mediacongo.net - Actualités - Gestion durable des forêts : des financements requis pour la pérennisation des acquis du projet Agedufor



Retour Science & env.

Gestion durable des forêts : des financements requis pour la pérennisation des acquis du projet Agedufor

Gestion durable des forêts : des financements requis pour la pérennisation des acquis du projet Agedufor 2019-06-28
Initiatives
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/agedufor_foret_0190628.png Kinshasa-

Arrivé à son terme, le projet d’Appui à la gestion durable des forêts en République démocratique du Congo (Agedufor) qui se clôture à fin août de l’année en cours, a organisé un atelier du 26 au 27 juin à Kinshasa pour réfléchir sur les moyens de capitaliser ses acquis durant les 8 années et envisager les actions à conduire dans le futur en termes globaux de gouvernance forestière et plus particulièrement, de la gestion des forêts de production.

Pour ce faire, durant deux journées, les agents de l’administration forestière et les représentants de la profession Bois ainsi que les différents acteurs de la gestion durables des forêts ont tablé leurs échanges sur 4 thématiques, à savoir : l’évolution de l'aménagement forestier en RDC depuis l'avènement du projet Agedufor en 2011 jusqu'à ce jour ; les changements induits dans la pratique de gestion des concessions forestières ; l'appui du projet dans le cadre de renforcement des capacités techniques et opérationnelles, tant de l'administration forestière que du secteur privé et enfin, les questions de gouvernance et de la légalité forestière.

Prenant la parole, le secrétaire général à l’Environnement et Développement durable a affirmé avoir « apprécié la qualité des exposés ayant sous-tendu ces thématiques qui ont été pour l’essentiel rendus avec clarté et précision par les bénéficiaires de l’assistance et de l’accompagnement du projet Agedufor », à l’image des agents de l’administration forestière et autres parties prenantes susmentionnées.

Pour ce qui est du bilan des réalisations de ce projet, le secrétaire général à l'Environnement et développement durable, l’a jugé « très satisfaisant » car il a permis aux bénéficiaires de ce projet qui sont les agents de l’administration forestière de disposer d’une série d’outils de gestion durable des forêts et d’aide à la décision. Grâce à l'Agedufor « 31 concessions, sur les 57 attendues de disposer des plans d'aménagement ; plus de 60 % des concessions forestières durablement aménagées ont été concédées ; les communautés locales riveraines sont considérées comme des partenaires à part entière dans la gestion des zones de développement rurales, les relations entre acteurs et parties prenantes sont harmonieuses, les rôles et les responsabilités établis, reconnus et acceptés », a-t-il révelé.

Et de soulever les difficultés rencontrées dans le contexte dans lequel a évolué le projet, le SG a, entre autres, évoqué la faible communication sur les acquis dans le secteur forestier au niveau du MEDD, la difficulté qu’éprouvent les collègues de l’aménagement du territoire à prendre en compte la composante forestière alors que le MEDD détient des informations susceptible d’alimenter les schémas provinciaux et national d’aménagement ou encore le manque d’appropriation, par les décideurs des conclusions et recommandations contenues dans les l’étude sur la fiscalité forestière réalisée dans le cadre du projet et dont la mise en œuvre est pourtant favorable à l’amélioration du climat des affaires… qui ne ressortent pas du projet, précise-t-il.

Malgré le contexte forestier général néanmoins difficile, il a par ailleurs salué la maitrise des dossiers dont ont fait montre les différents intervenants. Ce qui prouve à suffisance que les 8 ans du projet Agedufor n’ont pas été vains. Un travail colossal de transfert de compétences à des individus qui, pour la plupart, ont été formés sur le tas dans le domaine de l’aménagement forestier, a été accompli, a-t-il salué.

Le projet d'appui à la gestion durable des forêts en RDC(Agedufor) a été mis en œuvre depuis 2011 par le ministère de l'Environnement et Développement durable (MEDD), avec l'appui financier de l'Agence française de développement (AFD) et l'assistance technique d'un consortium de bureaux d'études (Oréade - Brèche, FRM-I et Egis international).

« La session qui s’est clôturée jeudi 27 juin, aura donc permis de proposer quelques perspectives de solutions, bien entendu, discutées en termes de faisabilité, dans un cadre inclusif, dont le format sera déterminé tout prochainement », a clôturé le secrétaire général à l’Environnement.


MEDIA CONGO PRESS / mediacongo.net
475 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : C’est prouvé : vous ne pouvez pas avoir plus de 150 « vrais » amis sur Facebook
left
ARTICLE Précédent : Une Firme suisse compte s’impliquer dans la construction des parcs publics en RDC