mediacongo.net - Actualités - Viol d'une écolière de 13 ans: Jeanine Mabunda par Felix Tshisekedi



Retour Femme

Viol d'une écolière de 13 ans: Jeanine Mabunda par Felix Tshisekedi

Viol d'une écolière de 13 ans: Jeanine Mabunda par Felix Tshisekedi 2019-06-19
Société
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2019_actu/05-mai/27-31/mabunda_chantal_19_0214.jpg -

La conseillère du président Félix Tshisekedi, en charge de la lutte contre les violences sexuelles, genre et jeunesse, Chantal Yelu Mulop, a été reçue, ce mercredi 19 juin 2019, par la présidente de l'Assemblée nationale, Jeanine Mabunda, avec qui elle a discuté de l'affaire de viol collectif sur une mineure de 13 ans à Kinshasa, qui défraie la chronique.

Jeanine Mabunda, qui a aussi été  conseillère de de l’ancien président, Joseph Kabila, dans la lutte contre les violences sexuelles, s'est dit préoccupée par cette situation, à en croire des sources proches du Palais du peuple.

Au même moment, plus de 50 Ongdh se sont réunies ce même mercredi 19 juin pour examiner l'arrêt rendu par le tribunal pour enfants de Kinshasa/Gombe.

A cet effet, elles ont mis en place 4 commissions et se prononcent ce vendredi 21 juin, journée au cours de laquelle des "actions concrètes" pourraient être annoncées.

Entre-temps, une marche est prévue ce jeudi 20 juin contre l'acquittement d'autres violeurs.


MEDIA CONGO PRESS / mediacongo.net
2223 suivent la conversation
2 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Le sage | SD3Y66Q - posté le 20.06.2019 à 15:20

Les juges sont tenus à l'indépendance et l'impartialité quelles que soient les pressions politiques ou autres. Ils sont les seuls coupables à blâmer dans le cas d'espèce.

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Serge Mputu | 8ZUB9AY - posté le 19.06.2019 à 21:42

On sait comment certains politiciens ont privilegie la notion de decrispation politique. On disait que les consequences dans un avenir proche seront terribles. C'a n'a meme pas tarde. Et voici la goutte d'eau qui a fait deborde le vase. Et avec ca, on s'en prend uniquement aux juges. Oubliant que c'est les politiques congolais qui les y ont contraints. De faire de tels arrets judiciaires!

Non 1
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Les femmes en période d'ovulation, des rivales aux yeux des autres femmes ?
left
ARTICLE Précédent : Violences sexuelles en RCA: la RDC va rester «attentive et solidaire»
AUTOUR DU SUJET

Sud-Kivu: Des villages incendiés par des miliciens Maï-Maï lors des affrontements à Minembwe

Provinces ..,

L’actrice Viola Davis devient l'égérie de l'Oréal

Style et Beauté ..,

Kananga : début du procès de 3 élèves officiers accusés de viol collectif

Provinces ..,

Kikwit : une marche pour s’insurger contre les violences sexuelles

Provinces .., Kikwit, Kwilu