mediacongo.net - Actualités - Affaire viol d’une mineure de 13 ans : Chantal Safou déplore la défaillance de la prise en charge éducationnelle dans le chef des parents…



Retour Femme

Affaire viol d’une mineure de 13 ans : Chantal Safou déplore la défaillance de la prise en charge éducationnelle dans le chef des parents…

Affaire viol d’une mineure de 13 ans : Chantal Safou déplore la défaillance de la prise en charge éducationnelle dans le chef des parents… 2019-06-21
Société
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2019_actu/05-mai/27-31/chantal_safu_198_0214.jpg -

Le Gouvernement congolais via le ministère de Genre, Enfant et Famille n’a pas baissé les bras quant à l’affaire de viol commis sur une élève mineure, âgée de 13 ans, par ses 7 camarades garçons, tous élèves du complexe scolaire Révérend KIM, cas qui continue à faire couler beaucoup d’encres et de salive tant pour les activistes de droit de l’homme que sur les réseaux sociaux.

La ministre du Genre, Enfant et Famille, Chantal Safou Lopusa a échangé, ce jeudi 20 juin, avec les députés, les agences du système des Nations unies, les ONG internationales, les cadres et agents du ministère du Genre, la société civile, la jeunesse, les associations féminines et celles qui militent pour la protection des droits des enfants, ainsi que la presse congolaise. Occasion pour toutes ces couches d’examiner le cas du viol et tous les contours du jugement fait par le tribunal pour enfant.

En effet, le ministère déplore la défaillance de la prise en charge éducationnelle dans le chef des parents, des éducateurs et de la communauté toute entière.

Aussi, elle a laissé entendre qu’elle continue à mener des plaidoyers auprès du Chef de l’Etat pour le lancement de la campagne “tolérance zéro” contre les auteurs des violences sexuelles, tel que recommandé par la déclaration des Chefs d’Etat et de Gouvernement de Kampala sur le VSBG de 2011.

Chantal Safou appelle à la réactivation de tous les mécanismes et à mener des plaidoyers en vue de redynamiser tous les organes de protection des droits de l’enfant dans le souci de mettre fin à ce fléau.

"Quelle que soit l’opinion que l’on se fait de l’œuvre de la Justice, nous invitons tout le monde au calme d’autant plus que les parties intéressées ont encore la possibilité d’exercer les voies de recours. Toutefois, le Ministère continue à apporter son accompagnement, selon les protocoles nationaux de prise en charge de survivantes et survivants de violences sexuelles", a rassuré Chantal Safou, tout en appelant l’opinion nationale à éviter les stigmatisations à l’égard de la victime tout comme de sa famille.

Cependant, la ministre du Genre, enfant et famille réitère son engagement de prise en charge psycho-sociale, de la santé et de l’éducation de la victime.

Réactions 

Au-delà de l’acte de viol commis par ces élèves, il faille signaler que la responsabilité est partagé tant pour les parents de ces derniers que pour l’école, malgré que le viol ait été commis un jour férié (le 17 mai).

Aussi, les éminents juristes sont intervenus pour dire la loi sur la protection des enfants. L’article 95 de la loi portant protection de l’enfant qui limite l’âge de celui-ci pour être emprisonné ou mis dans un foyer de rééducation.

Au sujet du viol, l’âge des auteurs n’a jamais été élucidé pour examiner la sentence du tribunal qui a acquitté deux auteurs dans cette affaire. Mais, tout ce que la ministre fustige, ce sont les spéculations et stigmatisations sur ledit dossier.


La Prospérité / MCP, via mediacongo.net
1634 suivent la conversation
14 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Serge Mputu | 8ZUB9AY - posté le 21.06.2019 à 11:53

@PAPA WA ROMA 666. Moi aussi je suis effare! C'est finalement, aujourd'hui, que nous congolais nous rendons compte que nos magistrats et nos juges sont si facilement corruptibles! On le savait mais les preuves manquaient. Maintenant, on a des preuves legions. Malheureusement je constate comme tout le monde: la corruption sans precedent de l'effet de l'appareil judiciaire! Nous pensions que c'etait nos politiques les plus corrompus... Mais ils sont rien... Face a nos juges. Malheureusement!

