mediacongo.net - Actualités - Lubumbashi : l’ACAJ saisit la Cour d’appel pour enquêter sur la maltraitance d'un travailleur congolais dans une concession chinoise



Retour Société

Lubumbashi : l’ACAJ saisit la Cour d’appel pour enquêter sur la maltraitance d'un travailleur congolais dans une concession chinoise

Lubumbashi : l’ACAJ saisit la Cour d’appel pour enquêter sur la maltraitance d'un travailleur congolais dans une concession chinoise 2019-06-07
Provinces
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2019_actu/06-juin/03-09/congolais_fouete_concession_Miniere_des_chinois.jpg -

Capture d'écran de la vidéo montrant un congolais fouettant l'un de ses collègues travailleurs sous les injonctions d'un sujet chinois. (© E&R)

L’Association congolaise pour l’accès à la justice (Acaj) a saisi le Procureur général près la Cour d’appel de Lubumbashi, dans le Haut-Katanga, pour enquêter sur les actes de torture et mauvais traitement infligés à un travailleur congolais dans une concession minière d’un ressortissant chinois, dans le territoire de Kambove, province du Haut-Katanga.

Sur une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux et dont on ne sait rien sur le contexte, on peut voir un "contremaitre" congolais fouetté l'un de ses collègues travailleurs sur injonction d'un sujet chinois. Dans un tweet reprenant cette vidéo, Jean-Claude Muyambo, l'ancien bâtonnier du Barreau de Lubumbashi, se demandait si nous étions encore à l’époque coloniale pour avoir encore à subir ce genre de châtiment. 

 

L’Acaj recommande vivement au procureur de lancer un appel à témoin afin d’accélérer l’identification de lieu et des auteurs de ces faits jugés extrêmement graves, renseigne la correspondance transmise à l’autorité judiciaire dont une copie parvenue jeudi à la radio Ouragan FM.

Par ailleurs, l’Acaj se dit rester mobilisée sur ces faits jusqu’à ce que leurs auteurs et complices soient punis et la victime ait droit à l’indemnisation conséquente.

Alexis Emba
Ouragan FM / MCP, via mediacongo.net
2428 suivent la conversation
13 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Mosakoli | 8HPLQJY - posté le 07.06.2019 à 12:24

Et OUI. Que pour une fois justice soit faite au moins SVP. Esclave dans son propre pays, un pays où on chante souveraineté et où les politiciens sont impliqués dans ces fameux minnings. Bien avant on avait parlé de ce libanais qui tenait ses ouvriers en détention chez lui à la maison à Kinshasa, les torturait, frappait, etc. Quelle souffrance ! Et comment les autres travailleurs de cette société ne se révoltent pas ? Ces chinois sont partout. A Nyanya ils avaient un hélicopterre qui venait deux fois par semaine ramasser l'or. Ils pouvaient tuer si un congolais s'approcher des abords de l'avion. Et la GR de Kabila les gardait...

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
KIPENDAROOOOO | XRC5WG4 - posté le 07.06.2019 à 12:21

Dans une concession chinoise vraiment Donc katanga unakuya ya ba chinois na weye ngulube wa soldat uko na pika muendjako saa mungu anakoooo vraiment .....

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
kanf | MLGDWBJ - posté le 07.06.2019 à 10:23

Vraiment mon peuple souffre. Il y a presque 8 mois, j'avais vécu une situation similaire au Sud Ubangi, un sujet indien qui a frapper jusqu'à poignarder une femme de ménage, cause, la femme n'a pas réveillé le patron pour lui servir à manger. Nous avons alerté le parquet, mais sans succès, jusqu'à ce que l'ANR s’immisce dans l'affaire, l'indien a payé une amande et a été relâché, après avoir lancé des intimidations qu'il avais le pouvoir dans sa poche, et que personne ne peut rien faire contre lui. La femme s'est retrouvé à l’hôpital et sans boulot. Je me demande à quand est-ce la personne congolaise sera respectée. Des personnes étrangères à qui le Congo a...

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Baylon | LN5Q8QJ - posté le 07.06.2019 à 10:03

LA JUSTICE ? LA AUSSI EST UNE AUTRE PAIRE DE MANCHE. UNE BOITE A PANDORE QU'IL FAUT DEPOUILLER ABSOLUMENT.LE MAL EST RADICAL.ENCORE UNE FOIS TENEZ: "LE CONGO A UN PROBLEME ET CE PROBLEME, C'EST LE CONGOLAIS". QUAND LA FONDATION D'UNE MAISON EST DETRUITE. QUE FAIT LE MACON ? CONTINUE-T-IL D'ELEVER LES MURS ?????

