mediacongo.net - Actualités - Butembo : trois médecins congolais soupçonnés du meurtre d'un épidémiologiste de l'OMS placés en détention



Retour Société

Butembo : trois médecins congolais soupçonnés du meurtre d'un épidémiologiste de l'OMS placés en détention

Butembo : trois médecins congolais soupçonnés du meurtre d'un épidémiologiste de l'OMS placés en détention 2019-08-08
Provinces / Santé
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2019_actu/08-aout/05-11/ebola-richard-valery-mouzoko-kiboung-assassine-butembo.jpg -

Funerailles du Dr Richard Valery Mouzoko Kiboung, épidémiologiste camerounais de l'OMS tué le 19 avril 2019

La justice congolaise a affirmé mercredi détenir trois des quatre médecins congolais accusés d'être impliqués dans l'assassinat en avril d'un épidémiologiste camerounais de l'OMS dans une attaque de milices contre une équipe de lutte contre Ebola, à Butembo dans le Nord-Kivu.

Ces médecins sont "poursuivis" pour "terrorisme, association de malfaiteurs", a déclaré à l'AFP le lieutenant-colonel Jean-Baptiste Kumbu Ngoma, procureur militaire de Butembo (Nord-Kivu). Ils sont accusés d'avoir tenu "des réunions en date du 14 avril 2019 pour projeter l'assassinat du docteur Richard Mouzoko", épidémiologiste de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), a-t-il ajouté.

Il s'agit des docteurs Hippolyte Sangala Kisako, Aurélien Luendo Paluku et Gilbert Kasereka.

Parmi ces médecins, "trois sont en détention", a déclaré le procureur, ajoutant que d'autres personnes, dont au moins une femme, sont également détenues dans cette affaire.

Un quatrième médecin, le Dr Mundama Witende, est hors du pays, selon un de ses confrères.

Interrogé par l'AFP, Me Jean-Guelord Kizito Poipo, avocat du Dr Sangala, a confirmé la détention de son client. "Hier [mardi], les trois médecins [présents] ont été appelés à se présenter pour une dernière confrontation. Notre client a dit qu'il n'a jamais participé à une telle réunion", a dit l'avocat.

Pour le procureur, les médecins "sont parmi les auteurs moraux" de l'attaque qui a coûté la vie au Dr Richard Valery Mouzoko. "Je les ai interpellés, je les ai interrogés sur procès-verbal et j'ai fait des confrontations", a-t-il dit.

Le Dr Richard Valery Mouzoko Kiboung avait été tué le 19 avril dans une attaque d'hommes armés contre l'hôpital universitaire de Butembo où il présidait une réunion avec les membres de l'équipe de riposte contre Ebola.

La RDC lutte depuis une année contre une épidémie de fièvre hémorragique qui a déjà fait plus de 1.820 morts, essentiellement dans les régions rurales de Beni, Butembo-Katwa (Nord-Kivu) et en Ituri.


AFP / MCP, via mediacongo.net
4115 suivent la conversation
10 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Salima | TTYVYQL - posté le 08.08.2019 à 17:01

@ empereur, ...Il faut se demander que type de dégâts ce faux docteur a fait à tant de personnes dans l'est du pays. Si les médecins congolais dont nous parlons ici sont coupables de quelque chose, il faut fouiller profondément pour voir ce qu'il en retourne dedans. Alors il faut une bonne justice.

Non 1
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima | TTYVYQL - posté le 08.08.2019 à 16:56

@Empereur Rouge Dragon, je n'ai pas dit qu'on ne peut pas interoger ces médecins. Il faut juste leur octroyer la prévalence de l'innocent jusqu'à preuves du contraire. Tous, y compris les internationaux besognant dans le Congo chaotique y sont y compris pour amasser des richesses. Cela se sait. Et ces internationaux parfois ce sont des criminels. Tenez, il y a eu un temps un tchadien que merlin utilisait au Congo comme directeur-pays. Et voilà qu'on a trouvé que son diplôme de médecin de l'université de bangi s'est révélé faux. Et que à fait merlin, elle a étouffé ce scandale en renvoyant la rwandaise basée à Londres qui avait lancé l'alerte. Il faut alors se demander le...

