mediacongo.net - Actualités - Rencontre Kabila-Bahati : Cinglant démenti de L’AFDC-A



Retour Politique

Rencontre Kabila-Bahati : Cinglant démenti de L’AFDC-A

Rencontre Kabila-Bahati : Cinglant démenti de L’AFDC-A 2019-08-08
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2019_actu/08-aout/05-11/bahati_kabila_19_000.jpg -

Modeste Bahati Lukwebo et Joseph Kabila Kabange

Aucune rencontre de réconciliation n’est prévue entre Modeste Bahati, autorité morale de l’AFDC-A, et Joseph Kabila, patron du FCC. Contrairement à une correspondance lui attribuée et largement relayée sur les réseaux sociaux, Modeste Bahati dément avoir engagé une telle démarche.

Le regroupement politique Alliance des Forces démocratiques du Congo et Alliés (AFDC-A) a balayé du revers de la main une correspondance qui circule depuis ce mercredi 7 août 2019 sur les réseaux sociaux, prêtant à son autorité morale, Modeste Bahati Lukwebo, l’intention de rencontrer Joseph Kabila, autorité morale du FCC, pour s’amender après s’être lancé dans la course à la présidence du Sénat. L’AFDC-A est formelle : « C’est de l’intoxication », clame-t-on dans ses rangs.

Conseiller en communication du sénateur Modeste Bahati Lukwebo, Gianni Mukelenge, a démenti formellement cette correspondance, estimant que cela doit être une création des officines obscures pour saper l’honneur du sénateur Modeste Bahati dans l’opinion publique.

Sur Top Congo, le sénateur Bahati a tenu, à son tour, à fixer l’opinion. « La lettre qui circule est un faux fabriqué dans le laboratoire du PPRD. Un fake news absolument. Je n’ai écrit aucune lettre au président du FCC », a confié mercredi à Top Congo le sénateur Modeste Bahati Lukwebo.

« Nous avons été chassés du FCC. Nous n’avons pas l’intention d’y retourner, même pas dans nos rêves les plus empiriques », a expliqué pour sa part Bellarmin Biamungu, embouchant le discours de son autorité morale.

Mettre la justice à profit

A l’AFDC-A, on ne minimise pas cet incident. On attend dès lors saisir la Justice pour tirer les choses au clair. « Celui qui se permet de trafiquer un tel document et d’imiter la signature de notre autorité morale nous rencontrera sur sa route », a indiqué Bellarmin Biamungu. Et d’ajouter : « D’ailleurs, nous demandons au Cours et Tribunaux ou au Procureur général de la République de diligenter des enquêtes à l’encontre des personnes qui se mettent dans des labos pour trafiquer les signatures des gens pour des choses qui ne les concernent pas ».

Dans cette correspondance, intitulée « demande d’audience pour la consolidation de l’unité de notre plate-forme politique, le FCC » et injustement attribuée à Modeste Bahati Lukwebo, il était écrit que l’AFDC-A était « disponible à vous (Ndlr : Joseph Kabila) rencontrer pour présenter nos excuses et vous réitérer notre attachement à votre vision pour l’intérêt supérieur de notre pays, car dit-on les linges sales se lavent en famille ».

Modeste Bahati Lukwebo, autorité morale de l’AFDC-A, a définitivement pris ses distances du FCC, plateforme politique de Joseph Kabila. Il ne se sent plus lié à ses engagements du FCC. Sa radiation du FCC n’a pas non plus ébranlé sa détermination à aller jusqu’au bout. Affranchi du FCC, Bahati revendique désormais l’appartenance de son regroupement politique, AFDC-A, dans la nouvelle majorité parlementaire.

L’AFDC-A a d’ailleurs décidé, après son exclusion injustifiée du FCC, de se constituer en plate-forme politique autonome dans la majorité parlementaire en vue de continuer à défendre les intérêts du peuple congolais afin de briser le paradoxe d’un pays nanti avec un peuple pauvre. Le dédoublement de son regroupement que tente d’activer le FCC est un coup d’épée dans l’eau, clame Modeste Bahati.

Partie prenante de la « nouvelle » majorité parlementaire, Modeste Bahati et son AFDC-A attendent d’ailleurs tirer leur épingle du jeu politique totalement reconfiguré.


Le Potentiel / MCP, via mediacongo.net
8355 suivent la conversation
5 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Mampuya | T6L7OKA - posté le 08.08.2019 à 17:30

Dans ce communique Bahati s'en prend au Pprd, pas a Kabila, ni au Fcc. Simplement pour nous dire qu ' il est de la majorite, qu ' il a quitte par faute des dirigeants du pprd. Il dementi la damande d'audience? Bien, sa recente visite dite de courtoisie chez Ilunga etait pour parler des montagnes du beau kivu. Bref nous vivons une periode des dementis et declarations de AFDC. Il veut compter dans la balance la personne Bahati.

Non 2
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
avatar
Le livre ouvert | U7NPB7H - posté le 08.08.2019 à 14:32

La lettre qui circule serait l'expression du désarroi au sein de FCC après le départ de BAHATI. Cette idée, au départ voulu par OLENGA NKOY, nous avions dit que si tel était le cas, ce serait un suicide volontaire pour BAHATI. Heureusement qu'il a compris cela. Dans FCC, l'indiscipline est sanctionnée par la mort. Pas autrement. Ce d'ailleurs ce qui explique l'obéïssence aveugle de "ces éminentes personnalités".

Non 4
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
KALUMBA | TR57OBY - posté le 08.08.2019 à 12:11

Nous voulons des Congolais puissants, des vrais hommes en pantaloons. Ne suivez pas les pas de Trichekedi, un faiblard qui se fait marier par un imposteur rebelle kadogo taximan. Nous cherchons encore des Congolais conscients.

Non 12
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
avatar
A bon entendeur | 74PQ24O - posté le 08.08.2019 à 12:08

Ou tu vas dans l'opposition mais je sais que tu crains les sales du FCC; ou bien tu vas en exil et tu rentreras grandi; ou bien tu t'assumes avec toutes les conséquences (car nul n'ignore la manie du FCC dont tu fus membre); mais je te déconseille de participer au gouvernement. A toi d'agir.

Non 8
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
avatar
Patriote | XQP1U1F - posté le 08.08.2019 à 11:59

Modeste BAHATI courage, visionnaire et l'homme objectif...

Non 3
Oui 11
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Dossier Kabund : « Nous avons apporté des preuves. Ils n’ont pas voulu examiner les preuves, ils ont préféré prendre ce raccourci » (SG du parti ACh)
AUTOUR DU SUJET

Bahati Lukwebo propose un « Congrès Sénat-Provinces » pour un suivi des projets des entités

Politique ..,

AFDC : l’artiste musicien Koffi Olomide adhère au parti de Bahati Lukwebo

Politique ..,

Élections 2023 : « Que le gouvernement dégage des moyens conséquents pour leur effectivité...

Politique ..,

Le président du sénat Bahati Lukwebo s’oppose aux aides financières de la Banque mondiale !

Politique ..,