mediacongo.net - Actualités - Massacres à Beni: après des journées ville morte, la Société Civile décrète la désobéissance fiscale



Retour Provinces

Massacres à Beni: après des journées ville morte, la Société Civile décrète la désobéissance fiscale

Massacres à Beni: après des journées ville morte, la Société Civile décrète la désobéissance fiscale 2019-07-28
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2019_actu/07-juillet/22-28/beni_paralysie_19_0214.jpg -

La Société Civile du territoire de Beni au grand nord du Nord-Kivu appelle à boycotter le paiement des taxes et impôts jusqu’au retour de la paix dans cette partie du territoire national.

Une décision prise à l’issue d’une réunion d’évaluation de deux journées ville morte de vendredi 26 et samedi 27 juillet pour s’opposer aux tueries devenues récurrentes et qui ont refait surface au courant de la semaine.

Selon le compte rendu de cette réunion d’évaluation de ce dimanche 28 juillet, les deux journées ont été une réussite.

Les forces vives appellent tous les habitants et assujettis à s’interdire de payer les taxes et impôts jusqu’au retour de la paix dans la région.

Cette action vise essentiellement à priver l’État de ses moyens « car le peuple qui meurt ne sait pas voir l’importance des taxes et impôt qu’il paye » explique le président de la Société Civile de Beni-territoire.

Ainsi les forces vives demandent aux opérateurs économiques de se procurer de sifflets qu’ils peuvent utiliser  quand un agent de l’État approche leurs portes.

Cette action concerne également les différentes barrières où est perçu  l’argent pour me compte du trésor public.

A part cette désobéissance fiscale, la Société civile appelle chaque habitant ou chaque famille à passer la nuit autour d’un feu allumé dans les quartiers, avenues de l’ensemble du territoire de Beni. Une façon de réclamer l’arrivée du président Tshisekedi dans cette région. 

En effet, les forces vives réitèrent leur demande de voir  toutes affaires cessantes le président de la République Félix Tshisekedi pour palper du doigt la situation sécuritaire volatile qui fait continuellement des victimes.

Autour de ce foyer de feu, la société civile souhaite que la population reste vigilante et alerter en cas d’éventuelles attaques.

Les forces vives promettent d’accentuer leurs actions si aucune réaction des autorités n’est enregistrée. C’est notamment l’arrivée du chef de l’État.

Rappelons qu’en l’espace d’une semaine,  la Société Cvile de Beni territoire dit avoir enregistré 9 attaques qui se sont soldées par la mort de 27 civils,10 blessés et 5  enfants kidnappés.

Ces attaques ont été dirigées contre les villages Mangboko, Malolu ,Watalinga, Mayimoya, Mulobya, Maleki, Eringeti et Oicha.

Fred Mastaki
MEDIA CONGO PRESS / Prunelle RDC
713 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Le Festival Amani se tiendra du 13 au 15 février 2015 à Goma
AUTOUR DU SUJET

Beni : La Lucha proteste contre l'arrivée des généraux Numbi et Amisi

Provinces ..,

Crimes commis à Beni : la société civile demande à la CPI de se saisir du dossier

Société ..,

Nord-Kivu : le maire de Beni lance l’opération “Check point” après l’explosion d’une...

Provinces .., Beni, Nord-Kivu

Tueries à Beni: les femmes députées interpellent la communauté internationale

Provinces ..,