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
MM | V4NSQJU - posté le 21.06.2019 à 11:44

Chers frères, les hommes sont victimes du chantage dans plusieurs cas, l'habillement de nos sœurs ne laisse indifférents les âmes faibles, lorsque les parties intimes sont exposés (Seins presque nus, la forme du dessous bien dessiné, ...) sans oublier la provocation directe ou indirecte l'homme tend la main la femme accepte mais souvent seul l'homme est puni. Pour le cas présent, notre fillette a été victime peut être sous l'effet de l'alcool, la part de responsabilité plus aux parents, ensuite à l'organisateur de la fête qui peut retenir les enfants très tard et surtout au Gouvernement qui nous laisse plusieurs chaîne Novelas, et autres films diffusés sans pudeurs. NOUS...

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
PAPA WA ROMA 666 | UI11G4O - posté le 21.06.2019 à 11:35

Serge Mputu | 8ZUB9AY - posté le 21.06.2019 à 11:29, cher confrère MPUTU , n'est ce pas ces libanais qui sont venu et entrer au pays illégalement sous la protection de nos dignitaires et surtout nos généraux ??? vous comprenez que l'ennemi de congolais et congolais lui même surtout nos KULUNA en cravate regroupé au FCC je sais que tu n'acceptera pas, mais la prostitution est un marché qui engendre bcp de recette dont nos généraux en tire profit, car ni été leurs protection au près de ces criminels libanais , indiens, l'entrée sur espace terr RDC allait être difficile, mais c'est comme dans un WC ou on entre quand on veut et on sort quand on veut avec bcp d'argent , c'est...

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Serge Mputu | 8ZUB9AY - posté le 21.06.2019 à 11:34

L'homme africain, congolais en particulier. Doit comprendre que le sexe feminin est un etre faible. Nous devons changer notre facon de traiter les femmes! Elles ne sont pas des supermen comme nous etres masculins. Elles sont delicates et fragiles! Nous devons encadrer nos jeunes filles, et y compris nos femmes! Vouloir dire droit des femmes et un ratio de 50/50 cela ne veut pas dire part egale! On doit bien comprendre ces chodes! Je parle ici du point de vue comportementale!

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Serge Mputu | 8ZUB9AY - posté le 21.06.2019 à 11:29

@Jamel. Tu souleves un sujet tres important celui des libanais, qui sont devenus des proxenetes et exploitent nos jeunes filles dans de la prostitution et de la pornographie. Kinshasa et Lubumbashi: ces maisons closes existent deja et rien n'est fait pour incriminer ces etrangers. Oui les etrangers ont une grande part, dans la depravation des moeurs et le deviationnisme comportemental. A l'Etat d'ouvrir l'oeil et de sanctionner tres durement. Et surtout que nos juges, tout le monde le remarque maintenant! Qu'ils sont facilement corruptibles.

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
PAPA WA ROMA 666 | UI11G4O - posté le 21.06.2019 à 11:01

Bien que je ne sois pas juriste de formation, mais nous suivons tous à la télé bcp d'émission dont les juristes nous explique par viol et ce que dit notre code pénal à ce sujet, est les 5 autres enfants regardez seulement les deux autres collègues entrain de violé la petite ou bien tous ont participé dans ce viole, c'est un viole collectif, que dit le droit sur viol, n'est ce pas le fait de toucher les organes génitale d'une personne sans son consentement ??? alors toi ce idiot de juge as tu fais tes études où ??? tu es un juge criminel, ta place est aussi en prison ensemble avec ces enfants violeurs que tu protège.

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
PAPA WA ROMA 666 | UI11G4O - posté le 21.06.2019 à 10:55

La responsabilité de nous parents oui, nous l'acceptions , mais SVP est ce ce juge n'a t il pas un faux diplôme ??? demandons nous ce juge la, le ministre de la justice doit vérifier à la loupe l'optention du diplôme de licence en droit de ce juge, c'est un fausseur, car la notion de viole dans notre droit penale veut dire quoi ??? il y aeu des preuves suffisantes pour inculpés tous ces 7 inciviques d'enfants vous comprenez pourquoi je suis pour la fermeture de la FAC de DROIT, c'est la honte de la justice congolaise RD, soyons sérieux, ce juge est un pédophile selon moi, parlons de ce juge d'idiot et incapable.retirez immédiatement son diplôme

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
"Justice" ya mboka na biso | TYE1YEX - posté le 21.06.2019 à 10:24

Qu'est ce que les parents viennent faire la.Ecran de fumee!! L'education ou responsabilite parentale est un autre sujet.Ici,l'opinion s'interroge sur l'appreciation des juges et la sincerite de la decision de "justice"!!!

