mediacongo.net - Actualités - Beni : 8 personnes aux arrêts après l’incendie du véhicule de la riposte contre Ebola



Retour Provinces

Beni : 8 personnes aux arrêts après l’incendie du véhicule de la riposte contre Ebola

Beni : 8 personnes aux arrêts après l’incendie du véhicule de la riposte contre Ebola 2019-06-26
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2019_actu/06-juin/24-30/ebola_vehicule_incendie_19_000_1.jpg -

Huit jeunes de Beni, respectivement des mouvements Veranda Mutsanga et de la Lucha sont aux arrêts depuis cet avant-midi dans l’affaire du véhicule de la riposte incendié il y a quarante-huit heures.

Ils’agit de Fiston Isambiro 23 ans, Pascal Kathaliko 24 ans et Elize Mukononi 18 ans tous de la Véranda Mutsanga section de Beni. Mais aussi, Gloire Kaniki 20 ans, Josué Kiyonga 19 ans, Thembo Joël 19 ans, Kambale Mutseke 20 ans et Clovis Mutsuva 25 ans, tous du mouvement citoyen lutte pour le changement (Lucha)

A en croire nos sources auprès de la cellule de communication de l’état-major de la police nationale congolaise de Beni, Ces derniers sont poursuivis pour trouble dans la ville de Beni, « rébellion, incendie d’une Jeep de la riposte contre la maladie à virus Ebola et destruction d’un Poste Sante Ngongolio en commune de Mulekera le jour passé ».

Selon les mêmes sources, ce dossier est très complexe c’est le tribunal qui va en siéger. Des personnes poursuivis risqueraient la peine capitale a-t-on appris des sources concordantes

Rappelons que les membres de l’équipe de la riposte contre ebola qui voudrait acheminer des biens matériels parmi lesquels les matelas à la famille d’une des personnes décédées dernièrement d’ebola au quartier Kalinda en commune Mulekera s’est vu attaqué par les habitants hostiles aux activités de la riposte le 23 juin dernier.

Par cette nouvelle action de résistance, ces habitants voudraient dénoncer la mort d’au moins 3 personnes dans leur quartier à l’intervalle de quelques jours seulement, dit-on sur place.

Ces derniers ont d’abord passé à tabac les membres des l’équipage et incendié la jeep avec tous les biens s’y trouvant.

Roger Kakulirahi / Correspondant au Sud-Kivu
MEDIA CONGO PRESS / Prunelle RDC
1181 suivent la conversation
3 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

patrick balanganayi | 7EPH9TM - posté le 26.06.2019 à 15:37

ils ont mérité ce qu' ils cherchaient , comment s' opposer à une équipe dont ces corps médicales risquent leur vie pour vous assister cet acte d'incivisme doit être réparé de cette manière , pour servir les autres à l' exemple .notre pays n' as plus encore besoin des jeunes pareils il est temps pour nous débarrasser de nos sentiments ensemble construire notre pays de LUMUMBA, MZEE KABILA, ETIENNE TSHISEKEDI .

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme | N1XR532 - posté le 26.06.2019 à 14:03

Ce sont des sorciers ces jeunes gens. Soit ils ne comprennent plus le pourquoi de leur lutte soit c'est un sabotage pour tout le travail qu'abat le gouvernement pour éradiquer cette maladie. Alors, ils doivent subir la rigueur de la loi.

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
EN DIEU NOTRE ESPOIR | JL4Y99K - posté le 26.06.2019 à 11:50

Que la Justice fasse son travail.

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : 2ème lettre ouverte de Papy Tamba à Fify Masuka, vice-gouverneur de la province du Lualaba
AUTOUR DU SUJET

Equateur : la surveillance de la tuberculose impactée négativement par la Covid-19 et Ebola

Santé ..,

Ebola au Nord-Kivu : “D’ici-là, nous pouvons sortir de l’auberge” (Ministre provincial...

Santé ..,

Butembo : 2 personnes guéries d'Ebola quittent du CTE

Provinces ..,

Ebola : un cas de guérison signalé à Butembo

Santé ..,