mediacongo.net - Actualités - Élection du Bureau définitif du Sénat : "Une question de vie ou de mort politique pour le FCC" (Constant Mutamba)



Retour Politique

Élection du Bureau définitif du Sénat : "Une question de vie ou de mort politique pour le FCC" (Constant Mutamba)

Élection du Bureau définitif du Sénat : "Une question de vie ou de mort politique pour le FCC" (Constant Mutamba) 2019-07-19
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2019_actu/07-juillet/15-21/mutamba_constant_19_002.jpg -

Constant Mutamba, président de la Nouvelle Génération pour l’Emergence du Congo, NOGEC

Constant Mutamba, leader de la Nouvelle Génération pour l’Emergence du Congo (NOGEC) a déclaré jeudi 18 juillet 2019, au cours d’un long entretien accordé à Ouragan FM, que l’élection du bureau définitif du Sénat est une question de vie ou de mort pour sa famille politique, le Front Commun pour le Congo (FCC).

En première ligne au soutien de la candidature d’Alexis Thambwe Mwamba, le jeune leader rappelle que le FCC ne donnera pas un chèque en blanc à ceux qu’il considère comme les thuriféraires de sa disparition.

Et pour arrêter ce que sa plateforme politique qualifie de complot , Constant Mutamba pense que les sénateurs de son camp savent qu’il faut gagner haut la main ce vote du Bureau définitif du Sénat pour taire les mauvaises langues.

Évoquant la question du choix du candidat FCC à la présidence du Bureau de la Chambre Haute du parlement, l’organisateur de la marche de soutien à la candidature de Thambwe Mwamba assure que le processus de désignation de l’ensemble du ticket FCC a fait l’objet de débats houleux et a surtout requis le consensus de tous les regroupements.

Ci- dessous, l’intégralité de l’interview.

Ouragan FM : Constant Mutamba bonjour ! On vous a vu organiser des marches pour soutenir le candidat Alexis Thambwe Mwamba. Pourquoi tout ça alors que Bahati fut l’un des vôtres ?

Constant Mutamba : Bonjour, parce qu’une frange de la population a estimé à un certain moment que l’honorable Bahati Lukwebo avait raison de dire que la candidature de l’honorable Alexis Thambwe Mwamba n’avait pas requis l’assentiment de la population congolaise. Et que l’honorable Alexis Thambwe Mwamba est un candidat bureaucrate, technocrate qui soit totalement déconnecté des réalités des Congolais lambda. Voilà pourquoi, nous avons voulu démontrer à travers cette action de mobilisation de la jeunesse, le contraire de cette information.

Pensez- vous que l’ultimatum lancé par le FCC aux mandataires de l’AFDC-A sera respecté ?

Absolument, l’ultimatum va être respecté dans la mesure où tous les candidats FCC avaient été financés. Ils avaient reçu l’enveloppe pour la caution et la campagne dans le cadre du Front Commun pour le Congo. Je vous assure que c’est l’autorité morale du FCC qui avait déboursé l’argent pour tout le monde. De ce point de vue une fois élu, vous conviendrez avec moi que vous appartenez politiquement au FCC et juridiquement aux regroupements qui ont été créés juste pour besoin de la cause.

Le problème, ce qu’il y a de la résistance.

C’est normal, nous sommes en démocratie, ces résistances ne vont pas pourtant constituer l’objet des blocages de la décision que la Conférence des présidents a prise. Celle consistant à donner un ultimatum à tous ceux qui ont bénéficié des postes de responsabilité en tant que FCC de pouvoir se déterminer.

Si jamais ils ne respectent pas, qu’est-ce qui va se passer ?

Le FCC, à travers la Conférence des présidents, en tirera toutes les conséquences politiques.

C’est-à-dire que vous allez les chasser, vous allez utiliser des motions de défiance pour exclure les gouverneurs et vice-gouverneurs alors qu’ils ont été élus ?

Seule la Conférence des présidents déterminera et définira clairement le type des décisions qui s’imposera.

Entre temps, ne pensez-vous pas qu’il y a une certaine dictature qui s’installe au sein du FCC ?