Non 1
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jamel | UPHR8QX - posté le 21.06.2019 à 10:24

(Suite) aux sociétés hoteliers qui logent ces enfants pour faire un chiffre d'affaires et à l'Etat le grand absent et dmissionnaire.

Non 0
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jamel | UPHR8QX - posté le 21.06.2019 à 10:22

La responsabilité de cette affaire est partagé. Les parents de toutes ces filles ont falli totalement car c'est dégoutant de voir les photo nues de leurs filles (toutes) publié aujourd'hui. Les parents de garçons sont penelement responsable car ils ont mis les enfants en danger en leurs offrant un libertinage en outrance. Aux Libanais qui poussent nos fillettes dans de pratiques pornographiques eà cause de billets verts, aux écoles qui, parce que les parents peient un prix fort de frais négligent l'encadrement et permettent toute betises. A nous aussi car ce sont nos petites et petits freres que l'on parle ici.

Non 0
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mon Pays | H89RLQB - posté le 21.06.2019 à 10:15

(suite) Maintenant les enfants violeurs ont compris le silence du gouvernement sur ces crimes... Les enfants commencent à violer... Il faudrait commencer par sanctionner en exemplaire les violeurs pour arrêter ce fléau qui gangrène la société congolaise... Trop c'est trop... Comme le gouvernement commence à s'impliquer, c'est un bon départ... STOP AU VIOL...que ça soit sur mineure ou majeure... STOP AU VIOL en RDC...

Non 1
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mon Pays | H89RLQB - posté le 21.06.2019 à 10:13

"En effet, le ministère déplore la défaillance de la prise en charge éducationnelle dans le chef des parents, des éducateurs et de la communauté toute entière". Excellence Madame la Ministre, qui a appris à ces enfants le VIOL ? c'est vous les adultes...les viols se passent à l'Est et vous n'en faites pas cas... Ce n'est pas la première enfant à être violée... A l'Est on viole les enfants de moins de 7 ans depuis bientôt plus de 20 ans et votre gouvernement assiste passivement... Maintenant les enfants violeurs ont compris le silence du gouvernement sur ces crimes... Les enfants commencent à violer... Il faudrait commencer par sanctionner en exemplaire les violeurs pour...

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
PAPA WA ROMA 666 | UI11G4O - posté le 21.06.2019 à 09:44

Oui nous parents avons aussi notre part de responsabilité dans cette affaire et nous devons y remédier, mais la correction (justice) afin que d'autres prédateurs ne continuent plus, c'est aussi un outil, notre justice, pourquoi cet idiot de juge n'a pas condamné tous ces enfants violeurs ??? tjr le droit tjr le droit qui tue notre pays, que ce juge soit aussi frappé par son hiérarchie, nous attendons l'appel de ce procès afin que tous ces 7 enfant soient actionnés redressement sans exception.Maman ministre il faut voir cet angle la aussi

Non 0
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
DIEUTEVOIT | N1D2FAO - posté le 21.06.2019 à 09:17

La Ministre n'a pas tort. Les parents doivent bien éduquer leurs enfants. Comment des adolescents peuvent se permettre de prendre de la boissons alcoolisée? Comment les parents d'une jeune fille de seulement 13 ans la laisse participer à une ''fête nocturne ''?

Non 0
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Les femmes en période d'ovulation, des rivales aux yeux des autres femmes ?
left
ARTICLE Précédent : Violences sexuelles en RCA: la RDC va rester «attentive et solidaire»
AUTOUR DU SUJET

La partie civile propose une autre juridiction sur l’affaire de viol de l’élève de 13 ans

Société ..,

Viol à l'école Révérend Kim : « L'interdiction de l'inscription de ces élèves dans...

Société ..,

Viol collectif de la mineure de 13 ans à Kinshasa : "La justice sera rendue à la victime",...

Société ..,

Viol d’une mineure de 13 ans: le procès en appel débute le lundi 24 juin à la prison...

Société ..,