mediacongo.net - Actualités - Le FCC recherche les 2/3 à l’Assemblée nationale



Retour Politique

Le FCC recherche les 2/3 à l’Assemblée nationale

Le FCC recherche les 2/3 à l’Assemblée nationale 2019-06-13
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2019_actu/06-juin/10-16/Assemblee_Nationale_RDC_deputes.jpg -

La Cour constitutionnelle est en voie de boucler les examens de recours en contestation des législatives nationales du 30 décembre 2018. Selon les premiers arrêts rendus par celle-ci, c’est l’opposition qui en paie le plus lourd tribut. En réalité, derrière les arrêts en invalidation de la Cour constitutionnelle, c’est le FCC qui consolide ses rangs en recherchant les 2/3 à la chambre basse du Parlement avec objectif entendu de modifier la Constitution.

Les premiers arrêts de la Cour constitutionnelle dans les examens en contestation des résultats des législatives
nationales du 30 décembre 2018 commencent à tomber.
À la haute Cour, c’est déjà la dernière ligne droite. Pour l’instant, c’est l’opposition, particulièrement les députés de Lamuka, qui sont les plus visés.

Au regard des premiers arrêts de la Cour constitutionnelle, Lamuka a déjà perdu
une trentaine de députés, remplacés on ne sait par quelle magie par ceux du
FCC.

Dans l’opinion, on soupçonne derrière les arrêts de la Cour constitutionnelle, la main politique du FCC qui tient à s’assurer le contrôle total de l’Assemblée nationale.

En attendant la proclamation des résultats définitifs, la Cour entame déjà le dernier virage de ces examens de recours qui auront exceptionnellement pris plus de quatre (4) mois, alors que la loi les limite à 60 jours à compter de la proclamation des résultats provisoires par la Céni.

Interrogé par Top Congo FM, radio émettant depuis Kinshasa, Me Willy Wenga, avocat au barreau de Kinshasa/Gombe, confirme la poursuite des examens de derniers recours : « La Cour
n’a pas terminé tous les contentieux. Ce n’est qu’à l’issue de tous ces arrêts qu’interviendra l’arrêt définitif proclamant
les 500 élus députés nationaux ». Me Willy Wenga espère que ces arrêts, qui ne sont susceptibles d’aucun recours, seront rendus le plus tôt possible « parce qu’on est déjà au-delà du temps prévu».

Pour l’instant, c’est Lamuka, la principale

plateforme de l’opposition qui a soutenu la candidature de Martin Fayulu à la présidentielle, qui se trouve fondamentalement sectionné. Avec les
premiers arrêts de la Haute Cour, Lamuka a déjà perdu environ 33 députés.
Un exemple frappant : 2ème meilleur élu de la circonscription électorale de Mont-Amba, à Kinshasa, soit le 4ème meilleur score dans la ville, l’élu du MLC, Raphaël Kibuka, a été invalidé à la surprise gé-
nérale au profit de Mme Ingele du FCC.

L’infortuné s’en est étonné au micro de Top

Congo : « J’ai été invalidé en faveur d’une dame qui n’a obtenu que 469 voix. J’ai ob-
tenu 26.200 voix ». Il pense que « le scénario que nous vivons s’apparente à un règlement des comptes pour sanctionner une catégorie de députés faisant partie d’une famille bien connue, l’Opposition ». Il en trouve d’ailleurs une raison : « Sur les 113 députés qu’avait Lamuka, 33 ont déjà été invalidés. C’est une décision qui ne fait que réduire le nombre d’opposants à l’Assemblée nationale pour que le débat soit orienté dans un seul sens ».

Le FCC consolide ses rangs

Avec ces arrêts de la Cour constitutionnelle, c’est le FCC qui se trouve réconforté dans sa majorité à l’Assemblée nationale. Désormais, le FCC règne en maître à la chambre basse du Parlement
où il est pour le moment capable d’actionner tous les mécanismes, jusqu’à bloquer la marche de l’État.

« En réalité, derrière les arrêts de la Cour constitutionnelle, il y a cette main invisible du FCC. Ce n’est pas pour rien que ce sont juste les députés nationaux de l’opposition, en l’occurrence Lamuka, qui ont été visés. C’est un montage grossier mis en
place pour donner au FCC l’occasion d’avoir le contrôle parfait de l’Assemblée nationale. Les arrêts de la Cour sont véritablement une négation de la démocratie pour laquelle le peuple congolais s’est battu. C’est le retour à la case départ », a indiqué au Potentiel un haut cadre de Lamuka.