Au FCC, rien ne s’impose, tout se concerte. Il n’existe nulle part ailleurs une structure qui s’appelle la Conférence des présidents, appelée à valider et à délibérer sur pratiquement toutes les questions concernant le fonctionnement de la famille politique. Et pour ce qui concerne la question liée à la désignation du ticket du FCC, je dois rappeler que les trois étapes démocratiquement approuvées par tous avaient été envisagées, en vue de la désignation des candidats. 1. Proposition des noms par les présidents des regroupements politiques ; 2. Délibération de l’autorité morale ; 3. Validation des choix par la Conférence des présidents des regroupements politiques.

Mais au delà de ce processus rocailleux de désignation, il y a des critères clairs qui ont été prédéfinis et qui ont concouru à la désignation du ticket. Il s’agit de :

1. Poids politique : Combien de députés, combien de sénateurs dont tel ou tel autre regroupement politique dispose ;
2. C’était le principe de la solidarité. Ici quelque soit le nombre d’élus au niveau de la Chambre Haute, il est de principe au besoin de la cause, au besoin de l’unité du groupe de pouvoir aussi tenir compte de sa voix ;

3. Enfin, ce sont les considérations régionales. Il fallait se rassurer que lorsque le président est de telle province, que le premier vice-président soit de telle autre province. D’où vous voyez Alexis Thambwe Mwamba est du Maniema mais son premier vice-président, Evariste Boshab représente le Grand Kasaï. Vous avez le questeur Ubuye qui représente le Kivu, vous avez Tibasima qui représente le Grand Oriental, et bref tous les grands blocs régionaux de la République ont été respectés et sont représentés.

Donc, voilà le processus combien rocailleux qui a conduit à la désignation de l’honorable Alexis Thambwe Mwamba au perchoir du Sénat ainsi que de toute son équipe.

On annonce que le sénateur Kabila sera le jour du vote, n’est-ce pas là une crainte que manifeste le FCC, puisque la présence de l’autorité morale obligera tout tous les sénateurs à se conformer au mot d’ordre ?

Pas du tout. C’est de son droit en tant que sénateur de pouvoir aussi voter. Donc le président Kabila a tous les droits dont disposent les sénateurs.

Qu’est-ce qui fonde votre conviction que l’honorable Alexis Thambwe Mwamba va gagner l’élection ?

C’est l’esprit de discipline, de cohésion et d’unité qui caractérise tous les animateurs du FCC. Nos respectueux et distingués honorables sénateurs sont conscients des graves complots qui sont ourdis nuit et jour pour la déshérence du FCC. Et le choix, le vote en faveur du ticket du FCC dans son ensemble le jour J sera bien le vote d’honneur. Il est une question de vie ou de mort politique. Soit nous acceptons de continuer à suivre, soit nous acceptons de mourir. Imaginez un seul instant que les candidats pour le ticket FCC ne passent pas au Sénat, ça sera l’hécatombe pour le FCC.

Et c’est ce qui est malheureusement voulu, souhaité et concocté par nos adversaires politiques. Et les sénateurs FCC sont conscients de cette réalité, et ne voudront jamais donner un chèque en blanc à tous ces pourfendeurs, tous ces thuriféraires de la disparition du FCC. Tous, nous resterons plus que jamais très forts, très unis après le vote qui sera d’ailleurs à la majorité écrasante. Parce que même l’honorable Modeste Bahati Lukwebo votera ce jour là pour Alexis Thambwe Mwamba ainsi que l’ensemble du ticket FCC.

Par quelle magie Modeste Bahati Lukwebo votera pour Alexis Thambwe Mwamba ?i

Parce qu’il est conscient qu’il n’a jamais été candidat président du Sénat. Son ambition était et demeure être vice-premier ministre et ministre des Transports et non président du Sénat. Je vous le répète.

Dernière question, le leader de l’autre AFDC, Modeste Bahati Lukwebo menace de poursuivre le FCC en justice si jamais vous continuez à intimider les cadres de son parti. Qu’en pensez-vous ?

