mediacongo.net - Actualités - Un tribunal confirme que Donald Trump ne peut pas bloquer ses détracteurs sur Twitter



Retour Sur le net

Un tribunal confirme que Donald Trump ne peut pas bloquer ses détracteurs sur Twitter

Un tribunal confirme que Donald Trump ne peut pas bloquer ses détracteurs sur Twitter 2019-07-10
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2019_actu/06-juin/01-07/trump_twitter_19_0214.jpg -

L’an dernier, une juge fédérale avait estimé que le président américain pratiquait de la « discrimination d’opinion » en empêchant ses critiques de s’abonner à son compte personnel.

Le président américain n’a pas le droit de bloquer ses opposants sur Twitter juste parce qu’ils ne seraient pas d’accord avec lui. C’est ce qu’a assuré une cour d’appel composée de trois juges mardi 9 juillet. Ces magistrats confirment ainsi une décision prise l’an dernier par une juge fédérale, qui avait estimé que le locataire de la Maison Blanche pratiquait de la « discrimination d’opinion » en empêchant ses critiques de s’abonner à son compte personnel @realDonaldTrump.

La magistrate avait alors considéré que la possibilité de réagir aux fréquents Tweet présidentiels, en les commentant, s’inscrivait dans l’exercice de la liberté d’expression protégée par le premier amendement de la Constitution. Le ministère américain de la justice avait fait appel.

Un espace public lié à ses fonctions officielles

Dans sa décision rendue publique mardi, la cour a affirmé que Donald Trump avait bien fait de son compte Twitter, suivi par 61,8 millions de personnes, un espace public lié à ses fonctions officielles. « Le premier amendement ne permet pas à un responsable gouvernemental qui utilise un compte sur les réseaux sociaux pour toutes sortes de raisons officielles d’exclure, dans le cadre d’un dialogue en ligne par ailleurs ouvert, des personnes exprimant des opinions avec lesquelles ce responsable ne serait pas d’accord », écrivent les magistrats dans un jugement de 29 pages.

Ce dossier était né d’une plainte déposée par le Knight Institute, une organisation de défense de la liberté d’expression dépendant de l’université de Columbia, au nom de sept personnes « bloquées » par M. Trump. On trouvait parmi elles un comédien new-yorkais, un professeur en sociologie du Maryland, un policier texan et une chanteuse de Seattle que le blocage empêchait de voir les Tweet postés quasi quotidiennement par le président, et d’y répondre directement.

Le ministère avait fait valoir que Donald Trump n’agissait pas en sa qualité de président quand il bloquait des utilisateurs, une interprétation repoussée par les juges. « Nous considérons que les preuves de la nature officielle du compte sont accablantes, écrivent-ils dans leur décision. Nous considérons également qu’une fois que le président a choisi une plate-forme et a ouvert cet espace interactif à des millions d’utilisateurs et de participants, il ne peut exclure spécifiquement ceux avec qui il n’est pas d’accord. »


Le Monde / MCP, via mediacongo.net
262 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Yahoo! réduit la voilure
left
ARTICLE Précédent : USA: Au zoo du Bronx, elle entre dans l'enclos des lions pour leur dire "Je t'aime"
AUTOUR DU SUJET

Les États-Unis plongés dans une crise constitutionnelle

Monde ..,

Destitution: un deuxième lanceur d'alerte prêt à témoigner contre Trump

Monde ..,

New York : Félix Tshisekedi s’est entretenu avec Donald Trump

Politique ..,

Impeachment : Donald Trump fragilisé par de nouvelles révélations

Monde ..,