mediacongo.net - Actualités - Elections : l’UDPS, Lamuka et la NSC du Congo rejoignent le CLC et exigent une autre équipe à la Cour constitutionnelle et à la CENI



Retour Politique

Elections : l’UDPS, Lamuka et la NSC du Congo rejoignent le CLC et exigent une autre équipe à la Cour constitutionnelle et à la CENI

Elections : l’UDPS, Lamuka et la NSC du Congo rejoignent le CLC et exigent une autre équipe à la Cour constitutionnelle et à la CENI 2019-07-17
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2019_actu/07-juillet/15-21/nangaa-corneille-cour-constitutionnelle-ceni.JPG -

Le Comité laïc de coordination (CLC), depuis le vendredi 12 juillet 2019, vient de briser le silence qu’il avait observé depuis le 29 janvier dernier, cinq jours après le serment de Félix Tshisekedi comme Président de la République. Le CLC a attendu la fin du traitement des litiges liés aux élections du 30 décembre 2018 pour lancer ce communiqué inaugurant son retour sur la scène, à la défense de la démocratie pour l’intérêt de la population congolaise.

Aussitôt annoncé, d’autres structures n’ont pas tardé à se joindre à lui en soutenant tout ce qui est repris dans son communiqué. Le cas de l’UDPS qui, par une déclaration faite sur Top Congo FM, soutient la démission des juges de la Cour constitutionnelle et de l’équipe de la Ceni que dirige Corneille Nangaa qui ont créé une situation chaotique à l’issue des dernières élections organisées le 30 décembre 2018.

Dans le même registre, la coalition Lamuka adhère à la déclaration du CLC et exige la démission imminente des juges de la Cour constitutionnelle qui ont rendu des arrêts corruptibles décriés par tous les congolais. Il demande également le départ de l’équipe Nangaa arrivée fin mandat depuis quelques semaines.

Pour la Nouvelle société civile du Congo, c’est depuis le 30 juin dernier que l’actuel bureau de la Ceni est arrivé à la fin de son mandat de six ans non renouvelables. A cet effet, cette organisation dirigée par Jonas Tshiombela a initié, depuis le samedi dernier, une pétition sur la dépolitisation et la réforme de la Ceni, qui est une institution d’appui à la démocratie. La NSCC démontre que la composition actuelle de la Ceni ne reflète pas son indépendance.

Jonas Tshiombela, Coordonnateur national de la Nouvelle société civile du Congo ; Jérôme Bonso, Président de la Ligue nationale des élections libres et transparentes (Linelit) et coordonnateur de la plateforme « Agir pour des élections transparentes et apaisées (AETA) ; Alain Lomanja, Analyste des questions électorales, montent au créneau pour faire de propositions concrètes qui seront rendues publiques d’ici là.

La non-publication des résultats a permis à la Cour de rendre des arrêts à son gré 

Le CLC qui est une machine de la démocratie ayant largement contribué à l’obtention des élections, veut recadrer les choses. Selon cette organisation dirigée par Isidore Ndaywel, la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) n’ayant toujours pas communiqué le détail des résultats électoraux, elle rend impossible tout jugement sérieux sur les litiges électoraux. La situation profite à la Cour constitutionnelle de rendre les arrêts à son gré en invalidant 23 députés d’opposition proclamés « élus » par la Ceni, avant de réhabiliter la moitié d’entre eux début juillet de manière tout aussi peu convaincante. Alors que ses arrêts sont irrévocables, la Cour constitutionnelle, elle-même, les a rendus révocables.

« C’est avec regret que le CLC constate que les alertes qu’il n’a cessé de lancer dans la phase préélectorale se trouvent largement confirmées. La gestion électorale, en dehors d’avoir abouti à l’expérience de l’alternance au sommet de l’Etat, a plutôt accouché d’une crise postélectorale majeure dont la RDC aurait pu se passer. Ce cauchemar est l’œuvre délibérée de deux grandes institutions de la République, à savoir la Commission électorale nationale indépendante et la Cour constitutionnelle », précise le communiqué de Comité laïc de coordination. 


DIA / MCP, via mediacongo.net
8737 suivent la conversation
20 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Lwabeya Ntumba | LAAJN8T - posté le 17.07.2019 à 16:56

Même l'UDPS???????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????? La fraude ......

