Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Media & tendance Immobilier Recherche Contact



Retour

Politique

Après les obsèques: vivement le gouvernement

2019-06-03
03.06.2019
2019-06-03
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2019_actu/06-juin/03-09/sylvestre-ilunga-nouveau-premier-ministre-de-felix-tshisekedi.jpeg -

Au regard des urgences qui s'amoncellent et du calendrier parlementaire, la coalition CACH-FCC appelée à vite conclure les tractations en vue de la formation de l'équipe Ilunga.

Du jeudi 30 mai au samedi 1er juin, l'aiguille de l'appareil d'Etat congolais s'est, en quelque sorte arrêtée. A la base, les obsèques officielles de l'ancien Premier ministre Etienne Tshisekedi. Les trois jours de funérailles ont immobilisé l'attention nationale. Le tout, en hommage à une grande figure de la classe politique congolaise, opposant historique depuis le Zaïre de Mobutu. Ceci explique cela.

Cependant, d'aucuns estiment que ce deuil passé, le Président de la république, Félix Tshisekedi doit revenir à ses obligations constitutionnelles. Le premier de ces engagements est la formation du Gouvernement. Le pays en a fortement besoin. Et en mode urgence. Si vu de la loi suprême, le Chef de l'Etat est garant du bon fonctionnement des institutions, cette prérogative ne lui est reconnue que lorsque ces mêmes institutions existent ou sont installées. Ce qui ne semble pas encore être le cas dans la situation actuelle.

Après la démission du Gouvernement Tshibala, subséquente à la nomination lundi 20 mai dernier, de Sylvestre Ilunga Ilunkamba comme Premier ministre, les Congolais ont le regard tourné vers la Cité de l'Union africaine. Ils attendent impatiemment la deuxième ordonnance portant nomination des membres du nouvel Exécutif. En tout cas, nombreux ont été ces Congolais qui avaient cru, non sans raison, que l'étape de la nomination du nouveau Premier ministre, considérée comme la plus difficile, étant franchie, le reste c'est-à-dire la formation du gouvernement n'allait plus tarder. Hélas !

Vu de la Constitution, le Président de la République est l'une des institutions du pays, à l'instar du Parlement et du Gouvernement. Cela s'entend, chacune de ces institutions a ses prérogatives. Aucune d'elle ne peut prétendre remplacer l'autre. De même que l'institution Président de la république a ses missions, de même le Parlement et le Gouvernement ont les leurs.

Cependant, après l'investiture du Chef de l'Etat, Félix Tshisekedi le 24 janvier dernier, la RD Congo est toujours sans Gouvernement. Si le Président de la république est une institution, alors il a besoin de toutes les autres structures appelées à l'accompagner dans la matérialisation de sa politique. Que le Parlement se limite au vote des lois et au contrôle de l'Exécutif, ce dernier à la noble tâche de mettre en pratique le programme d'action du Président de la république en tant qu'institution. De ce point de vue, il ne faudrait donc pas que le Président de la république donne l'impression de se substituer au Gouvernement.

" LE PEUPLE D'ABORD "….SANS EXECUTIF ?

"Le peuple d'abord" ! Plus qu'un nouveau slogan du parti Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), ce message de campagne de feu Etienne Tshisekedi, candidat à la présidentielle de 2011, résume la philosophie politique. Mieux, l'idéologie de cet ancien parti de l'opposition, aujourd'hui au pouvoir au plus haut sommet de l'Etat. Pour plusieurs raisons faciles à deviner, la concrétisation de cette "pensée" passe inévitablement par la formation du Gouvernement. D'où, l'épithète ou le substantif Exécutif.

Telle que les choses se passent, plus d'un Congolais ne cache plus sa crainte de voir le premier semestre de l'année en cours, se terminer sans que l'on ait un gouvernement. Dans très exactement deux semaines, sera la clôture de la session extraordinaire au Parlement. Soit le samedi 15 juin courant.

Compte tenu de cette contrainte constitutionnelle de calendrier, plus d'un analyste pense que le Chef de l'Etat ferait œuvre utile, s'il prenait son ordonnance portant nomination des membres du Gouvernement, avant même la clôture de cette session parlementaire qui touche bientôt à sa fin. Cela pour deux raisons. La première est de permettre à l'Assemblée nationale d'investir l'Exécutif. La deuxième raison est de faire en sorte que la nouvelle équipe ait le temps nécessaire à élaborer son projet de loi budgétaire à présenter à la session ordinaire de septembre prochain. La semaine qui commence sera-t-elle la bonne ?