Avec cette majorité confortable à l’Assemblée nationale, le FCC a donc le champ libre pour mettre en œuvre son plan politique qui, à terme, vise la révision de la Constitution pour non seulement assouplir les conditions d’élection du président de la République, mais aussi baliser la voie pour le retour à la magistrature suprême de son autorité morale, Joseph Kabila. Les 2/3 des membres recherchés depuis le démarrage de nouvelles institutions de la République par le FCC devient une réalité. Gare
aux étincelles!


Le Potentiel / MCP, via mediacongo.net
8331 suivent la conversation
13 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Salima | TTYVYQL - posté le 15.06.2019 à 13:18

@SHAKA, ...Vos femmes, on remarque sont tellement désespérées et se sentent en insécurité permenante entre vos mains en tant que hommes, vous même instables, qu'elles vont en masse se marier dans d'autres communautés (les baluba, les bakongo, les bayaka, etc). C'est cela la réalité.

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima | TTYVYQL - posté le 15.06.2019 à 10:53

@SHAKA, tu as été observé ici à t'acharner sursur Lamuka, les bayaka, les bemba, fayulu, en bref sur tous ceux qui ont dit non à l'Afdl auquel tu fais partie et qui t'a fait voir l'ouest du pays et certainement Kinshasa, ayant toujours vécu dans l'est sauvage où vous vous entretuez les rwandais et vous. J'ai cette observation malheureuse que vous n'êtes pas capables même vous les ba rega à protéger les plus vulnérables d'entre vous, vos femmes,la plupart d'entre elles ayant été violées durant vos 20 ans de pouvoir...

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima | TTYVYQL - posté le 15.06.2019 à 09:01

@SHAKA,...ton rêve à toi et ton fcc c'était de voir Lamuka à Genève se mettre derrière Tshilombo et Kamerheon qui étaient déjà dans votre poche et ainsi, ton rêve était juste de vous voir les patrons éternels d'un Congo mis à sac par vous les 20 dernières années. Lamuka vous fait peur et vous allez finir par rentrer d'où vous venez (toi dans tes brousses de chabunda). À propos, ta diaspora de maniema à toi, combien d'aéroports elle a construit ces 20 ans que vous tous vous avez pillé le pays au rythme de 15 milliards de dollars américains l'an? Honte à vous tous!

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima | TTYVYQL - posté le 15.06.2019 à 08:44

@SHAKA,pourquoi 'tu' ne peux pas cesser de faire le perroquet dans tes commentaires? Toi tu es né dans l'Afdl et tu es certainement de la bande armée Rai Motomboki des ba lega ou rega et donc tu fais partie de cette mafia basuahili de l'est du Congo qui a ruiné le pays les 20 dernières années, s'est constitué un trésor d'Ali Baba caché dans les cavernes de l'est et qui cherche à pérenniser sa sale mainmise sur le pays.Lamuka te fait trembler toi et les tiens bien sûr.

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima | TTYVYQL - posté le 15.06.2019 à 08:42

@SHAKA,pourquoi 'tu' ne peux pas cesser de faire le perroquet dans tes commentaires? Toi tu est né dans l'Afdl et tu es certainement de la bande armée Rai Motomboki des ba légales et donc tu fais partie de ces mafia basuahili de l'est du Congo qui a ruiné le pays les 20 dernières années, s'est constitué un trésor d'Ali Baba caché dans les cavernes de l'est et qui cherche à pérenniser sa sale mainmise sur le pays.Lamuka te fait trembler toi et les tiens bien sûr.

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
avatar
Le livre ouvert | U7NPB7H - posté le 14.06.2019 à 08:18

SEM le Président FATSHI, ne soyez pas distrait. La logique Machiavel est la seule que respecte vos "alliés" du FCC. Il est temps de commencer à faire le lion, selon le profil du président que nous avons publié jadis. Traduisez en justice ceux qu'il faut, le temps d'atteindre l'année de dissolution de ces assemblées de malheur du peuple. Même s'il n'y a pas de gouvernement, nous vous soutenons.

