mediacongo.net - Actualités - Ebola : 151 contacts notifiés autour du 2ème cas confirmé à Goma



Retour Santé

Ebola : 151 contacts notifiés autour du 2ème cas confirmé à Goma

Ebola : 151 contacts notifiés autour du 2ème cas confirmé à Goma 2019-08-02
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2019_actu/07-juillet/29-31/ebola_goma_19_02142.jpg -

Dans un communiqué de presse publié ce jeudi 01 août 2019, le ministère de la santé publique en RDC affirme que 151 contacts ont été notifiés autour du 2ème cas confirmé de la MVE de Goma depuis le 22 juillet 2019. Parmi ces contacts, 118 ont déjà été vaccinés, dont 70 à haut-risques (CHR) et 48 contacts de contacts (CC).

La fille et la femme de ce cas de Goma constituent à ce jour le 3e et le 4e cas positifs de MVE enregistrés à Goma;
La sœur de ce même cas, qui s’était enfuie dans la province du Sud-Kivu, a été retrouvée à Biara dans la zone de santé de Muti Muresa.  40 contacts ont déjà été vaccinés autour de ce contact ce jeudi 1er août 2019, parmi lesquels 9 contacts à haut-risques  et 31 contacts de contacts.

Ce même document ajoute qu'un tradi-praticien figure parmi les cas confirmés de Mabalako. Il s’agit d’un homme de 25 ans, vivant et vacciné le 20 juillet 2019 (vaccination géographique). Il a pratiqué l’automédication du 24-29 juillet 2019 avec une aggravation progressive des symptômes.

Il a été conduit au CTE après validation le 30 juillet 2019 suite à l’alerte lancée par un Relais communautaire (ReCo). Il a été confirmé MVE le 31 juillet 2019. 22 personnes-contacts sont listées autour de ce cas, dont les investigations sont en cours.

Pendant ce temps, le cas confirmé du 25 juillet 2019 de la zone de santé (ZS) de Lubero qui s’est enfui dans la communauté, se trouverait à Lukanga dans la zone de santé de Masereka à 17 km de Lubero. Une équipe s’y est rendue ce jeudi 1er août 2019 pour son transfert au CTE.

On notifie 13 nouveaux cas confirmés, dont 5 à Beni, 2 à Mabalako, 2 à Mandima, 1 à Nyiragongo (Goma), 1 à Vuhovi, 1 à Katwa et 1 à Mutwanga ; et 10 nouveaux décès de cas confirmés :

Il s'agit de    2 décès communautaires, dont 1 à Beni et 1 à Mandima ; 7 décès au CTE, dont 3 à Beni, 2 à Mabalako, 1 à Komanda et 1 à Goma ; 1 décès au CT de Beni ; 6 personnes guéries sorties des CTE, dont 5 à Beni et 1 à Katwa ; 1 agent de santé, vivant et vacciné, figure parmi les nouveaux cas confirmés de Beni. Le cumul des cas confirmés/probables parmi les agents de santé est de 149 (5 % de l’ensemble des cas confirmés/probables), dont 41 décès.


MEDIA CONGO PRESS / mediacongo.net
1881 suivent la conversation
9 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Salima | TTYVYQL - posté le 02.08.2019 à 15:41

...comme n'étant point éthique. Et bien sûr personne n'accepte que sa population serve de cobayes À MOINS QUE DES MILLIONS SOIENT PAYÉS EN CONTREPARTIE; alors il faut bien suivre les affairés du jour dedans.

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima | TTYVYQL - posté le 02.08.2019 à 15:38

C'est terrible la gestion de ces genre de fléau. Et les multinationales-pharmaceutiques s'y mêlent. Elles voient plus le vaccin/médicament qu'elles pourraient fabriquer dessus et des milliards qu'elles en gagneraient. C'est ce qu'a dit clairement Dr Muyembe du vaccin-exprimental de la compagnie américaine Johnson & Jonhson alors que Oly Ilunga utilisait un vaccin efficace en 10 jours et en une seule prise. Le vaccin expérimental est à 2 administration et sur 58 jours, ce qui donne à la multinationale le temps d'observer les effets positifs ou négatifs et modifier là il faut modifier. On se sert des patients comme cobayes du jour quoi? C'est ce que Oly Ilunga a dénoncé comme...