Non 1
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Emmanuel Miji Ngomi | 7T1YGSV - posté le 17.07.2019 à 12:28

Le Congo appartient aux 81 millions des congolais et non à un regroupement d’hommes représentant quinze regroupements et partis politiques congolais – dont certains se revendiquant jadis de l’opposition et ayant dédoublé les anciennes vrais partis de l’opposition – ayant adhéré à une plateforme jadis électorale et qui bizarrement aujourd’hui prédatrice de toutes les institutions de la République à cause des élections qui ont été organisée anarchiquement par une CENI inféodée et donc les résultats rocambolesques ont été validées par une cour constitutionnelle aux habitudes de valider et d’invalider ses propres décisions au gré du vent . Courage...

Non 0
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
gomes | IQNKUTC - posté le 17.07.2019 à 11:17

Il faut que fatshi change de face et dire "J'ai trouvé ce que je cherchais". Pour la cause du peuple meme s'il faut aller au diable et la repentance le lendemain...

Non 2
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Lanceur d'alerte | WUSQ2J3 - posté le 17.07.2019 à 10:13

Il faut aussi changer tous les dirigeants de la fecofa car ils sont malhonnêtes et notre football n'évolue pas.Omari est la depuis 2005.Pourquoi un seul individu depuis tout ce temps?Pourquoi avons nous,alors,exigé le départ de Kabila de la Présidence alors qu'on laisse d'autres dictateurs et médiocres continuer à se faire appeler "Homme Moderne"

Non 1
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
PAPA WA ROMA 666 | UI11G4O - posté le 17.07.2019 à 10:01

#savethekongo | CM9I8SU - posté le 17.07.2019 à 09:21, quand j'explique clairement ce dont tu as écris les gens me prennent pour un sadique, or je dis ce qui est vrai et toi aussi tu viens de le dire, nous devrions nettoyer KINGAKATI et ses alentour correctement comme on nettoie un WC de ses saletés qui n'est autre que KABILA et sa suite après nous nous occuperons de nos frères qui ont vendu le pays, tels STEVE MBIKAYI,KOKONYANGI,tous les idiots comme NAANGA et les juges de la CC ceux la doivent être pendu soit bruler vifs sur la place public et cela servira de leçon aux prochains gouvernants de la RDC, la leçon doit être forte et exemplaire afin qu'aucun politicien n'ose trahir...

Non 3
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme de Tibidi | NIH75ZD - posté le 17.07.2019 à 10:00

Aller jusqu'au bout de la logique et méconnaître tous les arrêts rendus par cette Cour de la honte. Et surtout, ne nullement plus évoquer un arrêt quelconque de cette Cour pour légitimer quelque succès electoral quelconque.

Non 1
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
#savethekongo | CM9I8SU - posté le 17.07.2019 à 09:21

Le pays est sous occupation etrangere messieurs! Qui parle du dossier Minembwe? Azarias Ruberwa et ses accolites veulent creer un Etat au sein de notre mere Patrie. Chassons d'abord les occupants, ensuite les traitres seront pendus solenement au stade de martyrs. #savethekongo

Non 4
Oui 13
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme! | ET86R2M - posté le 17.07.2019 à 09:14

LA CENI et LA COUR CONSTITUTIONNELLE DE HONTE!

Non 0
Oui 18
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
bobo | T3DJ93C - posté le 17.07.2019 à 08:51

Les mediocres doivent partir SVP , Pays de MERDE.

Non 1
Oui 14
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
chunks | Z28NX2R - posté le 17.07.2019 à 08:45

Tout le congo est derriere cette declaration de balayer la CENI et la COUR CONSTITUTIONNELLE de la rdc immediatement car sont fatigués ses constituants. A vous S.E.Mr FATSHI de le faire trop vite que possible afin de redorer le blason de ces deux grandes institutions de la rdc.

Non 1
Oui 25
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
willcow | KCTZP8R - posté le 17.07.2019 à 08:41

Mes prédécesseurs, c’est claire comme l’eau de la roche. Quand on arrive fin mandat, intellectuellement averti on dépose sa démission sans bousculade. Mais, c’est regrettable en RDC ; la nature de nos politiciens/RDC c’est la corruption, le vol, etc (tous les maux) et ensuite rester à son poste par force (D’OU TU RESTES PAR FORCE, ON TE DÉLOGE PAR FORCE). Let and see.