Mais ça m’étonne que ça vienne de lui qui a pourtant déclaré que le FCC n’avait pas de personnalité juridique. Alors de quel droit peut-on poursuivre en justice une personne qui n’a pas de personnalité juridique ?

Que voulez-vous dire par là ?

Non, c’est une réponse que j’ai donnée à votre question.

Monsieur Constant Mutamba nous vous remercions.

C’est moi qui vous remercie.

Charles Masudi
Ouragan FM / MCP, via mediacongo.net
6582 suivent la conversation
15 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Anonyme | NG41L81 - posté le 20.07.2019 à 22:02

bakomesana

Non 1
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
SHAKA | 2ZKD172 - posté le 20.07.2019 à 19:32

MUSA et vous croyez BEMBA,FAYULU,MUZITO,KATUMBI,LUMBI sont des bons exemples pour la future génération ? le tribalisme, il n'y a pas mieux que TAMBWE chez CASH comme LAMUKA tous pareils ce la meme classe politique qui changent juste de coalition ou de parti

Non 2
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Musa | G14FZFF - posté le 20.07.2019 à 17:25

FCC sont les anciens politiciens qui ont detruit le pays ba tout le niveau. Tambwe Mwamba n'est pas un bon example a la generation FUTURE "les JEUNES". Il a fait la Rebellion lors du reigne de MUSE KABILAet il a bombarde' un AVION des Civiles qui a tue' beaucoups des Congolais. La Belgique a son DOSSIER pour les CRIMES de l'assinant du peuple cxongolais. Tambwe Mwamba ne peut pas mettre ses pieds a l'EUROPE ni en AMERIQUE. tous ses biuens sont GELES'. Il sera JUGER bientot et sa place sera a la CPI. Il ne peut pas faire le voyage internationale pour les co-operations duplomatique. D'ou il ne peut pas etre PRESINT du SENAT.

Non 1
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
SHAKA | 2ZKD172 - posté le 20.07.2019 à 15:51

RAISON ça sont illusion a part les bangalas et les bayakas personne d'autres n'aiment votre Lamuka

Non 2
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
RAISON | SHQT266 - posté le 20.07.2019 à 15:22

Le CASH et Lamuka sont soutenus par la plus grande partie de la population congolaise...

Non 2
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
RAISON | SHQT266 - posté le 20.07.2019 à 15:21

Le FCC n'est pas aimé par le plus grand nombre de la population congolaise....

Non 3
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
chunks | Z28NX2R - posté le 20.07.2019 à 10:47

En voyant dans son bureau une sorte de tauge, on peut croire que c'est bien quelqu'un qui est passé au banc des etudes pour etaler ce soit disant tauge au moment où c'est un fénéant et illetré tout fait qui ne connait meme distinguer la plateforme politique et un regroupement politique concernant les documents et droit juridiques qui mettent en etat de droit l'afdc-a. Honte vraiment à nos soient disant juristes de formation qui finissent leurs etudes par corruption etant de la plateforme principalement fondée sur la CORRUPTION ABSOLUE! On va vous deboulonner trop bientot toi!

Non 1
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | GFNVXBG - posté le 20.07.2019 à 10:16

Le message est simple. Le Mr. explique la methodologie suivie par le FCC dans son débat interne pour la désignation du candidat Tambwe. Les sympatisants du FCC sont ils contents de la méthologie, du modus opérandi ? Surtout du moment ou Bahati nous a parlé du dictature dans le FCC,puis du Mwelanyi eecc. Pour le reste, nous avons déjà dis, la politique coute cher, ce ne pas en vendants des chikwangues ou mangues qu'on trouve l'argent. Mende a son temps avait dit le FCC est très organisé en tout moyens et hommes. Nous devons nous demander, les parti comme UDPS, UNC, MLC comment s'étaient organisés pour les élections. Notre démocratie est jeune, nous devons savoir comment...

