mediacongo.net - Actualités - Appendicite, myome, kyste ovarien : plus de 100 femmes ont bénéficié d’une intervention chirurgicale gratuite à Kinshasa !



Retour Santé

Appendicite, myome, kyste ovarien : plus de 100 femmes ont bénéficié d’une intervention chirurgicale gratuite à Kinshasa !

Appendicite, myome, kyste ovarien : plus de 100 femmes ont bénéficié d’une intervention chirurgicale gratuite à Kinshasa ! 2014-07-21
Santé / Femme
C’est en marge de la campagne de sensibilisation contre différentes maladies que les femmes ont bénéficié d’interventions chirurgicales gratuites. Lancée le 25 juin dernier, ladite campagne s’est clôturée, le 18 juillet dernier, au Centre Hospitalier Kimbanguiste de Kasa-vubu,  dans la Ville-Province de Kinshasa. Plus d’une centaine de femmes ont bénéficié d’une intervention contre l’appendicite, le myome et kyste ovarien. Par ailleurs, le but poursuivi par cette mission était d’aider la population pauvre à se faire soigner.

Le Médecin-Directeur de cet hospice, le Dr Moïse Lelo a, avant tout,  émis un regret de n’avoir pas opéré toutes les femmes, et tous les cas à cause de certaines difficultés liées aux moyens financiers, logistiques et matériels éprouvées au cours de cet exercice.

Il a, en outre, fait savoir que la capacité d’accueil était insuffisante. Le nombre de lits était limité pour garder toutes les femmes qui ont subi des interventions chirurgicales. Il  a également déploré le manque de moyen pour les kits opératoires de toutes les femmes.

Mais, il a confirmé que pendant la période ciblée, son hôpital recevait encore et toujours les différentes femmes qui provenaient notamment, du Bas-Congo et  Bandundu, pour bénéficier de ces soins alors que le centre est à court de moyens.

Fort de cette situation, il a lancé, en outre,  un appel à toutes les personnes de bonne volonté et de bonne foi, de leur venir en aide pour que ces femmes ne rentrent pas dans leur domicile avec des cas majeurs de la myomectomie et d’appendice. D’autres femmes, parmi elles, en  ont souffert, au-delà de 7 ans.

Il y a lieu de rappeler que cette opération visait les femmes dont l’âge compris entre 12 à 62 ans. Mais, a-t-il expliqué, l’on a enregistré le cas des femmes dont l’âge variait entre 25 et 45 ans.

Enfin, il a soutenu que les malades ne devraient payer que 30 dollars américains pour les examens, dont l’échographie et acheter les médicaments à prendre après l’opération.


993 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : L’éradication de la poliomyélite, possible d’ici 2018
left
ARTICLE Précédent : La vaccination permet d’éviter plus de 3 millions de décès chaque année dans les pays en développement