mediacongo.net - Actualités - Goma : colère des militants Lamuka après le 2ème report de l’arrivée de Katumbi



Retour Provinces

Goma : colère des militants Lamuka après le 2ème report de l’arrivée de Katumbi

Goma : colère des militants Lamuka après le 2ème report de l’arrivée de Katumbi 2019-06-11
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2019_actu/05-mai/27-31/katumbi_partisans_goma_19_021.jpg -

Faute d’autorisation, l’avion de Moïse Katumbi n’a plus atterri à l’aéroport international de Goma ce lundi 10 juin 2019. Le  coordonnateur de la plateforme Lamuka Moïse Katumbi devrait se rendre à Goma chef-lieu de la province du Nord-Kivu où était prévu un meeting dans le cadre de sa tournée au pays.

Quelques minutes après cette annonce, des réactions se sont fait voir au sein des militants portant des effigies de différents partis politiques de « Ensemble » et ceux de Lamuka.

Des véhicules des privés ainsi que ceux de la mission onusienne en RDC ont vu leurs vitres cassées et saccagées par des militants en colère venus en nombre accueillir Katumbi. Ils ont été dispersés quelques minutes après par des éléments de la Police nationale congolaise.

« C’est depuis 8 heures que je suis venu à l’aéroport et je n’ai même pas mangé. Et maintenant on me dit que Katumbi n’arrive plus. Je me suis absenté aux cours uniquement pour ça, on ne sait pas alors comment retourner à la maison. Ceci est la preuve que l’Etat de droit est loin d’être retrouvé en RDC. Il y a quelque chose qui se cache derrière cette manière de refuser à notre autorité de circuler dans son pays pourtant un droit garanti pour tout un congolais » se plaint un étudiant de l’ISTA/Goma, parmi les sympathisants Lamuka.

En réaction, Patrick Mundeke cadre de « Ensemble pour le changement » au Nord-Kivu tient à préciser que les actes de vandalisme vécus ce jour ne sont pas l’œuvre de Lamuka mais de quelques personnes venues répondre à l’appel à la mobilisation et déçues de cet énième report de l’arrivée de leur Moïse Katumbi.

« Nous avons tort parce que jusque-là le changement attendu par le nouveau pouvoir en place n’est pas vécu. C’est plutôt l’ancien régime de Kabila qui continue à diriger le pays, pourtant la constitution garantie pour chaque congolais le droit de circuler sur toute l’étendue du territoire national quand il le veut », dit-il.

Pour rappel, Moïse Katumbi devait se rendre à Bukavu après Goma avant de faire le grand-nord du Nord-Kivu (Beni, Butembo). Son programme prévoit également des visites dans d’autres grandes villes de la RDC avant la fin de sa tournée dans la ville province de Kinshasa.

Freddy Ruvunangiza, depuis Goma
MEDIA CONGO PRESS / Prunelle RDC
3389 suivent la conversation
7 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

le double | EFRMHPD - posté le 11.06.2019 à 10:23

les mediocres du FCC contiuent à faire de Moise une vedette. le peuple gagne toujours

Non 1
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
who can save us | Z131H8R - posté le 11.06.2019 à 09:41

Est si la raison était dû à lui même. Qu'est ce que katumbi prône de mal pour qu'on lui interdise le déplacement? Attendez que Moise nous sa raison avant de dire n'importe quoi mes frères.

Non 4
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Paul | UDTY9WS - posté le 11.06.2019 à 07:51

UNARIYAKA DJE ? ... YO YO YO ...

Non 2
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Ariel | 8ML5E6J - posté le 11.06.2019 à 05:29

Le changement ne veut pas dire, non respect des regles et des decisions des autorités. Il est dit que tout avion privé, doit avoir l'autorisation de la Présidence avant tout mouvement, c'est le moin qu'on nous demande, est-ce impossible? Non, à mon avis. Fayulu circile partout en rependant la haine et tribalisme, qui l'inquiete? Ne nous laissons pas manupiler par les politiques. Si Katumbi etait dirigeant, allait-il laissé tout le monde faire ce qu'il veut comme il veut et ce contre les regles mis en place? Faire l'opposition ne fait pas de vous plus grand que les regles installés.

Non 15
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme! | ET86R2M - posté le 11.06.2019 à 05:24

Mende n'a pas besoin d'être présent physiquement partout pour faire sentir que LA KABILIE CONTINUE DE PLUS BEL SON OEUVRE EN RDC! Chers congolai(e)s, UN PEUPLE SE LIBÈRE...

Non 0
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
LITOYI | X65XKXK - posté le 11.06.2019 à 03:20

KATUMBI est pris dans son propre piège c'est maintenant qu'il doit comprendre que le changement est loin d'acquis.Et qu'il ne regarde pas son intérêt personnel car FAYULU n'est pas son ennemis ni un adversaire mais camarade de combat du peuple. On ne pourra jamais faire une opposition républicaine avec un tel régime despote.tu risques d'être vomi par le peuple,il nous faut une riposte résistante musclée comme FAYULU le souhaite et le peuple dans son ensemble.

Non 1
Oui 16
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
bob | 65TAKTN - posté le 11.06.2019 à 01:45

C'est décevant notre pays fait que reculer, on croyait changer le régime sanguinaires et dictatorial de kabila hélas rien n'a changé et à stade nous devons nous mobiliser pour mettre loint du pouvoir kabila et ses idiots de FCC, effectivement en regardant ce qui se passe kabila est encore au commande et nous rendons nous mettre debout pour défendre le pays.

Non 1
Oui 14
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Le Festival Amani se tiendra du 13 au 15 février 2015 à Goma
AUTOUR DU SUJET

Goma : Aimé Molendo Sakombi engagé à numériser le secteur foncièr pour stopper l’anarchie...

Provinces ..,

Nord-Kivu: 40 personnes ont bénéficié du nouveau vaccin contre Ebola à Goma

Provinces ..,

Goma: un arbitre tente de se brûler vif, pour n’avoir pas été retenu pour un test

Sport ..,

Nord-Kivu: Spoliation du Mont Goma, des voix se lèvent de partout

Provinces ..,