mediacongo.net - Actualités - Pour son spectacle du Zenith de Paris, JB Mpiana tient à faire un retour à la Zorro en Europe



Retour Musique

Pour son spectacle du Zenith de Paris, JB Mpiana tient à faire un retour à la Zorro en Europe

Pour son spectacle du Zenith de Paris, JB Mpiana tient à faire un retour à la Zorro en Europe 2013-11-22
Musique
C’est le samedi 21 décembre 2013 que le « Leader ya Mofude » JB Mpiana et son groupe Wenge Bon Chic, Bon Genre se produiront dans la salle mythique du Zénith de Paris, après plusieurs années d'absence en Europe. Si cette production aura lieu, de commun accord avec son producteur, « Papa chéri » estime qu'une partie des recettes de ce spectacle sera destinée aux populations de l'Est de la RDC, victimes des guerres injustes.

Pour son spectacle du Zénith de Paris, JB Mpiana tient à faire un retour à la Zorro sur la scène musicale européenne après plusieurs années de menaces et d’intimidations de la part de nos compatriotes appelés communément « Bana Congo » ou « Combattants ». Il mise sur le succès de ses anciennes chansons anthologiques, de l'album « Soyons sérieux », avec la fameuse danse « Mpunda » et de nouvelles animations dont « Toko simbana, toko yambana » dans les bars, boîtes de nuit et dans les différentes manifestations. Sans oublier les chansons et animations du prochain album « Balle de match » qui est en chantier.

Si « Papa chéri » ose présenter un spectacle de qualité au Zénith de Paris, c'est parce qu'il a demandé pardon aux « Combattants », au nom de tous les artistes congolais, lors de son dernier séjour en Europe. Cette requête vise à apaiser la colère de « Bana Congo » qui s’adonnent aux menaces et sabotages des concerts, programmés en Europe et en Amérique, des musiciens congolais vivant au pays qui sont déjà inscrites sur leur liste noire.

Mais, ces compatriotes de l’étranger reprochent, semble-t-il, aux artistes congolais vivant en RDC de s’ingérer dans la politique. Ce, en soutenant les actions des politiques. Vrai ou faux? c'est eux même qui détiennent le secret.

Certains soutiennent que cette affaire provient du règlement de compte entre les leaders de la musique congolaise et les « Mikilistes ». Ces derniers reprochent aux musiciens congolais de sortir avec leurs femmes et filles. Ce sont des raisons, parait-il, qui ont fait que les musiciens deviennent indésirables vis-à-vis des « combattants ».

Présentement, les « combattants » sont divisés en deux camps. Il y a, ceux qui sont pour le pardon sollicité par JB Mpiana et d'autres qui gardent encore jalousement leur position contre les musiciens vivant au pays.


1821 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Vers l'annulation d'un concert de JB Mpiana à Paris ?
left
ARTICLE Précédent : Générique « Kinshasa Mbroussou » : une « Bombe » de Kabose pour renforcer « Biloko ya Boma »