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Milord Kabengwa | DLI4Q6R - posté le 02.08.2019 à 14:51

Salima, merci pour ton éclairage. Je n'avais jamais vu cet aspect des choses

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima | TTYVYQL - posté le 02.08.2019 à 14:36

@Milord Kabengwa,...être ramassés morts et enterrés comme des chiens par ces extraterrestres. Là celui qui fuit un centre de ce genre est une personne déjà traumatisée et incapable de tout agisement logique. De 2, on a aussi affaire à cette psychose qu'ebola c'est une arme emmenée là pour éliminer les populations locales et donc tout le monde gouvernemental et Cie qui sermone la population là est confronté à cette suspicion d'être des agents d'extermination des locaux. Et les locaux, dans ce cas, tentent de fuir où on ne les retrouvera pas facilement.

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima | TTYVYQL - posté le 02.08.2019 à 14:25

@Milord Kabengwa, cher ami, vous aurez un premier élément de réponse à ce qui paraît être une réaction illogique des gens en allant sur google.fr et taper RD CONGO EBOLA IMAGES. Ça va vous donner des photos des scènes qui doivent semer la terreur dans le psychose de tout le monde mise en quarantaine ou qui est dit avoir été en contact avec un/e infecté d'ebola De 1, ceux qui sont infectés et mises en quarantaine font face à des soignants en scaphandres terrifiants (imaginez cela pour des enfants) comme s'ils ont été visités par des extraterrestres. Ces patients donc ne croient pas à leur survie en voyant leurs co-occupant/es du lieu de quarantaine être ramassé/es...

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima | TTYVYQL - posté le 02.08.2019 à 13:41

Quel est le secret de tout ce monde qui débarquent là dans ces zones d'ebola et y reparte et rentre chez soi sans inquiéter sa famille etc. Si on les vaccine et ce vaccin est à 100% sûr, pourquoi ne pas mener une opération de vaccination massive dans toutes les zones affectées et adjacentes pour mettre fin à ce fléau. C'est un fond de commerce que l'on veut rester des mois ou les vaccins sont réservés à un petit nombre, car excessivement chers ?

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Milord Kabengwa | DLI4Q6R - posté le 02.08.2019 à 13:35

Je me demande pourquoi les gens une fois ils soupçonnent avoir l'Ebola ou eu de contact avec des personnes confirmées d'Ebola, se mettent à fuir. Voire d'aller vers les zones où l'Ebola n'est pas encore déclaré. C'est la mauvaise foi, la panique ou quoi? Si quelqu'un peut me répondre

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima | TTYVYQL - posté le 02.08.2019 à 13:33

Et dans toutes ces zones, on voit en même temps des puissants du monde et leurs agents y compris les fameuses ong multinationales y compris les munisco et ses machins faire des va et vient, relaxes comme s'ils étaient naturellement immunises contre tout mal y compris l'ebola. Il faut voir le traumatisme que vit cette maman avec son bébé sur le dos en face d'un individu tout scaphandré comme si cet individu atterissait sur une planète inconnue. C'est ridicule.

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima | TTYVYQL - posté le 02.08.2019 à 13:24

Psychose, psychose et psychose! Ça tue les gens à petit feu cela. Pourquoi cette nouveauté des annonces intempestives? Est-ce la meilleure façon pour la présidence de dire au monde que la bataille contre ebola est engagée à outrance? Il faut alors aller dans les zones où ebola sévit depuis 1 an et reporter chaque cas, ses contacts, les contacts de ses contacts, les contacts des contacts de ses contacts et leurs contacts sans oublier les contacts des soignants infectés et leurs contacts etc. C'est ridicule. Oly Ilunga semble avoir raison de critiquer.

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Tshuapa: une maladie semblable au choléra fait de nombreuses victimes à Ikela
left
ARTICLE Précédent : Crise cardiaque : habiter à un étage élevé diminue le taux de survie
AUTOUR DU SUJET

Equateur : la surveillance de la tuberculose impactée négativement par la Covid-19 et Ebola

Santé ..,

Ebola au Nord-Kivu : “D’ici-là, nous pouvons sortir de l’auberge” (Ministre provincial...

Santé ..,

Butembo : 2 personnes guéries d'Ebola quittent du CTE

Provinces ..,

Ebola : un cas de guérison signalé à Butembo

Santé ..,