mediacongo.net - Actualités - Justin Kangundu sollicite une rencontre entre le Chef de l’Etat et les députés nationaux invalidés



Retour Politique

Justin Kangundu sollicite une rencontre entre le Chef de l’Etat et les députés nationaux invalidés

Justin Kangundu sollicite une rencontre entre le Chef de l’Etat et les députés nationaux invalidés 2019-07-09
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2019_actu/07-juillet/08-14/Kangundu_justin_19_000.jpg -

(c) Justin Kangundu

Le secrétaire général du parti Actions alternatives pour la renaissance du Congo (AARC), le député national Justin Kangundu Khossy, invalidé vendredi dernier par la Cour constitutionnelle, pour le compte de la circonscription de Bulungu, dans la province du Kwilu, a sollicité, lundi 8 juillet 2019, une rencontre entre le Président de la République Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo et l’ensemble des députés nationaux invalidés par cet organe de la loi.

Justin Kangundu qui s’exprimait au cours d’un point de presse animé au siège de ce parti politique, dans la commune de Kinshasa, a indiqué qu’il s’agit d’un vœu formulé à l’endroit du Chef de l’Etat, en tant que Magistrat suprême, estimant que cet entretien sera un signal fort face aux derniers arrêts de la Cour constitutionnelle qui, selon lui, dénotent l’absence d’un Etat de droit.

En ce qui le concerne particulièrement, le secrétaire général de l’AARC s’insurge contre le fait que cette Cour, à travers le président de sa chambre spéciale, Evariste-Prince Funga, ait décidé de son invalidation en faveur de sa concurrente Louise Mayuma du PPRD.

« Sur les six sièges à pourvoir pour la circonscription électorale de Bulungu, la liste AAB, son regroupement politique, était 5ème avec 8.434 voix, de loin supérieur à la liste PPRD de Louise Mayuma qui était 12ème avec 6.074 voix. La Cour ne devait donc pas donner une place à Mme Mayuma », a-t-il expliqué.

Arrêt rendu sans recomptage manuel des voix

Pour lui, le président de cette chambre spéciale a, pour des raisons évidentes, rendu un arrêt vide de tout chiffre pour n’avoir pas recouru à certaines étapes précédentes, notamment l’opération de recomptage manuel des voix, tel qu’exigé par la loi.

Laquelle opération conditionne, selon la loi, la présence d’un greffier dûment mandaté par une autorité compétente de cette Cour, la présence des parties au procès ou de leurs témoins, le pouvoir organisateur représenté par un expert de la Ceni ainsi qu’un PV reprenant le nombre de voix obtenues par chaque partie au procès.

Justin Kangundu demande également à l’autorité morale de la plateforme Front commun pour le Congo (FCC), de recevoir en audience tous les députés élus se trouvant dans ce cas, promettant mais invalidés, en vue d’une solution durable. 


ACP / MCP, via mediacongo.net
1094 suivent la conversation
3 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Mampuya | GFNVXBG - posté le 09.07.2019 à 09:57

Le président de la République est magistrat supreme, mais n'est pas la cours constitutionelle, sont 2 organes indépendants. Dit ceci chacun est libre de solliciter une odience.

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
KALUMBA | TR57OBY - posté le 09.07.2019 à 09:51

BO KOMESANA NA TRICHEKEDI, Tourisme na ba discours ya pamba pamba. Ba discours ekoma neti ba recitation, sans aucun effet. CENI, Cour constitutionelle, Assemblee Nationale, les Provinces, l'armee, la police, le Gouvernement tous appartient A Hypolite Kanambe, et les talibans croient au deboulonnement kiekiekiekiekiekiekie Il faut etre malade. FCC-CACH est une alliance, un mariage, un partenariat, comme disait le marechal Mobutu " TATA BOO ? MOKO ! LISANGA BOO ? MOKO ! Sous l'autorite' morale de Hypolite Kanambe.

Non 1
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Le livre ouvert | U7NPB7H - posté le 09.07.2019 à 09:23

Nous espérons que SEM Le Président comprend qu'il est hyper urgent de nommer d'autres juges pour la cour constitutionnelle. ce serait un début de déboulonnement. Charles NAWEJ et Jeanine MABUNDA n'ont pas été déboulonnés, maintenant, ces juges de la honte, ne le seront peut-être pas non plus. Alors à quand le début de déboulonnement ?

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Renforcement des liens de coopération entre Berlin et Kinshasa
AUTOUR DU SUJET

Les députés validés puis invalidés par la Cour constitutionnelle promettent de "siéger à la...

Politique ..,

Cour constitutionnelle : les députés invalidés en sit-in, ce mardi à la Cour constitutionnelle

Politique ..,

« La Cour constitutionnelle de la honte », Fayulu

Sur le net ..,

Moralisation de la vie politique, Mbikayi exige des poursuites judiciaires contre les députés...

Politique ..,