mediacongo.net - Actualités - Massacres de l’Ituri: Moïse Katumbi appelle à sécuriser et à unifier les populations



Retour Provinces

Massacres de l’Ituri: Moïse Katumbi appelle à sécuriser et à unifier les populations

Massacres de l’Ituri: Moïse Katumbi appelle à sécuriser et à unifier les populations 2019-06-17
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2019_actu/06-juin/17-23/ituri_massacres_cercueils_19_000.jpg -

Inhumation de 29 civils victimes de massacre au village Luhanga (Nord-Kivu). Lundi 28/11/2016. Ph. Radio Okapi/Alain Kyalemaninwa Wandimoyi

Sur son compte Twitter, Moise Katumbi, coordinateur de la Coalition Lamuka condamne la récurrence des massacres dans la province de l’Ituri. “C’est inacceptable” dit-il, avant d’exiger que les responsabilités dans ces massacres soient établies et “Justice soit faite”.

La société civile de la chefferie de Bahema Nord a annoncé ce dimanche 16 juin, qu’environs 140 nouveaux corps sans vie ont été découverts la veille, dans la localité de Tché dans le groupement Losandrema en territoire de Djugu (Ituri). Ces corps s’ajoutent aux 21 autres découverts le même samedi 15 juin dans les localités de Pawi, Tshinji et Zendro dans le groupement Dhendro. Ce qui fait un total de 161 corps, selon la radio Onusiènne Okapi.

Ces dépouilles ont été découvertes par la population locale dans la brousse après l’attaque des hommes armés de fusils et armes blanches dans la nuit de mardi à mercredi 12 juin dernier.

Selon le président de la société civile de Bahema Nord, Charité Banza Bavi, c’est l’armée qui facilite les découvertes des corps. Toutefois, il indique que ce chiffre est provisoire, plusieurs personnes étant encore portées disparues.

Il redoute que cette situation soit à la base des maladies dans ce milieu vu que certains corps sont déjà en état de décomposition.

D’autres sources dont la communauté Lendu se réservent de confirmer cette nouvelle découverte.

Son porte-parole, Jean-Marie Ndjaza, parle cependant d’une situation très inquiétante, si ce nouveau décompte s’avérait être vrai.

Seize corps ont été découverts jeudi 13 juin au village de Roulé dans le groupement Sumbuso de la chefferie de Bahema Nord dans le territoire de Djugu et onze autres le même jour au village Tché du groupement Losandrema. Ce qui fait un décompte macabre de vingt-sept morts.

L’attaque des hommes armés d’armes blanches, survenue mardi 11 juin au village Tche peuplé de l’ethnie Hema, a fait 38 morts, selon la société civile du territoire de Djugu.

Jean-Luc M.
MEDIA CONGO PRESS / Prunelle RDC
1186 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Le Festival Amani se tiendra du 13 au 15 février 2015 à Goma
AUTOUR DU SUJET

Ituri : Jean Bamanisa en meeting populaire à Aru

Provinces ..,

Djugu : l’armée se félicite de la réussite de l’opération « Djugu Maisha »

Provinces ..,

Des jeunes attaquent un centre de traitement d’Ebola à Mambasa

Santé ..,

Ituri: 1530 familles, fuyant des affrontements entre Fardc et ADF, vivent sans assistance

Provinces ..,