Grevisse Kabrel
Forum des As / MCP, via mediacongo.net
C’est vous qui le dites : 9 commentaires
8353 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs

0 réponse
Le Congolais doit apprendre à patienter. Pourquoi chercher à avoir un Gouvernement pour la forme au lieu d'un gouvernement pour le peuple. Lorsqu'on veut faire des choses sérieuses, il faut savoir prendre le temps de préparer sa monture. Ça paye grandement. Que ceux qui ne rêve que de positionnement continuent de se mordre les doigts.

Réagir

Répondre
@
0 réponse
L'unité | 5O7OOY8 - posté le 03.06.2019 à 12:58 Ton pere t'avait dit que tu peux heros en rien ?? Ne me repond jamais idiot.

Réagir

Répondre
@
0 réponse
*@KALUMBA | TR57OBY*: Avez-vous appris de votre père que pour être héros il faut rédiger un syllabus ?

Réagir

Répondre
@
0 réponse
Nous devons faire beaucoup attention avec ces CON.BATTANTS OU TALIBANS. Ils risquent de nous imposer leur betises si nous nous laissons faire. Aujourd'hui c'est Etienne Trichekedi qui deviant heros kiekiekiekiekiekiekie MAWA. Heros parceque Felix est A la tete du pays, heros sans oeuvres, meme pas un livre, peut etre un livre c'est trop dire, meme pas un syllabus. Pourquoi heros ??? Felix A DIT QUE " HYPOLITE kANAMBE EST LE PERE DE LA DEMOCRATIE " alors heros en quoi ??????????? MERDE.

Réagir

Répondre
@
0 réponse
Tshitshi a lutté pour la restauration de la démocratie après l'avoir tué de ses propres mains, l’avènement de l’état de droit et le progrès social. Aujourd'hui, le Congo n'est ni une démocratie, ni un Etat de droit, le progrès social y reste une illusion et son slogan « peuple d’abord » reste une utopie, donc un échec total. Alors pourquoi faire d'un monsieur qui a totalement échoué un HEROS??? Sauf par la volonté de son fils et fanatiques.

Réagir

Répondre
@
0 réponse
Pour une fois, je suis d'accord avec Mbokolo. Il faut faire le bilan de toutes les actions de Tshitshi. Vous verrez que les pertes dépassent les profits mais comme le congolais a tendance à vite oublier, il ne se souvient plus que des événements récents oubliant que ce monsieur a été dans tous les coups qui ont endeuillé la république. En plus quel est l'aboutissement de son combat??? Lumumba a combattu pour l'indépendance et l'unité du Congo: aujourd'hui le Congo est indépendant et uni, une réussite totale.

Réagir

Répondre
@
0 réponse
Mr le journaliste, pouvez-vous nous dire quelle est la période légale (constitutionnellement prévue) pour nommer un premier ministre. quel est ce même temps prévu pour le 1er ministre de composer son gouvernement. il a fallu combien de temps pour que GIZENGA soit nommé 1er min et que celui-ci compose son gouvernement? il en a fallu combien à MOZITU et à MATATA.. Donc avant de nous dire que le gouvernement tarde à venir, prière d'abord de nous informer sur ce que prévoit la constitution..

Réagir

Répondre
@
0 réponse
En expectative

Réagir

Répondre
@
@
right
Article suivant RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
Article précédent Quel regard pour les femmes dans les partis politiques ?

Les plus commentés

Diaspora Incursion rwandaise en RDC : après New-York, Félix Tshisekedi a sollicité le soutien de la diaspora congolaise à Bruxelles !

29.09.2022, 24 commentaires

Politique Olive Lembe sur Joseph Kabila : « Mon mari est le savant politicien Congolais »

27.09.2022, 17 commentaires

Politique « C’est le Rwanda et l’Ouganda qui soutiennent les milices, il faut les condamner » (Herman Cohen)

27.09.2022, 16 commentaires

Politique Félix Tshisekedi : l’envers sans le revers de la médaille

27.09.2022, 14 commentaires

Ont commenté cet article



Infos congo - Actualités Congo - IMCongo Application - bottom - 30 août 2022

Ils nous font confiance

Infos congo - Actualités Congo - confiance