Non 0
Oui 18
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Le sage | SD3Y66Q - posté le 17.07.2019 à 08:32

De tous ceux qui se sont exprimés ici, seule l'UDPS est ingrate. Elle aurait mieux fait de se taire car son président est le fruit de cette immoralité des juges. Elle en est le premier bénéficiaire, c'est ce que les kinois appellent Merci bapesaka na mbwa.

Non 5
Oui 33
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
KALUMBA | TR57OBY - posté le 17.07.2019 à 08:23

Nous avons un probleme monster en RDC. Oui nous voulons que la vraie justice s'occupe de ces mediocres mais Felix Trichekedi sera notre barrage car il est en alliance, partenariat avec ces meme mediocres. Deboulonner les mediocres Trichekedi risqué de sauter aussi car ils ont toute la verite'. Cette fraude electorale va nous conduire dans un chaos profound.

Non 4
Oui 24
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Le livre ouvert | U7NPB7H - posté le 17.07.2019 à 08:08

Merci CLC pour ces analyses. Elles rencontrent l'assentiment de tous. Tous les acteurs de la CENI et de la cour constitutionnelle non seulement doivent démissionner mais déférer à la justice pour que lumière soit faite dans toute la cacophonie qu'ils ont créées au pays afin de servir d'exemples.

Non 0
Oui 28
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
KALUMBA | TR57OBY - posté le 17.07.2019 à 07:51

Il faut arreter tous ces gens que Hypolite Kanambe a rendu des idiots.

Non 1
Oui 23
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
LE GLAS des imposteurs | 1XVY75Q - posté le 17.07.2019 à 07:50

Même l'udps en minuscule,souhaite le départ de ses potiers???? Le grand LAMUKA oui car réel gagnant.

Non 3
Oui 38
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
KALUMBA | TR57OBY - posté le 17.07.2019 à 07:46

SHAKA | 2ZKD172 - posté le 17.07.2019 à 02:11 Ton enfant soldat rebelle imposteur kadogo t'a engage' A poster tes commentaires meme A 2H00 du matin ???? Tu es un TCHEMBE-TCHEMBE de l'ANR ??? Tu n'a rien A faire maintenant, prend ton cousin et rentrez au Rwanda.

Non 1
Oui 35
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
le double | EFRMHPD - posté le 17.07.2019 à 07:40

Cette sale cour qui fait la honte non seulement du pays mais aussi à la face du monde doit démissionner immédiatement.c'est clair les arrêts de la cour sont irrévocables mais ces mêmes juges viennent de les rendre révocables! C'est quoi ça? Il n'y a que dans ce pays où l'on peut voir un juge à la Cour constitutionnelle être au dessus de la constitution.Bande de malades dégagez!

Non 0
Oui 31
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
L'unité | 5O7OOY8 - posté le 17.07.2019 à 02:59

Exigent!!!!! Est-ce que ceux qui animent ces organes sont nommés à vie ? De part son caractère , le CLC ne peut-il pas nous organiser des activités purement spirituelles? Un pays où chacun idiot peut grandement ouvrir sa bouche et exiger ce que lui dicte son inconscience , feignant oublié la procédure voulue par la démocratie tant réclamée. Ou alors c'est seulement quand on est gagnant qu'il y a Etat de droit ?

Non 48
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
SHAKA | 2ZKD172 - posté le 17.07.2019 à 02:11

le président TSHILOMBO n'importe quel groupuscule ou clown vas lui dicté quoi faire,alors que ce le rôle des élus du peuple on dejas entendue la CENCO,le soit disant société civile,quelque extrémistes fanatiques,des associations bidon tribales et certains partis politique,il est faible ou quoi ?

Non 34
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Renforcement des liens de coopération entre Berlin et Kinshasa
AUTOUR DU SUJET

Foule exceptionnelle à Alger pour le dernier vendredi avant la présidentielle

Afrique .., Alger, Algérie

Bolivie : L’Organisation des États américains conclut à une «manipulation» de l’élection

Monde ..,

Présidentielle en Côte d’Ivoire : Ouattara souhaite une caution à 100 millions et ne...

Afrique .., Abidjan, Côte d'Ivoire

Guinée-Bissau: Eliminé dès le premier tour, le président sortant accepte sa défaite

Afrique ..,