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme | J4TI6QP - posté le 14.06.2019 à 03:13

Félix au nom du peuple RDCongolais que votre père Etienne Tshisekedi a lutté toute sa vie Nous te demandons de dissoudre cette caisse de résonance acquise par KANAMBE Hypolitte et ses acolytes . Car le but est de modifier la constitution de la RDC et permettre le sanguinaire KANAMBE de retourner au pouvoir. Non le peuple RDCongolais d'abord il y a péril en demeure

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
SHAKA | 2ZKD172 - posté le 13.06.2019 à 18:23

LAMUKA des malfrats corrompues ,par cupidité ,égoïsme et stupidité ils ont préférés ses divisés à Genève au lieu de resté unie pour recuperer tout les pouvoirs ,c'est pourquoi le peuple ne suivrons plus la Mafia Lamuka qui l'as déçue à Genève,ils ne valent pas mieux que le FCC

Non 6
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme! | ET86R2M - posté le 13.06.2019 à 17:28

la HAUTE COUR est vraiment dans la BASSE COUR! Dans ce cas précis, l'article 5 de la constitution s'impose: la SOUVERAINETÉ APPARTIENT AU PEUPLE! Et comme la JUSTICE se rend au nom du peuple, pour le peuple et par le peuple,CELA SIGNIFIE QUE TOUT CE QU'ON POSE COMME INJUSTICE AU NOM DU MÊME PEUPLE "TOMBE CADUQUE" face au rejet du PEUPLE UNIQUE "SOUVERAIN".

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
gomes | IQNKUTC - posté le 13.06.2019 à 16:49

EH, EH C'EST LE TEMPS POUR LE PRESIDENT DISSOUDRE LE PARLEMENT EN VIOLANT LES ACCORD AVEC CASH SOIT SI MEME POSSIBLE LA CONSTITUITION QU'IL A JURE. POUR ÇA IL FAUT.........

Non 1
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Le sage | SD3Y66Q - posté le 13.06.2019 à 16:21

Seul le peuple peut mettre fin à cette mésaventure. Il faut un soulèvement populaire mais pour y arriver il faut un leadership qui mobilise le peuple. Ainsi tous les opposants, donc LAMUKA et CACH parce qu'au pouvoir sans pouvoir doivent parler à l'unisson, appeler le peuple à mettre fin à tout ceci par un soulèvement. C'est la seule solution. Bientôt ces députés vont changer la constitution et Kanambe revient en 2023 sans que Fatshi fasse quoi que ce soit.

Non 2
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | GFNVXBG - posté le 13.06.2019 à 16:02

Mampuya | GFNVXBG - posté le 13.06.2019 à 15:50 (suite). Le pouvoir s' exerce au nom du peuple, chaque parti parle au nom du peuple, mais nous croyons que ce peuple n'a jamais chargé les politiciens de semé le désodre et la haine, ce peuple demande à etre gouverné et le travail.La cours n'est pas là pour jouer aux équilibristes, mais à l'application des lois. Pas parceque'on a étudié toute la nuit que vous etes promis automatiquement.

Non 4
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | GFNVXBG - posté le 13.06.2019 à 15:59

Mampuya | GFNVXBG - posté le 13.06.2019 à 15:48 Mampuya | T6L7OKA - posté le 13.06.2019 à 15:44 Il n'existe aucun pays du monde ou la magistrature fait des lois. C' est la politique qui fait les lois que successivement la magistrature va appliquer. La ou les hommes politiques ont la culture de la loi ils attendent les motivations. Plus ils sont dans le droit plus ils ont de la patience. Malhereusement nos politiciens de l 'opposition du moins certains ils ont une seule culture, idee et nerf, etre contre Kabila. Cette haine aveuglante est devenue plus importante, audessus du bien commun le pays, la RDC. S' ils ont raison ils attendent comme le font les autres ecartes . Le pouvoir s'...

Non 4
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Attaque de la prison de Butembo : le député Crispin Mbindule dénonce une collaboration entre l’ADF et le M23
AUTOUR DU SUJET

Le FCC s'oppose à une rencontre Diongo, Kabund et Joseph Kabila (Luhulu)

Politique ..,

« Le FCC va contraindre le pouvoir à revoir la loi électorale » (Kambere)

Politique ..,

FCC condamne la décision « injuste et irrégulière » et promet d’user de toutes les voies...

Politique ..,

Invalidation de 5 députés pour absentéisme : Jaynet Kabila dénonce les « violations » de la...

Politique ..,