Non 0
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
KOKOLO MBUMBULU YELELE | O6X6C39 - posté le 07.06.2019 à 09:54

Nous condamnons avec la dernière énergie cet acte ignoble et que la justice fasse son travail.

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
HELLO | MR3X97X - posté le 07.06.2019 à 09:39

Qu'est-ce que le militaire ce pauvre garde présidentiel devrait faire aussi longtemps Kabila ne les payait pas, ils sont moins payés, négligés et meme oubliés, et les chinois leur donnent $100 par mois. c'est ça l'artisan de la paix, Père de la démocratie, les 5 chantiers de la modernité de Joseph Kabila : "il a dit il a fait". voici les conséquences de la mauvaise gestion du pays pendant 18 ans sans suivi ni contrôle.

Non 1
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
HELLO | MR3X97X - posté le 07.06.2019 à 09:34

Votre procureur sera corrompu par les chinois, notre justice ne fera rien nous la connaissons très bien. C'est un garde présidentiel qui est en train de le fouetter. Kabila avait affecté ses gardes pour sécuriser ses beaux frères chinois dans les mines, surtout ici au Katanga.

Non 2
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Baylon | LN5Q8QJ - posté le 07.06.2019 à 09:16

(SUITE)... AU DETRIMENT DE TOUT UN PEUPLE N'EST QU'UNE BOMBE DE DESTRUCTION MASSIVE. OU VA-T-ON, BON DIEU ?

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
DIEUTEVOIT | N1D2FAO - posté le 07.06.2019 à 09:16

J'ai suivi la vidéo partagée sur Whatsapp, je n'en croyais pas à mes yeux. Un militaire congolais fouetant un compatriote couchée dans la boue sur ordre d'un sujet chinois.... Chers membres d'ACAJ, merci de poursuivre ce dossier jusqu'au bout pour que des tels actes ne se reproduisent sur la terre de nos ancêtres

Non 0
Oui 11
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Baylon | LN5Q8QJ - posté le 07.06.2019 à 09:14

COUP DE CHAPEAU ACAJ. CEPENDANT, J'OSE CROIRE QUE L'ACAJ QUI DEMEURE CONSTANT DANS LA LUTTE CONTRE CES GENRE D'ABUS DOIT FAIRE PRESSION SSUR LE PROCUREUR DE LA REPUBLIQUE AFIN DE SE SAISIR SERIEUSEMENT DU DOSSIER DE L'INVASION DE CES CHINOIS A TRAVERS LE TERRITOIRE NATIONAL. ILS SONT DANS TOUS LES COINS ET RECOINS DU PAYS; CONFISQUANT PRATIQUEMENT LES ACTIVITES DES NATIONAUX AU GRAND MEPRIS DES SERVICES COMPETENTS. LE PEUPLE CONGOLAIS EST CHOSIFIE ET SA MAIN D'OEUVRE BANALISEE AU PROFIT DES EXPATRIES. PAR AILLEURS, PEINE EST DE SE POSER LA QUESTION DE SAVOIR UN PEU PLUS SUR LA POLITIQUE DE SOUS TRAITANCE EN RDC. CETTE POLITIQUE QUI NE PROFITE QU'A UNE GROUPUSCULE AU DETRIMENT DE TOUT UN...

Non 0
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme! | ET86R2M - posté le 07.06.2019 à 09:05

ACAJ a totalement raison! Chasser tous ces gens là!

Non 0
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mammifère Volant | W45JION - posté le 07.06.2019 à 08:17

J'appuie fortement l'ACAJ dans cette démarche!

Non 0
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Light | 9PFIY6J - posté le 07.06.2019 à 06:33

Inacceptable, ces gens doivent être poursuivis et punis sévèrement

Non 0
Oui 11
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Pose de la première pierre pour la construction d’un amphithéâtre à l’ISSS/CR
AUTOUR DU SUJET

Lubumbashi : la 3ème édition du SMF se tiendra du 24 au 26 octobre

Provinces ..,

Incursion Maï-Maï Bakata Katanga à Lubumbashi : la Lucha exige la démission du Ministre...

Provinces ..,

Incursion des Maï-Maï à Lubumbashi: Accalmie à la Rwashi après l'intervention des forces de...

Provinces ..,

Lubumbashi: Justicia Asbl plaide pour la libération de 36 prisonniers adeptes du prophète...

Provinces ..,