mediacongo.net - Actualités - Le FIFEF annonce la tenue prochaine du 3ème Congrès panafricain des femmes à Kinshasa



Retour Femme

Le FIFEF annonce la tenue prochaine du 3ème Congrès panafricain des femmes à Kinshasa

Le FIFEF annonce la tenue prochaine du 3ème Congrès panafricain des femmes à Kinshasa 2019-06-25
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2019_actu/06-juin/24-30/fempai.jpg -

Le Forum international des femmes de l’espace Francophone (FIFEF) annonce la tenue du troisième congrès Panafricain qu’elle organise du 28 au 31 juillet prochain à Kinshasa, à l’occasion de la commémoration de la Journée internationale de la femme africaine, dans un document du service de communication de cette structure parvenue lundi à l’ACP.

Le thème retenu pour cette année est le « Droit de la femme africaine : bilan et perspectives, horizon 2063 », indique la source.

Pour atteindre les objectifs visés par cette rencontre, la présidente de cette ONG, Denise Nzila a lancé un appel à contribution pour toutes les bonnes volontés désireuses de soutenir les actions en faveur de la femme.

Pour elle, l’évolution de l’implication de la femme africaine pour l’ancrage du bonheur et de la prospérité au sein du continent justifie la tenue de cette rencontre qui s’inscrit dans le cadre de l’accompagnement de la lutte pour l’indépendance totale de la femme.

Mme Nzila estime que ce projet répondra aux multiples défis communs et identiques que veulent relever les femmes du monde, en général et de l’Afrique, en particulier.

Le FIFEF en collaboration avec les femmes panafricaines compte, à travers ce forum, cibler les problèmes majeurs des femmes africaines dans des champs d’investigation multiples et variés afin de revisiter les textes de droit qui leur attribuent des droits et libertés souvent méconnus.

D’après le rapport 2018 de la Conférence des Nations-Unies sur le commerce et le développement (CNUCED) sur le développement humain de l’Afrique, en 2017, les femmes migrantes représentaient plus de la moitié de l’ensemble des migrants internationaux dont 47 % sont d’origine africaine.

Outre ce fait migratoire, la présidente du FIFEF a déploré le fait que les femmes aient du mal à obtenir une éducation et une formation de base de qualité à cause des barrières sociales et religieuses, l’exclusion et le mariage précoce.

Ce forum des femmes Panafricaines de Kinshasa, organisé en relation avec le FIFEF et en collaboration avec d’autres partenaires techniques et financiers, permettra aux participants, aux décideurs et au public de changer la vision et les politiques sur les droits de la femme africaine.

A en croire, la présidente du FIFEF, cette rencontre sera une nouvelle opportunité de se faire entendre devant les grandes instances de décision du continent comme l’Union africaine, grâce à l’effectivité de UA-Femmes qui sera porté par toutes les Premières dames des Etats du continent, sous la bannière de Mme Denise Nyakeru Tshisekedi.

Le FIFEF est une organisation non gouvernementale de droit congolais basée à Kinshasa. Cette structure milite pour la promotion des droits de la femme depuis 2002.


Acp / MCP ,via mediacongo.net
259 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Les femmes en période d'ovulation, des rivales aux yeux des autres femmes ?
left
ARTICLE Précédent : Violences sexuelles en RCA: la RDC va rester «attentive et solidaire»