mediacongo.net - Actualités - Sommet USA-RDC : Un garde du corps de Kabila agresse un opposant à Washington

Retour Diaspora

Sommet USA-RDC : Un garde du corps de Kabila agresse un opposant à Washington

Sommet USA-RDC : Un garde du corps de Kabila agresse un opposant à Washington 2014-08-08
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/kabila-garde-du-corps-washington-sommet-usa-afrique.jpg Washington-

Le Département d'État américain (Ministère des Affaires Étrangères) a pris des mesures pour demander la poursuite d'un des membres de la délégation du président de la République démocratique du Congo (RDC), Joseph Kabila, qui aurait été filmé jeudi 07 août sur une vidéo entrain de tabasser un manifestant dans les rues de Washington DC, capitale des États-Unis.

L'incident aurait été capturé sur vidéo et publiée sur YouTube

Une vidéo postée sur YouTube montre un homme dans un costume sombre donnant des coups de pied à la tête d'un manifestant pendant qu'il était au sol près d'un membre du service de la police métropolitaine de DC, paraissant essayer de désamorcer la situation.

 

« Nous sommes toujours en train de rassembler les détails de l'incident, mais nous sommes très préoccupés par les informations selon lesquelles des manifestants auraient été attaqués par des membres de l'entourage du président », a déclaré le département d'État dans un communiqué jeudi. « Nous prenons très au sérieux le droit à la liberté d'expression, et [l’usage de] violence contre des manifestants pacifiques est totalement inacceptable. »

La déclaration poursuit en saluant les efforts de la police de DC pour venir en aide aux manifestants : « Nous avons communiqué notre inquiétude à la délégation de la RDC dans les termes les plus forts possibles», ajoutant que : « Nous avons demandé une levée de l'immunité pour permettre aux personnes concernées de faire face à des poursuites. Si elle n'est pas accordée, nous allons demander qu'ils quittent les États-Unis immédiatement ! »  

Un porte-parole de la police métropolitaine DC s’est refusé à tout commentaire, et le porte-parole du Service Secret des États-Unis (Garde Présidentielle) a simplement indiqué que l'enquête serait gérée par le Département d'État.

Selon un rapport sur les droits de l'homme 2013 du département d'Etat , le président Joseph Kabila a été élu en 2011 par des élections dont les observateurs internationaux ont considéré « manqué de crédibilité. » D’après les éléments de ce rapport, certains ONG (Organisations non gouvernementales), dont Human Rights Watch, révèlent que les forces de sécurité ont tué ou arbitrairement emprisonnées des dizaines de citoyens avant le vote». 

La situation des droits de l'homme dans le pays est toujours aussi pauvre et ce, malgré la nomination par Joseph Kabila d'une commission des droits de l'homme.« Les éléments des [forces de sécurité de l'État] continus d’harceler, battre, intimider, faire des arrestations arbitraire et de détenir des défenseurs locaux des droits de l'homme et certains travailleurs d’ONG locaux, en particulier lorsque ces ONG publient ou prennent en charge les victimes de ces violences ou révèlent l'exploitation illégale des ressources naturelles de l'Est », indique le rapport.

Le président Kabila est en visite à Washington, pour un sommet des dirigeants africains, à l'invitation du président Obama. 

------------------
Source: Time
http://time.com/3090039/congos-presidential-entourage-investigated-for-beating-protesters-in-u-s/
Par Michael Scherer
Traduit de l'anglais pour mediacongo.net par K. Dido

 


mediacongo.net
926 suivent la conversation
0 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
right
ARTICLE SUIVANT : Moïse Katumbi communie avec la population zambienne
left
ARTICLE Précédent : Basket-ball : l’ex-internationale Philo Bompoko inhumée en France
AUTOUR DU SUJET

Elections du 23 décembre: le Rassemblement pose 5 préalables

Politique ..,

Allocution du président Kabila ce jeudi à 15 heures devant le Parlement

Politique ..,

Kisangani : des universitaires lancent une pétition contre un 3e mandat de Joseph Kabila

Provinces ..,

Présidentielle: Monique Mukuna Mutombo, la femme qui défie les hommes

Femme ..,