mediacongo.net - Actualités - DRC Mining Week : le respect de loi de la sous-traitance prôné dans les discours officiels



Retour Economie

DRC Mining Week : le respect de loi de la sous-traitance prôné dans les discours officiels

DRC Mining Week : le respect de loi de la sous-traitance prôné dans les discours officiels 2019-06-21
Echos des entreprises
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/publireportages/2019/drc_mining_week/drc-mining-week-conferencier.jpg -

Des conférenciers de la DRC MINING WEEK. (© Twitter John Murton)

"Repenser le modèle minier traditionnel dans la nouvelle ère des métaux" c'est le thème qui a ouvert les travaux de la 15e édition de la semaine minière en République démocratique du Congo à l'hôtel Pullman grand Karavia de Lubumbashi. Cette rencontre des acteurs du secteur minier réunit au moins 3000 exposants.

"Le thème annoncé pour le début des travaux de cette 15e édition me paraît très important. N'oublions pas que nous devons soutenir les nationaux via la loi de la sous-traitance. Nos jeunes doivent tirer bénéfice de leur sous-sol", a signalé dans son allocution, le gouverneur de la province du Haut Katanga, Jacques Kyabula Katwe.

De son côté, Albert Yuma, président de la Fédération des Entreprises du Congo et président du conseil d'administration de la Gécamines, évoque le renforcement de l'entreprenariat pour avoir un vrai tissu du développement : "Il faudrait qu'il y ait un tissu d'entreprenariat pour le secteur privé pour que cela contribue à la croissance de l'économie. Que nos jeunes entrepreneurs et les nationaux puissent se retrouver", a-t-il fait savoir.

"Les femmes congolaises doivent normalement contribuer à l'épanouissement du secteur minier en RDC. La loi de la sous-traitance doit être effectivement appliquée pour que les filles et fils du pays tirent profit. Nous allons veiller sur ça", a martelé Gety Mpanu, directeur adjoint du chef de l'Etat en charge des infrastructures, ressources humaines et PT-NTIC.

Au cours de cette deuxième journée, les discussions vont tourner autour du modèle de fonctionnement transparent pour contribuer à la rentabilité du secteur minier.

Channel Shiku (correspondant à Lubumbashi)
MEDIA CONGO PRESS / mediacongo.net
2729 suivent la conversation
3 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Serge Mputu | 8ZUB9AY - posté le 21.06.2019 à 11:07

Evidemment que cette approche de solution s'applique mieux pour le Haut-Katanga et le Lualaba. Pour ce qui est de ce que vont devenir nos nouvelles mines! Comme dans les Kasais, le Grand-Nord, l'Ituri, le Kwango et le Mai-Ndombe... Le Sud-Ubangi, le Haut-Lomami et le Tanganyika... Le Lomami aussi... Et enfin le Kongo-Central. La-bas aussi nous avons des ressources en mines qu'il faudra quantifier et explorer en details.

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Serge Mputu | 8ZUB9AY - posté le 21.06.2019 à 10:58

Pour des solutions: je preconise que nos entrepreneurs dans le secteur aient acces a des fonds consequents. Si pas qu'une banque congolaise d'investissement, dans les mines, soit creee ici au Congo; pour accompagner nos nationaux. Ensuite pour les cas des equipementiers, miniers: encourager leur implantation au Congo y compris leurs sieges social. Ce qui sera une source d'emplois pour beaucoup de nos jeunes diplomes egalement.

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Serge Mputu | 8ZUB9AY - posté le 21.06.2019 à 10:53

Malheureusement la sous-traitance dans le secteur minier est envore entre les mains des etrangers. Que ca soit a Kamoto, Ruashi, et dans d'autres succursales minieres et mines du Haut-Katanga et du Lualaba: c'est des etrangers que vous verrez la-bas, qui tiennent encore cette sous-traitance. Si vous voyez un congolais: c'est qu'il fait de la figuration. Normalement le probleme se trouve dans le fait que les entrepreneurs et nationaux congolais n'ont pas acces a des fonds consequents. L'equipement minier, qui n'est pas fabrique au Congo, pose aussi probleme pour nos nationaux.

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC-Ouganda: appel à cesser l'activité pétrolière autour du parc des Virunga
left
ARTICLE Précédent : Le Chef de l’Etat Joseph Kabila préside la réunion de l’équipe économique du gouvernement
AUTOUR DU SUJET

DRC Mining Week: des entreprises innovantes découvertes lors de ce grand rendez-vous minier

MC Geek ! ..,

DRC Mining Week: fin des travaux de la 15e édition

Economie ..,

DRC Mining Week : « Je m'opposerai à toute tentative de modifier le code minier » (Albert Yuma)

Economie ..,

Haut-Katanga: Lancement officiel ce mercredi 19 juin 2019 de la 15e semaine minière en RDC

Economie ..,