les responsables de ces services n’ont pas le mandat du peuple comme vous, et le mal est présentement profond».

doter des dispositifs de sécurité (Jeeps de patrouille) lourdement armés aux FARDC

En plus de cela, il propose de doter des dispositifs de sécurité (Jeeps de patrouille) lourdement armés aux FARDC pour faire la patrouille journalière sur ces tronçons routiers axe plaine de Ruzizi et axe Uvira-Fizi dont : Trois jeeps militaires pour le tronçon plaine de Ruzizi-Kamvimvira, et deux jeep militaires pour le tronçon Uvira-Fizi centre, deux jeeps militaires pour le tronçon Fizi centre-Nyange et deux jeeps militaires pour le tronçon Lulimba Kilembwe.

diminuer les éléments des FARDC commis sur le long de ces tronçons routiers

Il propose également de diminuer les éléments des FARDC commis sur le long de ces tronçons routiers «dont la présence n’a fait qu’accentuer le problème que le résoudre », de disponibiliser chaque semaine un fonds pour l’achat de carburant et gazole pour ces jeeps de patrouille, bien canaliser la taxe sur passagers pour gérer cette situation sécuritaire sur les tronçons routiers les plus insécurisés de la province. Au besoin, insérer cette taxe dans le billet de voyage, faire le plaidoyer au Gouvernement central afin d’améliorer les conditions de vie des militaires et des policiers «pour ne pas tomber dans les tentations diaboliques », etc.


MEDIA CONGO PRESS / Prunelle RDC
567 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Le Festival Amani se tiendra du 13 au 15 février 2015 à Goma
AUTOUR DU SUJET

Insécurité à l'Est: le conseil national de sécurité soumet un plan sécuritaire commun aux...

Société ..,

Insécurité à Beni : une cinquantaine de personnes arrêtées dans un bouclage de la police

Provinces ..,

Ituri : la recrudescence de l’insécurité freine l’afflux des investisseurs

Economie ..,

Nord-Kivu : « La surmilitarisation à la base de l’insécurité à Beni » (population)

Provinces ..,