Non 2
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
kimbilikiti | HY4YZL1 - posté le 20.07.2019 à 06:03

mawa mingi....le people ne se retrouve pas dans tout ces idioties. arretez de distraire

Non 1
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
willcow | KCTZP8R - posté le 20.07.2019 à 05:04

Mes prédécesseurs, Mr. Constant était libre de s'exprimer, mais il a beaucoup laisser entendre le financement de tous les membre/FCC par leur autorité morale (pour gagner à une compétition, il faut mettre tous les moyens financiers en jeu). Bref, il n'a fait que vanter leur candidat pour la continuité du système qui ne profite pas au peuple/RDC (vol, corruption, impunité et leurs ventre). Mr. Alexis tambwe mwamba au sénat c'est la présence du mal. Parce que nous avons vu et entendu des choses inacceptables contre LUI (Mr. Alexis tambwe mwamba).

Non 1
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
SHAKA | 2ZKD172 - posté le 20.07.2019 à 01:24

SALIMA : ...[CETTE PARTIE DU COMMENTAIRE A ETE SUPPRIMEE POUR CAUSE DE PROPOS A CARACTERE TRIBAL]..., Kabila et le FCC ou tout ceux qui ne pensent pas comme vous, tu devrais écrire aussi en Kiyakas alors, c'est quoi votre langue maternelle ? moi je défends mes convictions sans complexe et je continuerais quelque soit vos dénigrements et injures destinés a me faire taire car je vous gênes

Non 3
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima | TTYVYQL - posté le 19.07.2019 à 23:12

@SHAKA, c'est quoi ta langue maternelle? Si c'est kirega, tu ferais mieux de t'exprimer en kirega, ce que je ne crois pas que tu connais au point d'écrire aussi. Essaie-toi peut être en swahili. Le tout c'est pour t'éviter l'air de faire le disque LP

Non 3
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
SHAKA | 2ZKD172 - posté le 19.07.2019 à 22:06

FELIX n'as pas des hommes compétents expérimentés pour couvrir tout les postes il n'as pas envie non plus de travaillés avec les gens de Lamuka après le coup de Genève, il est mieux a l'aise avec le FCC et Kabila qui l'aide sans hypocrisie après leur passation de pouvoir reçue

Non 4
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
askots | AJTBIE6 - posté le 19.07.2019 à 21:42

Est-ce que Cash doit asseoir ses calculs sur le débauchage? Pour quoi depuis des années durant, les partis qui composent ce regroupement n'avaient pas formé des cadres? Maintenant que le débauchage de Bahati Lukwebo a produit beaucoup des bruits, comment est ce qque Cash va l'exploiter? Si le FCC ferme toutes les vannes par lesquelles un autre débauchage pourrait arriver, Bahati ne représentera plus que l'ombre de lui même.

Non 4
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
anaonyme | 92D3XD4 - posté le 19.07.2019 à 19:23

QUE DE DISTRACTIONS ET spectacle désolant.Quid de EBOLA ? BENI ? DJUGU ? RENTREE SCOLAIRE ? BOURSES DES ETUDIANTS ?SOINS MEDICAUX ? SALAIRES DES FONCTIONNAIRES ? DES MILITAIRES ? EAU POTABLE ? COURANT ? ROUTES ? BUKANGALONZO ?, Il nous manque UN Laurent Désiré KABILA pour siffler la fin de la récréation AVEC: neutralisation de TOUTES les institutions FRAUDULEUSES ET corrompues suspension de la Constitution, SUSPENSION de TOUS les partis politiques ,arrestation IMMEDIATE de tous les détourneurs des deniers publics,des magistrats corrompus ET RELANCE DE L ECONOMIE ET DE LA PRODUCTION

Non 0
Oui 20
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Renforcement des liens de coopération entre Berlin et Kinshasa
AUTOUR DU SUJET

Elections 2018 : la Ceni prépare son rapport

Politique ..,

Élection du bureau du Sénat : Modeste Bahati resterait le grand gagnant

Politique ..,

Sénat: Alexis Thambwe Mwamba entend gérer la chambre haute du Parlement sans tenir compte des...

Politique ..,

Evaluation à Kinshasa de la défaite de certains membres du FCC au bureau du Sénat

Politique ..,