Non 1
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
EMPEREUR DRAGON ROUGE | 5T3W693 - posté le 08.08.2019 à 14:38

(suite)et certains commandant de région, avaient des stratégies cmt remplir leur poches, ceci aux ruine des enfants Congolais qui s'étaient enrôler dans l'armée pour défendre la RDC à cette époque, le bilan après 2005 fut catastrophique , plus de 150.000 morts c$oté FAC, mais ces généraux sont devenus richissimes aujourd'hui grâce à cette guerre, l'ennemi de congolais est congolais, les militaires zimbabwéens et namibiens qui mourraient au front, étaient sous la complicité des généraux FAC, nptre classe dirigeante et intellectuelle est pourrie, que ces médecins soient aux arrêt, la RDC n'a pas la chance à cause de nos pseudo intellectuel qui ont vendu leurs science...

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
EMPEREUR DRAGON ROUGE | 5T3W693 - posté le 08.08.2019 à 14:34

Salima | TTYVYQL - posté le 08.08.2019 à 14:06, cher ami, avais tu veçu le temps de la guerre du 1998 à 2004 avant les accord des cun City??? nous avons vu et compris à partir de MBANDAKA que nos propre généraux complotés avec la rebellions de JP BEMBA afin de faire durrer cette guerre et la rendre interminable, ceci pour que eux bénéficient plus d'argent de la part du gouv de MZEE, cmt expliqué à cette époque les FAC ayabnt tout un arsenal , mais incapable de remporté une petite victoire devant les rebelles de JP BEMBA, or celui ci en contact avec les officiers gén de l'état m

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima | TTYVYQL - posté le 08.08.2019 à 14:06

Il faut plutôt se méfier de ce que l'on appelle chez les anglophones 'kangooroo court justice. Le raisonnement du genre ce sont des médecins congolais locaux qui ont comploté contre un international de l'OMS jouissant des avantages meilleurs qu'eux, etc, ce sont des allégations trop légères pour être vraies. On connaît la discrimination salariale auxquelles le personnel local de toutes ces agences des nations unies et ONG internationaux font face. Mais passer de là à comploter de tuer un collègue médecin, c'est trop dire.

Non 2
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mwana Congo | X1LACUK - posté le 08.08.2019 à 11:46

C'est pour la première fois que les internautes commentent bien un sujet. La justice doit faire son travail. Bravo

Non 0
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Citoyen | BVJGR1P - posté le 08.08.2019 à 11:34

Voila pourquoi on dit que la guerre de l'Est est entretenue par la population et les notables locaux qui savent bien que tel est un maï-maï ou ADF et tel autre est un membre d'une milice mais ils vivent avec eux sans dénoncer, comment expliquer que des médecins fassent recours aux services des miliciens ? donc ils savent où ils habitent et comment les contacter. il semble que ces médecins entretiennent l’épidémie pour tirer les ficelles, cela étant toute personne qui oeuvre pour l’éradication de la maladie est une menace pour eux.

Non 1
Oui 15
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Patriote B. | RM6X4SU - posté le 08.08.2019 à 11:13

Oui, que l'injustice et les élans criminels en milieu professionnels soient bannis de notre pays...Vraiment l'Est de la RDC est l'antichambre de l'Enfer.

Non 0
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Le sage | SD3Y66Q - posté le 08.08.2019 à 11:11

La jalousie n'est pas Bonne. Ils etaient jaloux que leur collegue aient les avantages de l'OMS alors qu'eux avaient le statut de nationaux servant leur pays, ce qui est NORMAL. banande munatupatisha aya.

Non 0
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Patriote | XQP1U1F - posté le 08.08.2019 à 10:42

Que la justice fasse son travail avec un œil prudent. Dieu ne laisse jamais le coupable impuni.

Non 0
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Pose de la première pierre pour la construction d’un amphithéâtre à l’ISSS/CR
AUTOUR DU SUJET

Ebola: l’OMS préoccupée par les attaques répétées contre les équipes de riposte dans...

Santé ..,

Beni: le député Muhindo Magezi promet 100$ à toute personne qui dénoncera les malfrats à...

Provinces ..,

David Gressly s’engage à mobiliser les fonds nécessaires pour éradiquer Ebola

Santé ..,

Russie : explosion dans un laboratoire qui contenait la variole et Ebola

Santé ..,